Le problème du mois : octobre 2019

Un problème inédit.

TEST DE CHAMP VISUEL

TRAIT : NOIR
NIVEAU : COMME VOUS POUVEZ LE VOIR… 😜

Noir joue et gagne en un clin d’oeil
(fermé puis ouvert = 2 mouvements 😜).

FightClub

Accédez à tous les problèmes mensuels.

Abalone est-il politique ?

27/10/2019


Frédéric Lordon en 2013.

“En réalité, dès que des individus composent leur puissance d’agir, quels que soient les rapports sous lesquels cette composition s’effectue, nous avons là du politique.”

Frédéric Lordon, philosophe et économiste français (1962-)

*

Représentez-vous les pièces ou les billes comme des individus doués de volonté, et considérez le plateau ou l’abalonier comme le champ de leur action coordonnée : vous avez là une métaphore du politique.

Observez maintenant les manoeuvres et mouvements de poussée au cours d’une partie, transposez au monde réel, et vous comprenez que partout s’applique la loi du plus fort, que tout pouvoir politique, économique ou social se fonde sur une stratégie de rapports de forces : la cohésion de ses propres forces, ou l’émiettement des forces adverses, parfois supérieures. A l’issue de cette lutte émerge ou bien un dominant et un dominé, et donc un gagnant et un perdant, ou bien un nul et le maintien d’un statu quo.

Évidemment votre adversaire ne se privera pas d’essayer de vous convaincre que vous n’avez d’autre choix que de vous soumettre ; ou même – comble de l’audace et du vice – qu’il est dans votre intérêt de perdre.

Allez-vous vous laisser convaincre de renoncer à lutter ? A vous de décider quel degré de soumission vous êtes capables de supporter, ou au contraire quel degré de révolte vous êtes capable d’atteindre.

FightClub

Aux origines d’Abalone

« Il y a 30 ans, tout a commencé… Après la première édition en 1988, Abalone a traversé les générations et les années avec la même authenticité pour devenir le jeu de duel de référence. »

Dans cette très belle vidéo publiée sur le compte Facebook officiel du jeu, les deux créateurs reviennent fièrement sur les origines et les coulisses d’Abalone :