Tournoi National Abalone des Ludothèques 2020

Le Tournoi Abalone des Ludothèques d’Ile-de-France 2019 a été une réussite. Pour 2020 l’expérience a donc été élargie au niveau national.

Constatant que les 3 meilleures places avaient été raflées par des adultes, et considérant que ce n’était pas juste pour les enfants qui ne peuvent cumuler la même expérience du jeu étant donné leur jeune âge, nous avons suggéré aux dirigeants de l’ALF que les participants soient répartis en deux catégories : une catégorie enfant et une catégorie adulte, comme cela se fait aux MSO de Londres.

Notre demande a été entendue par les organisateurs du tournoi : Asmodee, l’ALF et Games-Up. Il y aura donc cette année deux catégories : celle des moins de 13 ans et celle des plus de 13 ans 👌

Comme l’an dernier, les joueurs ne s’inscrivent pas directement au tournoi : ils s’inscrivent auprès de leurs ludothèques, qui elles s’inscrivent au tournoi.

En cliquant sur l’affiche ci-dessous, vous trouverez l’essentiel des informations concernant les étapes du tournoi. Si vous êtes intéressé(e)s, enseignez-vous auprès de votre ludothèque pour savoir si elle participe au tournoi. Et dans le cas contraire, rien ne vous empêche de vous inscrire dans une ludothèque participante de votre choix 😉


L’affiche du tournoi telle qu’on la trouve sur le site officiel d’Abalone®
Cliquez sur l’image pour en savoir plus sur ce tournoi national.

FightClub

Prochaine soirée Abalone et autres jeux combinatoires au Trocadéro (Paris)

La prochaine soirée Abalone & jeux combinatoires sur Paris aura finalement lieu le :

Samedi 30 novembre 2019
de 19h30 à 22h30

à :

France Bridge
8, rue du Commandant Schloesing
75116 Paris


(cliquez sur l’image pour localiser le club France Bridge)

Voici l’invitation que nous avons reçue de notre hôte :

« Chers tous,

À nouveau j’espère que vous allez bien.

Je vous propose de nous réunir pour une nouvelle soirée Multijeux le Samedi 30 novembre de 19h30 à 22h30.

Vous pouvez avec plaisir venir avec vos amis ou joueurs de club.

Merci de me faire part dès que possible de votre présence ou absence.

Merci aussi de penser à venir avec vos jeux si possible.

A bientôt !

Ludiquement,

Alexandre »

Pour celles et ceux qui ne sont encore jamais venu(e)s, signaler votre absence est inutile, informez-nous seulement de votre présence ! 😜

Pour cela, contactez :

France Bridge
01 47 04 50 55
contact@francebridge.com

Venez nombreux ! Et pensez à apporter votre jeu ! Nous en avons quelques uns sur place, mais cela ne suffira pas… 😅

La politique de la main tendue…

…ne fonctionne pas toujours.

L’autre soir, en rentrant du boulot, alors que je m’apprête à monter à l’avant de mon train, une canne blanche téléguidée par un aveugle me coupe la route.

J’interpelle le bonhomme : « Monsieur ! La porte est ici ! », avec l’intention de le guider. D’un brusque mouvement de son bras libre et de la voix, il me rembarre, presque irrité : « Merci, mais je vais plus loin ! ». Et il poursuit son chemin à vive allure vers le bout du quai.

Alors qu’il s’éloigne hâtivement, je lui lance : « Monsieur ! C’est un train court !! ». Mais l’aveugle fait la sourde oreille.
Trop tard, la sonnerie retentit, je saute dans la rame.
Le pauvre diable est resté sur le quai…

Pour les joueurs et joueuses en réseau de l’application Abalone, c’est à peu près la même histoire. J’ai invité cette poignée de billes à venir discuter sur ce plateau afin de donner la parole aux invisibles, mais sans succès. Un seul d’entre eux – Pascal, alias Alvedro – répondu à l’appel, et je l’en remercie (en espérant qu’il y aura une suite… pas sûr !). L’émission va probablement devoir être déprogrammée (et peut-être remplacée par la diffusion du très bon « J’abuse ! », de Roman P. Qu’en pensez-vous ?).

