Abalone World Championship 2016 : résultats

[Remarque préliminaire : cet article est susceptible d’être complété ultérieurement par de nouveaux éléments. Cette version n’est peut-être pas définitive…]

***

L’Abalone World Championship, l’une des épreuves de l’Olympiade des jeux de l’esprit (Mind Sports Olympiad) a eu lieu le mardi 23 août 2016 au JW3 (Jewish Community Centre for London), 341-351 Finchley Road, à Londres, de 10h15 à 14h15 environ (dépassant l’horaire prévu d’une petite demi-heure).

Les candidats étaient cette année au nombre de 27, soit à peine plus que l’an passé (26), mais beaucoup plus qu’il y a 2 ans (11 seulement). Les MSO ont d’ailleurs atteint cette année un nombre record d’inscriptions qui, toutes disciplines confondues, n’avait pas été atteint depuis 10 ans, alors même qu’il reste encore des épreuves planifiées jusqu’à dimanche. Et l’événement commence à faire des petits en divers points du globe.

Outre l’Angleterre, il y avait cette année parmi les nations représentées (la liste n’est pas exhaustive) l’Estonie (avec Andres Kuusk), la Belgique, l’Espagne, la Corée du Sud et… la France. Ce qui témoigne du rayonnement international de notre jeu bien aimé.

La Corée du Sud en particulier a brillé par l’ampleur de sa délégation, le charisme de son coach et le talent de ses jeunes joueurs, dont l’un d’entre eux est parvenu à battre David Pearce (qui jouait Blanc) au cours d’une partie extrêmement serrée, tant du point de vue du score que du chrono. Il est fort probable que dans moins de 10 ans, le vainqueur du tournoi sera coréen !

Le tournoi s’est déroulé en deux temps. Dans un premier temps les parties se sont jouées en 15 minutes et ont permis de dégager un vainqueur n’ayant perdu aucune partie. Dans un second temps, les parties se sont jouées en 10 minutes en vue de départager 3 joueurs n’ayant perdu qu’une seule partie, afin d’attribuer les places de second et de troisième.

Il s’agissait cette année de la vingtième édition. Voici les résultats :

 gold

Vincent Frochot

 France
 silver

Frédéric Garnier

 France
 bronze

David Pearce

 

 England

 

Encore une fois, un grand bravo à Vincent, qui remporte ce titre pour la cinquième fois, après ses précédentes victoires en 2007, 2010, 2011 et 2015, et qui n’aura bientôt plus assez des doigts d’une seule main pour compter ses médailles d’or ! ^^

Et je tiens personnellement à rendre hommage à David Pearce pour sa gestion de la lourde tâche de l’organisation de ce tournoi en système suisse. Bravo et merci, David !

Frédéric Garnier, alias FightClub

Publicités