Egalité, équité et accessibilité

Le principe d’égalité – ou à défaut d’équité – est une notion qui est au cœur des jeux de stratégie combinatoire abstraits. C’est particulièrement vrai pour abalone, où on retrouve par exemple la notion d’égalité dans les variantes équilibrées, où les positions de chaque camps sont identiques, dans le calcul de l’Elo, où les points sont attribués en fonction du mérite de chaque joueur (un joueur plus faible sera crédité de plus de points s’il parvient à battre théoriquement un joueur beaucoup plus fort que lui, qu’un joueur plus fort battant un joueur théoriquement plus faible), ou encore dans les parties à handicap, où à défaut d’égalité, on visera une certaine équité en donnant un avantage (de matériel, de position ou de temps) au joueur le plus faible, en vue d’établir un certain équilibre dans « l’égalité des chances » pour chacun de l’emporter.

Le respect de ce principe d’égalité doit nous conduire à faire en sorte qu’abalone soit accessible à tous, et pour cela il faut prendre en compte toutes les dimensions du handicap.

Outre la connaissance des règles du jeu et la capacité à se concentrer, analyser, mémoriser, et faire des choix, jouer à Abalone nécessite aussi une aptitude sensorielle – être capable de percevoir la situation de jeu et la position des billes sur le plateau, et une aptitude motrice : être capable de déplacer les billes.

Pour le handicap moteur, il existe déjà des systèmes permettant de déplacer des objets sur un écran par la pensée (interfaces cerveau-ordinateur ou BCI – « Brain-Computer Interface »). Il s’agit de dispositifs équipés d’un casque muni d’électrodes relié à un ordinateur qui permettent de convertir ces signaux électroniques en informations.

Pour la perception de la situation de jeu et de la position des billes sur le plateau, elle se fait ordinairement par la vue. Si, comme le dit Mikhail Botvinnik pour les échecs, abalone est un art visuel, jouer à abalone et se représenter une position devient problématique pour les non-voyants et les déficients visuels. Cependant, de l’avis de Xavier Mérand, président de l’association accessijeux, qui propose des jeux de société accessibles aux déficients visuels, le contraste entre billes noires et billes blanches est suffisant pour permettre à un déficient visuel de jouer quand même à abalone. C’est en tout cas ce qu’il m’a dit, en s’appuyant sur sa propre expérience, lorsque j’ai eu l’occasion de le rencontrer au festival de jeux « Paris est Ludique 2015 ». En mode multi-joueurs, et donc avec des billes de couleurs, la chose pourrait en revanche être moins évidente. Pour les non-voyants, l’obstacle ne semble pas non plus insurmontable, et abalone est finalement facilement adaptable : la représentation se fait alors par le toucher ; il suffit alors que les billes de chaque camp aient une texture différente. On peut ainsi très bien imaginer une partie billes rugueuses contre billes lisses entre deux non-voyants qui se construisent par le toucher l’image mentale de la position en jeu. Une expérience qui peut tout à fait être reproduite en jeu « à l’aveugle » par des joueurs valides avec un masque ou un bandeau sur les yeux. Pas si facile ! Essayez, vous « verrez » ! XD

FightClub

Liens :

Et si on jouait aveugle aimant ? par Bruno Cathala

Cliquez sur la bannière ci-dessous pour en savoir plus sur l’association accessijeux :

accessijeux-bannière

Publicités

4 réflexions sur “Egalité, équité et accessibilité

  1. Exemple de handicap que tu as oublié : celui qui consiste à ce poser des questions compliquées en de longues pages. Y’avait un spécialiste : SilverSurfer.

    Mais là tu n’es pas mal du tout. Surtout si tu as rédigé le post avec un bandeau sur les yeux et une main dans le dos tout en croquant dans une part de pizza.

    Pas évident 🙂

  2. « Me comparer au talentueux SilverSurfer,
    Honnêtement Mogwai, c’est me faire trop d’honneur » 😉

    Voilà, j’ai rajouté un handicap de plus : formuler ma réponse en alexandrins XD
    Maintenant je vais vite aller nettoyer mon T-shirt avant que la tache de sauce tomate ne s’incruste… 😳

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.