« Abalone around the world »

Pendant que certain(e)s profitaient de leurs vacances en Thailande ou aux Baléares, je me suis offert un petit tour du monde virtuel d’une dizaine de jour sans quitter mon fauteuil de bureau XD

Même si tout le monde ou presque comprend l’anglais, trouver quelques infos dans sa langue maternelle (voire paternelle pour ceux et celles qui ont la chance d’être nés dans un environnement bilingue), ça fait toujours plaisir… 😉

« ABALONE AROUND THE WORLD », c’est de l’info, des règles du jeu, des vidéos et même quelques photos dans 26 langues (en plus de l’anglais et du français). Mieux que la page « Abalone (jeu) » de Wikipédia ! XD

Bon voyage !

FightClub

World

(Cliquez sur l’image pour accéder à la page)

Publicités

17 réflexions sur “« Abalone around the world »

  1. En plus quand on voit la version anglaise du blog avec ces « around the world » on a l’impression qu’il manque des polices de caractères sur son PC pour afficher la page 🙂 Ou alors que c’est crypté … the matrix is a system Neo this system is our enemy. Look around what do you see teachers, carpenters, …. are you listening to me Neo or are you looking at the woman in the red dress ? 😉

      • Dommage que Pierre n’y soit jamais allé. C’est un peu comme si Usain Bolt ne participait pas aux J.O. 😦

      • Je ne pourrai pas y aller cette année car je travaille ce jour-là et je ne peux pas m’absenter 😦 J’espère qu’on aura un témoin qui pourra nous raconter 😕
        Si un jour on organise un tournoi national, on essaiera de faire ça un samedi après-midi ou un dimanche.

      • Pareil je suis en plein rush de rédaction, impossible d’y être… J’aurais tellement voulu !
        Mais bon, la thèse passe avant 🙂

    • Si un tournoi national avait lieu en France, sous l’égide d’un organisme ou une institution crédible qui, en termes de légitimité, n’aurait rien à envier aux MSO (Mensa France, Ville de Paris ou d’ailleurs, région Île-de-France, ou PACA, ou Alsace…, Festival des Jeux de Cannes, l’éditeur du jeu, ou je ne sais qui d’autre…), est-ce que les meilleurs joueurs français feraient le déplacement ? J’aimerai croire que oui, mais rien n’est moins sûr… Pourtant ce serait bien car ce serait l’occasion de jouer contre de très bons joueurs et le niveau de la compétition serait probablement supérieur.

      Le problème majeur dans l’organisation actuelle du tournoi des MSO est selon moi le fait qu’il n’y a pas de revanche. Donc la finale se joue sur une seule partie. C’est plus pratique en terme d’organisation (on évite l’égalité 1-1), mais pas très équitable. Cela ne pose encore pas trop de problème si le vainqueur l’emporte avec les blancs, mais si le gagnant joue les noirs, qu’est-ce qui prouve qu’il n’aurait pas perdu avec les blancs ? L’aléa du tirage introduit du hasard dans le résultat, et ça ce n’est pas bon pour un jeu de réflexion…

  2. C’est sur, le format est un peu simpliste. Je me rappelle plus si j’avais fait mon dernier match en blanc ou noir, je crois que j’étais blanc. Mais les MSO font tellement de trucs que le format est pauvre au final. C’est clair que quelque chose proche des échecs ou du go ferait mieux l’affaire. Moi je serais partant, mais je pars en fin d’année. Cependant, je souhaite vraiment finaliser ce site fédé-like, en espérant que des gens en présentiel puisse fonder un truc. Faut-il plusieurs clubs pour faire une fédération ? Ne pourrait-on pas avoir une ébauche de classement français ? Par exemple, je me suis inscrit au Shogi, la licence coute 2€. Il y a peu de joueurs en France mais qu’importe ! Ils sont pas présents partout (genre 6 villes), mais ils ont une fédé, un classement, des tournois locaux et nationaux. Je pense qu’on pourrait s’inspirer de ça (en vérifiant que ça passe en terme de droits, mais il y a pas de raison).
    Tu me connais, je suis assez volontaire pour ce genre de chose. Donc si tu veux monter un truc un peu plus officiel, hésite pas à me contacter par mail. Car j’aimerais vraiment qu’on ait un truc un peu plus officiel. Ca passe par une présence online (mais on va en avoir une en plus de l’existante), de l’animation offline (et on y est déjà) et un peu d’organisation, mais j’ai l’impression qu’on a toutes les cartes en main…

