Abalone et formation professionnelle

La pratique d’Abalone augmente la capacité à :
– se concentrer
– analyser une situation ou un problème
– aller à l’essentiel
– coordonner des moyens
– rechercher l’efficacité
– envisager toutes les possibilités (ne rien laisser au hasard)
– prendre la meilleure décision
– prendre une décision rapide si nécessaire (blitz)
– mémoriser et reproduire des stratégies qui ont fait leurs preuves
– adapter ces mêmes stratégies si nécessaire
– mobiliser toute son énergie pour réussir
– rester modeste dans la victoire
– accepter la défaite avec fair play et reconnaître la supériorité d’un adversaire
– tirer des leçons d’un échec

Pas surprenant dès lors que ce jeu ait intéressé un certain nombre de grandes entreprises qui l’ont utilisé dans le cadre de la formation professionnelle.
Dans Le livre d’abalone, Pascal Reysset cite quelques exemples : Air Liquide, Air France, Sony, Mercedes, IBM, etc.
Le cas le plus marquant est sans doute celui de l’agence de communication américaine Young & Rubicam, qui alla jusqu’à créer au sein de l’entreprise un club d’abalone.

FightClub

Publicités