La partie absolue

23/08/2015

Roger-Caillois-1973-800x880
(cliquez pour agrandir)

« […] il est peut-être théoriquement obligatoire qu’il existe une partie d’Échecs [d’Abalone] absolue, c’est-à-dire telle que, du premier coup au dernier, aucune parade ne soit efficace, la meilleure se trouvant à chaque trait neutralisée automatiquement. Il n’est pas hors des hypothèses raisonnables qu’une machine électronique, épuisant toutes les bifurcations concevables, établisse cette partie idéale. Alors on ne jouera plus aux Échecs [à Abalone]. A lui seul, le fait de jouer le premier entraînera le gain ou la perte de la partie. »

(Les jeux et les hommes, 1957)

Roger Caillois, écrivain français (1913-1978)

 FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Publicités

6 réflexions sur “La partie absolue

  1. C’est juste une intuition non vérifiable mais je ne suis pas sûr qu’une telle partie existe pour le jeu d’abalone.
    Si les deux adversaires jouent au mieux,il y a de fortes chances que ça finisse par un nul (une partie qui durerait indéfiniment)

  2. Oui, curieusement, Caillois semble ne pas avoir envisagé cette possibilité. Partie infinie ; partie nulle par échec perpétuel (dans le cas des échecs) ; nul par répétition ; nul par absence d’une supériorité matérielle suffisante pour lancer une attaque contre un adversaire d’un niveau égal… Dans ce cas la partie « absolue » serait loin d’être une partie « idéale » :-/

    Par ailleurs, personnellement, j’ai de sérieuses réserves sur l’existence « théoriquement obligatoire » de cette partie absolue. Par exemple, qu’est-ce qui prouve qu’en un ou plusieurs points de la chaîne, il n’y a pas deux coups (voire davantage) qui soient strictement égaux, ne présentant pas plus d’avantage l’un que l’autre, et que cette égalité puisse être confirmé par le calcul ou par l’expérience ? Dans ce cas on pourrait théoriquement avoir non pas une, mais un nombre indéfini de « parties absolues ».

    Et donc personnellement, je crois au choix stratégique, à l’imagination, à la créativité, et au fait que la partie absolue (à abalone et au go en tout cas) est aussi inaccessible que les confins de l’univers XD

  3. Je suis d’accord Fight. Pour moi des parties absolues existent et se traduisent obligatoirement par un nul. Parce que si chacun fait un coup excellent, l’autre ne se fera jamais prendre puisqu’il fera la réponse parfaite. Et ça se traduira certainement par des mouvements assez répétitifs.

    Après, je comprends où il veut en venir. Et même mathématiquement, ça parait logique. Et pourtant, je n’y voit pas d’illustration plausible…

  4. Nous avions déjà abordé la question des parties absolues ailleurs (je ne sais plus où) avec notamment des interventions d’Eobllor sur ce sujet. Je crois bien que nous appelions ces parties des parties « parfaites ».

    Observons d’abord que Caillois, n’est ni mathématicien, ni grand-maître échiquéen, il exprime donc plutôt une intuition que le fruit d’une réflexion mathématiques, je pense. D’ailleurs il assortit d’emblée sa proposition d’un « peut-être » qui laisse la porte grande ouverte.

    Ensuite, s’il parle de « la » partie absolue, je pense que c’est plutôt une figure de style qui n’exclut aucunement l’existence d’un grand nombre de parties absolues (un peu comme on parlerait de toutes les femmes en parlant de « la » femme – figure de style qui porte un nom mais j’ai oublié lequel).

    Ce qui est plus étonnant et qui a déjà été relevé plus haut par iadelolo, c’est qu’il envisage uniquement l’hypothèse où toute parade serait toujours anéantie, donnant une supériorité absolue au trait, et non l’hypothèse où toute attaque pourrait être parée. Or c’est toute la question.

    Il me semble qu’un grand joueur d’échec, allant dans le même sens que Caillois, a dit que si Dieu jouait aux échecs contre lui-même, il gagnerait toujours avec les blancs. Ca reste à prouver.

    On peut d’ailleurs se demander si tous les jeux de plateau noir/blancs à information complète subissent le même sort.

    Y at-t-il un prix Nobel dans la salle ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.