  3. Contre moi tu avais les Blancs, et tu m’as mis une attaque double au quatrième coup dont je ne me suis pas relevé, mais qui pourrait bien me servir à l’avenir contre d’autres partenaires XD Sans parler des autres erreurs que j’ai pu faire par la suite… 😉 Après ça, c’était mécanique, et j’ai vu défiler tes coups tels que je les aurai joué moi-même ou presque. Tu as gagné 4-6 avec une grosse avance au chrono. Entre nous deux y a pas photo, tu es nettement plus fort 🙂

    Je me souviens d’avoir assisté à la fin de ta partie contre Pearce et il me semble que tu avais les Noirs mais je n’en suis pas absolument sûr. Cela dit, aucune importance car même si David Pearce joue bien, ton niveau est supérieur, pour moi ça ne fait aucun doute 😉

    Ce que tu dis sur le format des MSO est exact : la masse de compétitions qu’ils ont à gérer les oblige à une simplification extrême dans l’organisation. Donc un événement consacré exclusivement à abalone, ou à défaut à un petit groupe de jeux abstraits de la même famille ne disposant pas d’une fédération, serait souhaitable. Une fédération sans club semble un peu étrange… Il faut au moins avoir quelque chose à fédérer 😉 Cela dit, rien n’empêche que la création de l’outil (le site) précède celle de la fédération elle-même.

    Il n’y a que deux possibilités : partir d’en bas et monter ou partir d’en haut et descendre.
    – la première consiste à organiser de petits événements locaux, faire connaître et développer l’intérêt pour ce jeu, ce qui doit normalement conduire les joueurs à organiser leurs rencontres et finalement créer des clubs, ou à défaut insérer leur activité dans une structure existante.
    – la seconde consiste à organiser un événement d’importance qui amène à la création de clubs où les joueurs d’une même région s’entrainent localement en vue de la prochaine édition, et trouvent dans la rencontre physique et le jeu offline une convivialité et une ambiance que le jeu en ligne ne peut pas offrir (même si on y passe aussi parfois de bons moments).
    – enfin, il y a la possibilité de mixer les deux. C’est en creusant des deux côtés qu’a été construit le tunnel sous la Manche, et en attaquant des deux côtés qu’a été vaincu le nazisme XD

    Pour le moment il n’y a pas eu de dynamique pour la création d’événements locaux. Ça demande du volontarisme et un gros investissement en temps et en énergie, ce n’est pas évident pour tout le monde et on n’est pas assez nombreux à être mobilisé sur ce projet. Tout ce qu’on peut espérer, c’est que la remise en service de MiGs donne un nouveau souffle et crée une synergie online/offline. Mais pour ça il ne faudrait pas que les vrais nouveaux se découragent trop rapidement.

    Ma proposition de rencontre offline, même informelle, n’a pas non plus suscité un enthousiasme débordant. Enfin bon, il y a Vincent, toi et moi que ça intéresse pour le moment, c’est un bon début… En terme d’organisation, ça demande rien : un lieu, une date, un peu d’essence ou un billet de train, et chacun amène son matériel (le plateau, les billes et une pendulette d’échecs, et même pour la pendulette on trouve des applis gratuites). Après, il y a peut-être d’autres gens que ça intéresse mais qui n’ont pas posté.

    S’inspirer de ce que d’autres activités n’ayant pas une grande audience (comme le shogi en France) ont réussi à faire est une excellente idée. Et oui, c’est ce type de fonctionnement que l’on vise : des points de rencontre, des lieux de vie, des tournois locaux, régionaux, nationaux…, des classements officiels, comme au go, aux échecs, à othello, au shogi, etc. Pour ce qui est des droits, même si abalone est une marque déposée, on a heureusement encore le droit de jouer, donc de créer des clubs, voire une fédération, alors je ne vois pas d’obstacle juridique à un tel projet. La présence d’abalone aux MSO suffit à s’en témoigner.

    Donc oui effectivement on a toutes les cartes en main, mais ça risque de prendre du temps avant que la sauce prenne… Pour le moment je case de l’animation offline partout où je peux, et j’en suis au stade du micro-club officieux avec une rencontre offline régulière d’une heure, une heure et demie d’abalone par semaine, en espérant faire de nouveaux adeptes, quitte à élargir l’offre à d’autres jeux de réflexion abstraits.

    Pour les échanges, je suis partisan de la visibilité tant que ça présente un intérêt public, car ça donne aussi la possibilité à d’autres de proposer leurs idées, mais pour les aspects plus techniques, je te contacterai par mail si besoin. Ça fonctionne dans les deux sens bien sûr, et si tu as un projet sur lequel je peux t’apporter mon aide, n’hésite pas non plus à m’écrire.

    Le plus dur est de mobiliser, mais une chose est sûre, ça me fait vraiment plaisir de voir que je peux compter sur toi et que je ne suis pas seul sur le coup 🙂

    …alors regardez, regardez un peu… Vous verrez tout c’ qu’on peut faire si on est deux… XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s