Alain

alain2010

Je ne vous le cache pas, j’aime beaucoup Alain.

Alain est l’un des plus anciens soutiens de MiGs, où il fut longtemps le joueur le plus présent et le plus actif. Je me souviens d’un temps où, en dehors de lui et d’atto, je ne croisais guère de monde sur MiGs. Aujourd’hui encore, il fait partie des joueurs ayant le privilège d’organisateur, ce qui témoigne de sa fidélité.

Alain n’est certes pas de ces joueurs qui trustent les premières places du classement Elo, mais qu’importe. Lorsque le démon du jeu le saisit, il ne craint pas de s’attaquer à plus fort que lui, même s’il sait que ses chances sont limitées. Sans doute aimerait-il gagner un peu plus souvent ; sans doute connaît-il des moments de découragement sur ce fichu abalonier vers lequel il revient toujours en fin de compte ; sans doute s’amuserait-il davantage s’il pouvait rencontrer sur MiGs quelques centaines (oh ! même quelques dizaines seulement…) de joueurs de son niveau. Malheureusement, les joueurs de la catégorie d’Alain ne sont pas très nombreux sur MiGs, ayant pour la plupart été effarouchés par la troupe des cadors. Ils sont pourtant des millions de par le monde (si on se fie au nombre de boîtes vendues) qu’Alain pourrait affronter le plus souvent avec succès…

Que dire de son jeu ? Son jeu me paraît assez empirique, dans le style « j’essaie, on verra bien ». Avec son expérience, alain maîtrise évidemment les fondamentaux. Pas question de jouer n’importe quoi face à lui, il est capable de vous coincer si vous poussez la fantaisie un peu trop loin. En cela, il me rappelle Jeff Costa, qui est d’ailleurs l’un de ses adversaires réguliers, à peu près de même force. Alors que lui manque-t-il pour en faire un joueur fort ? Un plan d’attaque ? La profondeur de vue ? La rage de vaincre ? L’endurance ? Je ne sais pas … Je dirais tout au plus que sa défense me paraît trop passive et qu’il devrait utiliser davantage la contre-attaque pour briser l’initiative adverse. Allez, sors tes griffes Alain, et montre-nous que tu peux te surpasser !

Gramgroum, lundi 9 juillet 2012