Les coups gagnants d’un fabricant de jeux

Pour ceux que la petite et la grande histoire d’abalone intéressent, voici un le début d’un article extrait des archives du New-York Times. Ca date de 1991, et c’est évidemment en anglais, mais ce n’est pas très compliqué à comprendre si vous possédez quelques rudiments de la langue de Shakespeare (au besoin, je vous ferai une traduction si vous me la réclamez).

L’article nous explique comment abalone a été lancé aux Etats-Unis par un certain Jan Travers, président de la société « Abalone Games Corporation ». Petite leçon de marketing :

 A Game Maker’s Winning Moves

By Alison Leigh Cowan
Published: July 4, 1991 

Jan Travers’s young company did not have the money to advertise his new board game, Abalone, so he tried something few frustrated entrepreneurs would do: He gave the game away to small shopkeepers and played it in places like restaurants and beaches to drum up interest.

« You need a little strategy when you have a strategy game, » said Mr. Travers, president of the Abalone Games Corporation in New York.

His efforts are paying off. In the last two years, 100,000 of the games have been sold in the United States and five times that number worldwide at $20 to $40 each. While that is a modest success, it still means more than $15 million in retail sales since the game’s debut. Singled out recently by Games magazine and American Mensa Limited, the high-I.Q. society, as one of the best new games, Abalone is still going strong, game industry executives and analysts say.

The breakout of Abalone (pronounced AB-uh-LOAN), in which two players manipulate large marbles to dominate a hexagonal board, is increasingly uncommon in the $17 billion toy and game industry. The millions of dollars needed for national advertising and marketing campaigns to get shelf space at giant chain stores like Toys « R » Us is all but prohibitive for many entrepreneurs.

Retrouvez ici l’intégralité de l’article en fac simile (repris dans le New Straits Times du 16 juillet 1991).

Et en bonus, voici le un petit mot signé de Jan Travers, que l’on trouvait dans les boîtes d’abalone distribuées par Abalone Games Corporation  (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

pic589805_md

Gramgroum

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s