Le problème du mois : septembre 2014

Ouch!

NIVEAUA DEFINIR
TRAIT : NOIR
OBJECTIF : GAGNER AVEC LE MOINS DE COUPS POSSIBLE

Ouch!_problem_2014-09

Blanc envoie un uppercut dans le foie de Noir qui encaisse dans la douleur, mais n’a pas l’intention de se laisser faire.

Evidemment Noir est en mauvaise posture et Blanc va gagner. Oui, mais sur quel score et en combien de coups ?

Cette fois-ci encore il n’y a pas de solution prédéfinie. A vous de trouver la meilleure, sans sous-estimer la capacité de Noir à se défendre.

°°°°°°

Vu que pour le moment nous n’avons pas (encore) de technique pour poster des visuels, il n’y a pas d’autre moyen que le codage pour communiquer votre solution. Mais ce n’est pas si compliqué car ULA peut le faire à votre place ! Voici comment :

Onglet Jeu / Adversaire / Humain contre humain
Jouez votre suite de coups dans ULA
Onglet Partie / Sauvegarder sous forme de texte
Récupérez votre fichier texte
Le codage est fait, vous n’avez plus qu’à copier/coller dans votre commentaire  🙂
A partir de là, j’essaie d’en faire un PDF dès que possible.

FightClub

Accédez à tous les problèmes mensuels.

Publicités

17 réflexions sur “Le problème du mois : septembre 2014

  1. La « meilleure » solution, c’est, je suppose, la plus courte, quel que soit le nombre de billes blanches éjectées ? En tout cas si noir joue c4d4, j’ai l’impression que ça peut durer encore longtemps…

  2. La meilleure solution pour Blanc serait que Noir abandonne. Mais ce ne serait vraiment pas cool pour nous, qui voulons développer nos capacités d’analyse.
    Avant de perdre ses deux derniers points de vie, Noir, qui aime jouer, même quand il perd, compte bien causer un maximum de dégâts à son adversaire. 4-6 en 15 coups vaut mieux que 1-6 en 30 coups, car c’est plus court ; mais en 12 coups, 2-6 vaut mieux que 5-6, car l’écart au score est plus important.
    Pour résumer :
    – Noirs a un objectif de score (réduire l’écart), car vu qu’il va perdre le temps lui importe peu. Jouer défensif le conduirait inévitablement à un 0-6 dans très longtemps. Aucun intérêt.
    – Blanc a un objectif de temps : conclure au plus vite en trouvant les coups les plus forts. Pareillement, gagner 0-6 mais dans très longtemps ne l’intéresse pas, sinon il va manger froid. Et tout seul en plus !
    On vise donc une fin de partie puissante, mais courte, et courte parce que puissante.
    Plutôt que problème, vu le caractère ouvert de la réponse, on pourrait aussi bien appeler ça « rédaction » de partie : voici une situation, à vous d’imaginer la fin de l’histoire. Mais elle doit être courte et cohérence.
    C’est jouable en 12 coups, peut-être moins…

  3. Je pense que le problème est que noir n’est pas en SI mauvaise position.
    Exemple : 1.e4d4 f8e7 2.b4a3b3 e9e8 3.e5d4
    A ce moment, je dis pas que noir va gagner, mais on peut pas dire que ce soit perdu (j’ai remonté des situations bien pires en tout cas).
    En gros, c’est la règle « réduire le score » qui est dérangeante je pense. On peut réduire le score sans se jeter complètement comme : 1.e4d4 e9e8 2.c4b4 d7d6, alors que 2. c3d3 serait plus judicieux…
    Ma première solution remonte à 4-1, qui n’est plus que 3 billes d’écart (ok, 5 si on compte la bille emprisonnée). Peut-on dire pour autant que noir est fichu ? Ca me semble difficile.

    • Pour ma part, je suis bien convaincu que Noir a perdu. Trois billes d’écart sont suffisantes pour décider de la partie (à moins d’un très gros avantage positionnel de Noir, ce qui ici n’est pas le cas, au contraire), même en configuration bloc contre bloc (là je conjecture, mais j’y crois assez).
      Bien sûr, on peut remonter des situations compliquées, mais c’est surtout parce que l’adversaire n’a dans ce cas-là pas su gérer son avantage.