Je rappelle qu’à la base ce blog devait être un lieu de rencontres et d’échanges. Si les ex-Netabaloniens ont décidé de le boycotter, c’est sûr qu’il perd beaucoup de son intérêt et de sa capacité d’action, et dans ce cas je ne vois pas pourquoi moi, je devrais faire pour eux des choses auxquelles je ne crois pas et dont je n’ai pas envie.

Je passe sur les actions immorales voire illégales que certain(e)s ex-Netabalonien(ne)s me suggèrent afin de faire auprès de mes lecteurs du racolage pour un produit qu’on trouve en deux clics sur Internet. Produit par ailleurs commercialisé par une entreprise privée qui a pignon sur rue et dont le chiffre d’affaire déclaré s’élève en 2018 à 40 596 200 € pour un capital social de 63 760 €. Je ne suis pas celle que vous croyez et je vous évite ainsi de finir derrière les barreaux pour proxénétisme aggravé. Je n’irai pas jusqu’à parler de secret professionnel (quoique…), mais certaines notions comme le consentement, la vie privée ou le respect des données personnelles semblent totalement échapper à certain(e)s d’entre vous.

Donc de deux choses l’une : ou bien les ex-Netabalonien(ne)s ont trouvé un autre moyen de faire entendre leur voix à l’extérieur de leur bulle, ou bien ils/elles n’ont encore rien fait et ne feront rien. Entre le plaisir de râler qu’il est si bon de faire durer, et la tendance naturelle au moindre effort qui réside en tout être humain, je pencherais pour la seconde hypothèse 🙄

L’offre tient toujours, mais au 1er décembre je passe à la politique du doigt tendu (et ce ne sera pas le pouce).

FightClub

La lutte des mots — philosophie et existence !

Les gilets jaunes ont mis quelque chose de neuf dans le mot Champs-Elysées. Désormais, l’obscénité de cet étalage de richesse apparaît mieux dans sa précarité, ainsi que dans sa poreuse proximité aux grands lieux de pouvoir. Ce ne sont que des lieux qu’un peuple peut prendre. Non qu’il le veuille ou qu’il le faille, mais […]

Reblog de l’article de Jean-Paul Galibert : La lutte des mots — philosophie et existence!

Extensions du domaine de la lutte

Un peu de généalogie…

Créé par Gramgroum, ce blog est à l’origine une extension de MiGs :


Qui nous étions en 2014

Sa vocation première était :

  • de faire connaître Abalone pour amener plus de joueurs sur MiGs

  • d’expliquer aux nouveaux venus le fonctionnement de MiGs pour les guider et les fidéliser

  • d’informer les joueurs de l’actualité de MiGs (tournois, nouvelles fonctionnalités, pannes, maintenance et reprises de service, demandes d’amélioration de la part des joueurs, etc.)

A ce jour, le nombre de vues depuis sa création est : 247 569. C’est peu, mais c’est déjà ça… Et peu importe au fond, car ce n’est pas la fréquentation qui me motive, juste le fait que cette base de données sur Abalone existe. Qu’il y ait 10 vues par jour ou 5 000 m’indiffère du moment que quelques personnes au moins y trouvent un motif de satisfaction.

MiGs a fermé le 01/08/2014. Ce blog a contribué à sa réouverture dans une version améliorée le 25/03/2016. Il a oeuvré à son maintien en incitant les joueurs à financer son hébergement par des dons (exemple). Il n’a pas pu empêcher sa fermeture définitive le 30/05/2017 dans une indifférence assez pathétique. MiGs repose aujourd’hui en paix dans le carré des indigents.

