L’histoire belge du mois : novembre 2014

Le principe de cette rubrique est de soumettre chaque mois à votre analyse une partie ancienne ou inédite en marguerite belge, la reine des variantes.

Remarque : gardez toujours à l’esprit que les joueurs, eux, ne connaissaient pas à l’avance le déroulement de la partie 😉

Marguerite belge

MB

(cliquez sur l’image pour visionner la partie)

°°°°°°

JEUX DE MIROIRS

L’ouverture d’une partie en miroir est toujours à l’initiative de Blanc. Mais ce petit jeu ne dure pas indéfiniment : il vient inévitablement un moment où le miroir se brise. Il suffit par exemple que l’un des deux joueurs, le plus souvent Noir, s’empare du pivot pour rompre ce bel équilibre.

Qu’est-ce qui peut motiver Blanc à singer son adversaire Noir, et à le suivre comme une ombre inversée ? Etre suivi comme ça, surtout si c’est par un inconnu (un nouveau pseudo…), a toujours quelque chose d’inquiétant. Ca peut déstabiliser. Il y a de l’espièglerie là-dedans, voire de la dérision, si Blanc est convaincu de sa supériorité. Il se dit qu’il surmontera sans difficulté le handicap d’un coup de retard, et à la première erreur de son adversaire, il se détournera de la voie tracée.

Mais peut-être au contraire Blanc cherche-t-il à se raccrocher au jeu de son adversaire, comme un wagon à une locomotive, en se disant que « Black is powerful ». Car jouer en miroir peut être aussi, pour un joueur plus faible que son adversaire, un moyen de limiter la casse : tant que la position est symétrique, l’équilibre des forces est maintenu.

Sauf qu’à régler ainsi son pas sur le pas de son adversaire, on reste toujours derrière. Avec cet autre avantage pour Noir que, tant que Blanc ne dépasse pas le stade du miroir, il connait à l’avance le prochain coup de son adversaire, chose qui n’est pas réciproque. L’équilibre n’est donc qu’apparent.

Il y a les meneurs et les suiveurs, les créateurs et les copieurs. Dans le cas présent, on pourrait juger à la hâte et accuser Blanc de plagiat. Et pourtant, n’est-il pas à sa manière un créateur, lui qui à chaque pas produit une nouvelle variante ?

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Belgian daisy
1.a1b2 i5h5 2.a2b3 i6h6 3.b3c4 h6g6 4.c2c3 g4g5 5.c3c4 g5g6 6.i8h8 h4h5g4 7.h8g8 g5g6 8.g9f8 f5g6 9.c4c5 g6h7 10.d4e5 a5a4 11.f8e7 i8h8 12.e7d6 h7h8 13.e5d5 g7h8 14.d6c6 a5a4 15.c5b4 a2b3 16.c6b5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.