      • Je suis d’accord avec ta dernière phrase. Remonter une telle situation suppose que l’adversaire n’a su profiter de l’avantage.
        Mais le problème est le même : doit-on pour autant se sacrifier ? Cette contrainte a du mal à passer à mes yeux, même si je peux concevoir que ça fasse partie du jeu. C’est différent, je trouve, des problèmes ou blanc a forcément gagné en moins de 10 tours, quoique fasse l’autre joueur. Le but étant dans ce cas de trouver le moyen le plus rapide. Ici, le moyen le plus rapide se résume à noir qui se jette volontairement dans le gouffre.
        La version simplifiée n’a pas ce problème, même si elle est un peu trop simple 🙂

  4. Tu veux dire se sacrifier pour essayer de maximiser son score, sachant qu’il a perdu de toute façon ? Pour moi, c’est la mauvaise vision de ce que doit faire le perdant. Le bon joueur devrait comprendre que dans le score, seul importe de savoir qui a 6 ; il n’y a pas plus de mérite à perdre 6-5 que 6-0. Je veux dire par là que le score du perdant ne suffit pas à dire s’il a bien joué (même si l’on a tendance à penser en voyant 6-0 que la différence de niveau avait des chances d’être grande). C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’ai jamais aimé les techniques de départage des égalités dans les tournois au nombre de billes éjectées.

    Le but du mec qui sait qu’il a perdu devrait donc être, plus raisonnablement par rapport au vrai jeu, de durer le plus grand nombre de coups possible (dans un problème tel que celui-ci).

    Mais là encore, lorsqu’en pratique on n’est pas sûr que l’adversaire est capable de profiter pleinement de son avantage, on pourra jouer autrement, en lui tendant des pièges.

    • Ben oui, c’est ce que suggère la règle citée plus haut « Noirs a un objectif de score (réduire l’écart) », avec laquelle je suis pas d’accord. Car je suis d’accord avec toi concernant le score. C’est la base de ce jeu à mes yeux. Gagner 6-5 n’est pas forcément plus équilibré que 6-3, car celui qui a 6 peut très bien avoir prévu d’en sortir 6 au prix de s’en faire sortir 5. Bref, je crois qu’on dit la même chose, et c’est pour ça que, je pense, ce problème n’en est pas un : blanc ne peut pas gagner en quelques coups sauf si noir se sacrifie, ce qu’un bon joueur ne ferait en théorie pas sous prétexte que ce serait mieux de perdre 6-2 que 6-0.

  5. « Durer » ? Euh… Je suis très surpris.
    Pour moi le but d’abalone est d’éjecter les billes de l’adversaire une à une jusqu’à 6, tout en essayant d’éviter de s’en faire éjecter.

    Si Noir joue défensif, ça nous donne un bloc Noir et +4 avec pivot pour Blanc. Autrement dit Noir renonce tout bonnement à gagner, car il ne pourra rien éjecter. Et supposer que l’adversaire puisse ne pas être capable de « profiter pleinement de son avantage », et qu’il soit susceptible de tomber dans des « pièges » tendus par Noir est non seulement illusoire (placée dans le réel, la position suggère que Blanc a un niveau nettement supérieur à Noir), mais surtout n’est pas dans l’esprit d’un problème (où l’adversaire est supposé ne pas faire d’erreur).

    De plus, Noir n’a pas de solution défensive intéressante (pour le premier coup en tout cas). En revanche il est en mesure d’éjecter une voire deux billes selon son degré d’audace et ce que jouera son adversaire. Certes, cela le conduit à fragiliser sa position sur E, mais contrairement aux apparences, celle-ci n’est pas déterminante, et en le faisant il ne sacrifie pas la partie. Car Noir doit aussi gérer la fragilité du point d4, et jouer e4d4 (offensif) – plutôt que c4d4 (défensif), comme propose Gramgroum – est la meilleure manière de le faire. En effet, si Noir joue c4d4, Blanc joue b4c4 avec deux bons coups à suivre (d7d6 ou e7d6). S’il joue c3d4 (défensif), Blanc joue f9f8, puis Noir tente de se dégager par c6c5 (défensif) et Blanc joue d7d6. A partir de là, Noir ira de reculade en reculade vers la ligne 1 sans pouvoir stabiliser la situation, et perdra 6-0 (sauf si Blanc sacrifie une ou deux billes pour éjecter plus vite, mais je ne pense pas que ce sera nécessaire).

