Abalone, de l’hexagone au cube

Ce qu’il se passe en ce moment dans les coulisses du petit monde d’abalone est encore un peu flou, mais il semble qu’abalone soit en cours de mutation… Deux ou trois chercheurs sont actuellement en train de manipuler son ADN.

abalone-3D-radial

Avec un peu de chance, vous en saurez plus prochainement.

FightClub

Publicités

6 réflexions sur “Abalone, de l’hexagone au cube

  1. Hum… c’est là qu’on s’aperçoit que ce projet-là est un peu passé aux oubliettes…
    Mais bravo Lolo, tu as un vrai talent pour nous découvrir d’excellents articles ! Merci beaucoup ! 🙂

    • Ben disons que ça n’apporte pas grand chose au jeu d’abalone (bien que ça confirme l’éventuelle utilité de la notation cubique de saab.).
      D’un autre coté ça pourrait être une nouvelle approche pour la programmation d’une IA.
      On pourrait par exemple définir la fonction d’évaluation par une note tenant compte du fait pour les boules d’avoir le centre du plateau dans leur champ de vision et les bords masqués par les boules adverses. Pour une variante comme ‘wrestlers’ ou toute autre position avec des boules prisonnières sur un bord, l’IA aurait un jeu plus approprié. A creuser tout ça…

  2. A propros des coordonnees cubiques, elles servent deja dans la notation des coups dans Kubik Abalone du Replayer d’Eob (notation Kubik).
    Neanmoins, une petite difference avec les coordonnees cubiques decrites dans l’article ci-dessus est que dans Kubik Abalone on est vraiment sur un cube en 3D ce qui fait que chaque case est sur un face du cube. Et comme la coordonnee relative a une face ne change pas, la notation peut etre simplifiee a seulement 2 coordonnees, ce qui est d’ailleurs fait dans la notation utilisee dans le Replayer.
    Aussi contrairement a l’article ou les coordoonees cubiques x y z sont des chiffres de 0 a +-5, dans le Replayer on utilise des lettres et des chiffres correspondant a chaque axe, ainsi la notation se fait pour x de A a E, pour y de a a e et pour z de 1 a 5.

    En fait a l’origine le projet des coordonnees « Kubik » etaient plutot pour mieux visualiser les coups d’une partie et pouvoir rejouer plus facilement les parties grace a cette notation. Mais, depuis, le Replayer et Ula ont evolue et peuvent rejouer les parties en chargeant simplement la notation Aba-Pro d’une partie. Le type de notation a donc perdu de son importance etant donne qu’avec la notation Aba-pro tout devient rapide et fiable. A condition, bien sur d’avoir, le Replayer ou Ula 😉
    Mais bientot ce sera aussi possible avec le replayer en ligne de Nicolas 🙂

    Comme le dit Lolo, peut-etre qu’avec les coordonnees cubiques de l’article les IA ameliorerons leurs evaluations et meme pourquoi pas leur vitesse… 😉
    Je me demandais aussi s’il ne serait pas interressant, en se basant sur les problemes resolus, de regler les parametres afin que le seul coup gagnant ait la meilleure evaluation ? Ca me semble logique mais pourtant ce n’est pas le cas car les IA ont souvent du mal conclure rapidement.
    Mais bon, je n’y connais toujours rien en programmation 😦

  3. Ah oui c’est vrai, j’avais oublié l’origine de ce projet, merci de me rafraîchir la mémoire saab 🙂 Et donc comme d’un point de vue pratique, nous avions trouvé la solution du replayer, qui permet de produire n’importe quelle partie depuis une notation Aba-Pro, et même d’éditer les images (ce qui par la suite a pu se faire aussi avec ULA), du coup nous avons pas creusé davantage l’aspect théorique (pour le moment).

    L’intérêt pour les IA est évident. Le défaut majeur de certaines IA est qu’elles ne distinguent pas les différentes étapes d’une partie : elles jouent l’ensemble comme un début de partie ou un milieu de partie. Or éjecter nécessite d’affaiblir sa position (ce qu’on peut faire sans la fragiliser), puisqu’il faut nécessairement se déplacer vers les bords pour éjecter. Comme ce n’est pas trop dans la logique des IA, elles se compliquent bien souvent la vie pour conclure et prolongent inutilement la partie. Est-ce qu’une vision cubique les rendrait plus pertinente ? Aucune idée…, il faudrait demander ça à un programmeur XD

    Cependant, à l’origine, c’est plutôt à la perception du jeu par les humains que je pensais, et aux bénéfices possibles d’une vision cubique en terme de stratégie. Mais pour ça il faudra être capable de lire une notation cubique à la manière d’un musicien qui entend la musique sans l’écouter, simplement en lisant une partition. En gros être un Mozart de l’abalone. Y a t-il un virtuose dans la salle ? Je ne suis même pas sûr qu’Abadeus (Beauzart) zache vaire za… (bêbe sans être enrhubé) XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s