La variante d’octobre : Standard

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Standard

La voie du sumotori

Après le dard (voir la variante du mois dernier), le Standard ! Mais au moins avec cette variante, vous ne risquez pas de vous faire poignarder dans le dos XD A vrai dire, vous ne risquez pas de vous faire poignarder du tout, car le Standard se joue à main nues, et même les coups semblent y être compliqués. Alors on se tourne autour, on tente de pousser l’adversaire à la faute, on essaie de l’intimider (et si ça marche il recule), on se bouscule un peu (et parfois l’un des deux joueurs ne tient pas bien sur ses jambes et perd l’équilibre), on s’esquive… Jouer en Standard, c’est un peu commencer par un nul, c’est-à-dire là où les joueurs de métier s’arrêtent, parce qu’en général ils ne veulent pas devoir leur victoire à une erreur de l’adversaire ou à leur rapidité dans un jeu défensif stérile, mais seulement à leur perspicacité, leur ingéniosité, leur audace ou leur talent.

Certes, le Standard est LA position de départ officielle, celle qui figure sur la règle du jeu, et à ce titre cela fait toujours bizarre d’en parler comme d’une « variante », mais au fil du temps, de nombreuses autres variantes ont été créées et jouées, reléguant le Standard au rang d’une banale position de départ parmi d’autres. Elle est d’ailleurs loin d’être la plus prisée : elle est généralement délaissée par les joueurs expérimentés, qui lui préfère des configurations plus ouvertes – notamment la Marguerite belge – et en dehors de quelques puristes inconditionnels du jeu sous sa forme originelle, elle n’attire guère que les enfants et les débutants, pour lesquels cette position défensive est rassurante, et une large majorité du grand public, qui ignore tout simplement l’existence des autres variantes, ne connaissant le jeu que dans sa version commercialisée.

Le Standard est loin d’être la seule variante dont la position de départ est défensive. Il en existe un certain nombre d’autres. En font partie non seulement les variantes qui relèvent du bloc défensif, mais aussi celles du bloc emprisonnant, voire de l’espace défensif, ou même de l’espace emprisonnant [1]. Cela dit moins la position de départ est compacte, plus l’opportunité de jouer la variante de manière offensive est grande. La difficulté d’une configuration en blocs, en tout cas sans avantage matériel significatif (moins de 3 billes d’écart) et si les joueurs n’ont pas entre eux une différence de niveau de jeu conséquente (auquel cas le joueur le plus fort pourra s’aventurer dans une stratégie d’attaque avec de réelles chances de succès), c’est la quasi impossibilité de faire évoluer le jeu vers des positions plus ouvertes, offrant un plus large éventail de coups possibles parmi lesquels il faut choisir avec discernement, et permettant des combinaisons plus complexes.

Certains pourtant ne recherchent pas les positions ouvertes, et se plaise davantage à ces positions en blocs, préférant la compacité du sumotori à l’élasticité du ninja. Il y a une spécificité du jeu de blocs. Il existe des joueurs par ailleurs relativement médiocres dans les positions ouvertes qui peuvent s’avérer redoutables, même pour des adversaires expérimentés, dans cette guerre de position, et d’opposition frontale.

La partie qui vous est présentée oppose ernest et saabalone. J’ignore qui est ernest, mais saabalone compte parmi mes amis. Sa motivation et sa persévérance, sa passion pour ce jeu ont fait de lui/elle en peu de temps un/e adversaire très technique et d’excellent niveau. Mais dans cette partie datant de mars 2014, l’expérience lui fait encore un peu défaut.

Quant à ernest, on peut ne pas aimer le style, et ne pas partager son goût prononcé pour le jeu en bloc défensif, mais il faut bien reconnaître qu’en la matière, c’est l’un des meilleurs joueurs qui soit. Il n’a pas son pareil pour vous subtiliser des billes à la marge sans rien lâcher de l’intégrité de sa position, avec un talent qui, malgré tout, force l’admiration.

Appelez le standard1

(appelez le STANDARD pour visionner la partie)

FightClub

[1] on peut retrouver ces différentes catégories de variantes dans la typologie des variantes, basée sur un classement établi par SilverSurfer.


Notation Aba-Pro de la partie :

Standard
1.a1b2 i9h8 2.b2c3 i8h7 3.a2b3 h6g5 4.a4b5 i6h5 5.a3b4 h9h8 6.b4c5 h5g4 7.b3c4 h8h7 8.b5c6 g4f4 9.a5b6 f3f4e2 10.c7d7 i7h6 11.c3d4 g7g6 12.d6e6 i6h5 13.b6c6 i5h4 14.d6e7 h7h8i7 15.c6d6 e4f5 16.d7e7 i7i6 17.b1c2 g4f4 18.c2d3 g3g4 19.g7h7g8 i8i7 20.g8h8g7 i7i6 21.d4d5 i5h4 22.d3d4 h4h5 23.g7g8 h7g7 24.h8h7 g3h4 25.d4e5 h8i8 26.h7h8 i8i7 27.h8h7 i7i6 28.g7f6 e4f5 29.i8h8 h4g4 30.d4c4 h7h6 31.d7d6 i5h4 32.b4d4b3 g6f5 33.h8g7 f3e3 34.g8g7 i6h5 35.a3b3b4 f5e4 36.g7f6 c2d3 37.f6g6 g3g4 38.g7f6 c3d3c2 39.b4d4b3 h4g3 40.b1b2 g4f4 41.b3c3b4 c2c3 42.h6h7 g6f5 43.h7g7 g3f2 44.b2b3 f2e2 45.f7e7 i6h5 46.c4d5 d2c2 47.a2b3 f4e3 48.b4b3 b1c1 49.b2b3 c2b2 50.b4b3 b1c2 51.b2b3 g4f4 52.g7f6 h5g4 53.d6d5 c1c2 54.f6e5 g4g3 55.e5d4 d1e2 56.b4c5 a1b1 57.b3b2 c2d2 58.c3c2 f2e1 59.c5d5 d2e2 60.b1c2 e1f2 61.c6d6 c4c3 62.e6d5 g6h6 63.c2d3 g6h6 64.e7e6 h6i6h5 65.d6e6 g3f2 66.b2c2 c3b2 67.d7d6 b2b1 68.d3c2 e1f2 69.d6d5 g3f2 70.b1b2 e1f2 71.e6e5 g5f4 72.b2c2 h5g4 73.d1c1 e1e2 74.f5e5 g3f3 75.c3c4 g4h4g5 76.f8e7 i5h5 77.c1c2 f3g4 78.c2c3b2 f2f3 79.b2b3 f3g3 80.c6c5 g3g4 81.d2c2 d3e3 82.c2d3 g6g5 83.b3d3b2 g3f3 84.c2d2 f2g3 85.e2d2 d3e4 86.b2d2b3 g6f5 87.e7e6 e3f4 88.e6e5 h6g5 89.c4d4 h4g3 90.f7e6 g3f2 91.d4e4 h4h5 92.b3b2 f2g3 93.b2c2 d3d4 94.d2e2 g3f3 95.g4f4 h6i6 96.e6d5 i6h5 97.d5c4 a2b2 98.d4c3 f3e3 99.b2c2b1 a1b2 100.b1c1 e3d3 101.c1d1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s