    En jouant au contraire un jeu offensif et risqué, Noir accroit aussi le risque chez son adversaire et, dans une situation réelle de jeu, peut le déstabiliser. Dans la circonstance, éjecter en ayant préalablement envisagé une stratégie de repli (possible ici), ce n’est pas « se jeter dans le gouffre », mais maximiser ses chances de rééquilibrer la partie (à 2-4, même 2-5, un nul est envisageable). « Réduire le score » n’est pas une fin en soi, c’est juste qu’à 2-5, 3-5, 4-5 ou 5-5, la partie a plus de chance de basculer du côté obscur (Noir) qu’à 0-4 en gérant prudemment son capital de billes jusqu’à ce qu’on finisse par se faire bouffer 😀

    Bref, si Noir a encore une petite chance de gagner (ce qui est le but du jeu, on est tous d’accord là-dessus), c’est en jouant offensif. Et s’il cherche juste à durer, je ne suis même pas sûr que jouer défensif prolonge de beaucoup son espérance de vie 😉

    Je suis conscient que mes problèmes ne sont pas très bien ficelés et je vous prie de m’en excuser. A ma connaissance il n’a jamais existé de problèmes d’abalone, contrairement aux Echecs. Malheureusement je ne connais rien aux Echecs 😦 Donc j’expérimente, et au fil du temps, avec l’expérience, je pense pouvoir vous proposer des problèmes de mieux en mieux conçu. Merci de votre compréhension.

  6. Ce n’est pas grave si tes problèmes ont des problèmes, ça donne d’autant plus matière à débat 🙂 Et puis d’ailleurs c’est comme ça qu’on s’améliore.
    Des problèmes, il en a existé un certain nombre déjà sur les forums antérieurs, postés par exemple par Gramgroum, Silversurfer ou même moi.

    Pour revenir à celui de cette page, je suis bien d’accord pour dire qu’une stratégie défensive de Noir ne va pas fonctionner (notons au passage que si Noir joue 1.c4d4, alors Blanc répond plutôt directement 1.-d7d6). En revanche, la version offensive ne m’a pas l’air mieux : après 1.e4d4 e9e8, je vois mal comment la bille éjectée (ou les deux billes, s’il continue sur sa lancée) pourra lui être utile.
    Dans l’absolu, oui, réduire l’écart permet de se laisser des chances, mais d’expérience c’est plus souvent un bon moyen de se suicider, à moins bien sûr qu’il y ait un écart de niveau important entre les adversaires. Miser sur le score fonctionne mieux dans l’autre sens : chercher à augmenter l’écart lorsqu’on mène, au détriment de la position ; plus la différence est grande, plus le meneur a de liberté dans sa manière de conduire les choses et inversement pour son adversaire (qui ne peut se permettre trop de sacrifices).
    Bref, comme tu le disais vers le début du fil, Noir pourrait abandonner, ce qui serait son meilleur coup.

  7. Est-ce que tu penses qu’il y aurait moyen d’accéder à ces problèmes des forums antérieurs ? Ca pourrait m’aider à mettre au point les miens.

  8. Je pensais en effet que tu connaissais les problèmes déjà existant. J’avais connu ceux d’Eob à l’époque, je ne sais même plus sur quel site… Et même si je répondais jamais, c’était toujours très intéressant.
    Ce que je disais, j’essayais d’être constructif en le disant, le but est pas de dire qu’il y a des problèmes mais surtout d’expliquer en quoi c’est difficile de répondre (et surtout, c’est peut-être ça qui a fait que peu de monde a répondu ?). Le nouveau problème, bien qu’ultra simple, a le mérite d’avoir une solution ferme sur l’avenir de noir, ce qui est une belle avancée déjà ! En t’inspirant des problèmes d’Eob/Gramgroum, tu devrais mieux voir comment les réaliser.
    Bon courage, et merci aussi, pour t’investir sur ce point…! 🙂

    • Mes problèmes avaient aussi parfois des problèmes… l’un ou l’autre n’a jamais été résolu tout simplement parce que la partie était encore trop ouverte, alors que je croyais tenir un chemin menant à la fin. Et il m’est arrivé de me tromper sur le nombre de coups nécessaires.

      Il reste néanmoins que concevoir des problèmes est un exercice intéressant, auquel j’ai été initié par Silversurfer.

      A propos de Silver, je n’ai plus son adresse. Comme je ne sauvegarde jamais rien et que mon ordi plante à peu près tous les deux ans (ça m’est arrivé encore fin août), je perds très souvent un tas de trucs. 🙂

      Sinon, mon avis est que le but du perdant devrait toujours être de durer le plus longtemps, quel que soit le score, car on ne sait jamais ce qui peut arriver avant la fin de la partie : épuisement mental de l’adversaire, fin de son horloge, crise cardiaque, accident nucléaire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s