Abalone, un jeu qui a du chien !

… et l’un de ces deux chiens a du jeu :

doggy-abalone

Deux tactichiens à la manœuvre.

°

Photo postée par Eric Kouris (styren)
sur boardgamegeek.com  (http://boardgamegeek.com/image/2300700/abalone)

Retrouvez d’autres images et de nombreux liens concernant abalone sur la page abalone de boardgamegeek.com (http://boardgamegeek.com/boardgame/526/abalone)

FightClub

Publicités

Jouer en live, c’est possible !

Sur le terrain, les choses avancent lentement, mais sûrement. Il existe depuis peu au moins deux lieux où vous pouvez vous initier à abalone, rencontrer d’autres joueurs, et même affronter des joueurs de bon niveau : le premier se trouve à Montpellier, le second à Pontault-Combault, en proche banlieue parisienne. Pour plus d’informations, je vous renvoie à la page Des lieux pour jouer.

Puissent ces deux initiatives individuelles donner des idées à d’autres anciens joueurs en ligne, et être le point de départ d’un réseau qui permettrait à chacun de trouver des partenaires de son niveau pas trop loin de chez lui.

FightClub

Abalone, un jeu où l’homme bat (encore) la machine

Voici un article du journal Le-Monde-Logo qui retiendra probablement l’attention de ceux qui s’intéresse à la question des intelligences artificielles (communément abrégés IA) et de leur développement :

Les jeux où l’homme bat (encore) la machine.

Même si l’article ne le mentionne pas, Abalone semble (encore) faire partie du lot : bien qu’il ne soit pas évident à battre, Aba-Pro comporte des failles assez facilement exploitables ; Nacre s’est révélé moins fort qu’Aba-Pro en 2003 ; ULA, qui dans ses niveaux élevés utilise apparemment beaucoup de ressources, n’est pas assez rapide et perdrait au temps ; je ne peux me prononcer sur MLA, qui sur MiGs n’était disponible qu’en version d’entraînement (bridée) – mogwai seul peut-être connaît sa véritable capacité ; quant au replayer d’Eob, j’avoue que pour le moment je n’ai pas réussi à le faire fonctionner en mode IA.

Il existe enfin de nombreuses autres IA jouant à Abalone, mais elles n’ont ni le niveau ni la notoriété des IA mentionnées plus haut. Bref, à Abalone aussi, l’élite humaine conserve une longueur d’avance sur l’élite artificielle.

FightClub

 

 

Abasket

Chose promise, chose due : voici un nouveau sport sur plateau hexagonal !

Abasket

Position de départ d’une partie d’abasket

 °°°°°°

MATERIEL :

– un abalonier
– 10 billes noires, 10 billes blanches
– 1 bille ni noire ni blanche mais de même dimension.

BUT DU JEU :

Mettre le ballon dans l’un des 6 paniers situés aux angles du plateau.
Le premier camp à avoir mis 6 paniers remporte la partie.

REGLES :

Noir commence.
Les règles de poussée sont les mêmes que dans l’abalone traditionnel.
Les paniers constituent des emplacements interdits aux billes.
L’éjection des billes adverses est possible dans une limite convenue entre les deux joueurs (entre 3 et 6 semble être une bonne mesure).
L’éjection des billes adverses n’est pas une fin en soi mais un moyen d’affaiblir l’adversaire pour marquer plus facilement.
Après chaque panier, chaque équipe (au complet) se replace dans la position de départ (voir l’image).

VARIANTES :

Outre le nombre de billes adverses éjectables et la durée qui peut être éventuellement fixée, rien ne vous empêche d’imaginer de nombreuses variantes…

Bon jeu !

FightClub

Abalone Deluxe

Je reviens à mon sujet favori : le musée abalone. Je vous ai déjà présenté ici des éditions dites « Deluxe » ou « de Luxe », en voici une de plus, parue… au Brésil, pour le 25ème anniversaire d’abalone. (Ne me demandez pas exactement quand abalone a fêté ses 25 ans, parce qu’entre la conception du jeu et son lancement sur le marché, il a dû s’écouler à peu près deux ans, vers 1987/1989.)

abalone-deluxe00-600x600

Ainsi que vous pouvez le lire sur le couvercle de la boîte, si vous avez de bons yeux et que vous pratiquez un minimum de portugais, il s’agit d’une édition limitée : 1500 exemplaires pour tout le Brésil, d’après mes informations. Et voici le contenu de la boîte, hélas un peu décevant pour une version se disant « de luxe » :

abalone-deluxe02-600x600

– un tablier de jeu en plastique de 36 cm de diamètre ; c’est plus grand que la version standard actuelle, mais c’est tout simplement la reprise d’un tablier standard plus ancien.

– 14 billes noires, 14 billes blanches (15, selon certains sites, mais je n’en compte que 14 sur la photo).

Précisons que l’éditeur Ludens Spirit est une société brésilienne créée par le français Eric Deshoulières en 2004. Apparemment Ludens Spirit distribue abalone depuis pas mal de temps, à en juger par la photo ci-dessous, qui date un peu. Un petit tour sur le site de Ludens Spirit vous permettra de découvrir aussi Yin Yang, clone d’Othello, ou encore Uni 4, clone de Puissance 4. Ludens Spirit est également l’éditeur d’Offboard pour le Brésil.

foto_abalone-ludens(2)

Notons enfin qu’abalone semble jouir d’une certaine notoriété au Brésil, qui se classe 9ème pays non francophone pour la fréquentation de ce blog. C’est aussi le pays d’où nous vient  polaris, un abaclone assez réussi, ainsi qu’un sympathique joueur que tous les anciens de Netabalone et de MiGs connaissent : Jeff Costa.

Gramgroum