Le problème du mois : octobre 2017

Un problème inédit tout droit sorti de mon esprit tordu (paradoxal, non ? ^^).

UNE ÉNORME ERREUR !

TRAIT : NOIR
NIVEAU : PLUTÔT PAS FACILE

Noir est trop confiant. Ce qui va l’amener à commettre une énorme erreur ! Le score final sera de 5-6.

Vous devez trouver quelle sera l’erreur de Noir au prochain coup, et quelle réponse Blanc y apportera pour aboutir logiquement à ce score final.

FightClub

Accédez à tous les problèmes mensuels.

Publicités

6 réflexions sur “Le problème du mois : octobre 2017

    • La fourchette est à éviter absolument, car elle est fatale.
      Sinon oui, Noir ne peut que prolonger, et pas gagner :
      – l’écart au score est trop important en faveur de Blanc
      – la bille noire en I6 est condamnée, à moins que pour le fun Blanc décide de l’utiliser comme leurre et s’attaque à un des deux sous-groupes noirs ^^

      En revanche, pour les amateurs de beau jeu qui joueraient Noir et auraient compris que c’est logiquement sans espoir, avec cette fourchette il y a un intéressant 5-6 à produire. C’est toujours mieux qu’un abandon (^_-)—☆

    • Yo Vincent !
      C’était sympa hier soir ! On a passé un agréable moment tous les quatre (:

      En fait si, j’avais bien vu ta proposition de coups, qui constituent la « bonne réponse ». J’avais cru que tu me parlais d’un développement plus complet, jusqu’au terme de la partie.
      Donc je n’ai rien à modifier, je suis ok avec toi sur tes 2 posts. Ma réponse vient juste les renforcer.

      En clair, il y a 4 manières pour Noir de jouer cette fin de partie. Les voilà dans ce qui me semble être un ordre de pertinence :

      a) jouer la fourchette en s’imaginant qu’on a une chance : ça, c’est l’ « énorme erreur » (^_-)—☆

      b) anticiper la fourchette et tenter de fuir en s’imaginant qu’on a une chance : c’est plus long mais voué à l’échec aussi (à mon avis ça tient plus de la fatalité que de la tendance ; après ça dépend aussi du niveau de l’adversaire…). On va vers un 6-3 ou 6-4 dans une fin de partie pas très glorieuse pour Noir \-:

      c) renoncer purement et simplement en se disant qu’on a perdu (abandon pur et simple)

      d) jouer quand même la fourchette, non par erreur, mais par choix et de façon lucide, en se disant que perdu pour perdu, on va quand même tenter le 5-6. Cela donne normalement une fin courte mais héroïque, dans le style que j’appelle du « beau jeu », à la manière des vrais guerriers abaloniens ! Ici, le but atteint dans la défaite devient une sorte de victoire (Noir vise le 5) qui relativise le fait d’avoir perdu la partie. C’était le but recherché dans l’exercice proposé hier à OCJ. Et en fait, dans certains cas, et avec beaucoup de chance (laissée par le jeu adverse), cela peut même conduire à une véritable victoire au score, totalement inattendue…

    • Loin de là, car je suis allergique aux armes à feu tout autant qu’à Offboard (un jeu tordu où il s’agit effectivement d’atteindre des cibles de valeurs inégales, au lieu d’aller droit au but).

      Sinon, le « fusil à tirer dans les coins » existe vraiment ! Ça s’appelle un CornerShot. Je ne sais pas si ce sont les gentils ou les méchants qui l’utilisent, mais j’imagine qu’au bout du compte ce sera les deux. Moi je me contente de donner et de prendre des coups de boules ^^

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.