Le groupe (et peut-être un jour l’association…) Paris Abalone Club est en partie une extension du blog Abalone Online. Démarré à trois, il permet à des joueurs franciliens de se rencontrer en live et de jouer des parties dont le niveau n’a rien à envier au jeu en ligne. Normal, puisqu’à la base il s’agit de joueurs en ligne 😜 Les événements qu’ils organisent ou auxquels ils participent permettent de toucher un public plus large que celui du jeu en ligne (ce qu’on appelle communément « le grand public » : des gens qui à la base ne s’intéressent pas à Abalone, voire ne connaissent pas ce jeu, ou seulement en Standard, et le découvrent grâce à nous), mais ils amènent aussi des joueurs sur l’application Abalone.

Le groupe Abalone sur Facebook préexistait au blog, mais le groupe Facebook Abalone sur Paris est une extension du Paris Abalone Club et a été créé par un de ses membres. Abalone est aussi promu via ces groupes sur des groupes en anglais consacrés aux jeux de réflexion combinatoires. Cette activité amène aussi potentiellement des joueurs étrangers sur l’application Abalone (difficile de savoir combien, en revanche…).

Quant au groupe WhatsApp de l’application Abalone, destiné à faciliter les rencontres des joueurs en réseau, je croyais jusqu’à aujourd’hui que c’était ce même créateur du groupe Facebook Abalone sur Paris qui en avait eu l’idée, mais j’apprends qu’il n’en est rien : il a en fait été créé par un autre joueur. J’y ai été inscrit « à l’insu de mon plein gré », mais après réflexion, je n’ai pas jugé utile de m’en retirer : je trouve ça marrant à lire (surtout mascotte 🥳), j’ai beaucoup de sympathie pour tous les gens qui y participe, mais je n’ai rien à y dire parce que l’application n’est pas mon univers et que je n’y joue pas. Je n’y suis pas obligé, de même que vous n’êtes pas obligés de participer à ce blog, ni de le lire, ni d’avoir un compte Facebook, ni de jouer avec de vraies billes. Nous avons tous plus ou moins, il est vrai, « une vie bien remplie », certains plus que d’autres (n’est-ce pas, Pierre ?), et j’ose imaginer que personne ne reproche ni n’en veut à quiconque de ne pas faire ce qu’il ne fait pas 🙂 …ni de faire ce qu’il fait 😊

Les cahiers de doléances de l’application Abalone

Finalement je vais répondre à Pascal ici, et ce sera un meilleur emplacement pour que chacun puisse dire publiquement ce qu’il a à dire à propos de l’appli Abalone (dont je me contrebalance, je le répète, pour ceux qui n’auraient pas encore compris, et qui comme Claudie croient encore que je bosse chez Asmodee 🤭 😂 🤣).

Vous gagnerez à ce que ce soit visible par tous, au lieu que cela reste dans la confidentialité d’une conversation de groupe (que dis-je, de groupuscule, sans vouloir vous offenser, et en dépit des efforts que vous faites pour le développer ; je compatis car nous rencontrons les mêmes difficultés 😓).

Mais d’abord je restitue la chronologie, histoire que ceux capables de suivre puissent le faire (même si je sais qu’on en perdra en chemin) :

1. L’article Hommage et reconnaissance à David Malek

2. Le commentaire de Pascal sur l’article Hommage et reconnaissance à David Malek

3. Ma réponse à Pascal, à mettre en parallèle avec son texte : j’ai essayé d’y répondre point par point

Bonjour Pascal, et merci d’avoir tenté d’entrer en communication avec l’autre monde (d’Abalone). Non pas le monde des esprits (des joueurs « virtuels »), mais celui des joueurs en chair et en os. Le monde des vivants en somme.

Non, je suis un fighter, pas un développeur, sinon je travaillerai actuellement à la création d’un site d’Abalone en ligne irréprochable et gratuit, où les gens viendraient jouer juste pour le plaisir et par amour de ce jeu. Sur ce site, personne ne gagnerait ni ne perdrait de points injustement parce qu’il y aurait pas d’Elo 😛

Mais comme je ne suis pas développeur, je me contente de tenir un blog.

Et comme je ne suis pas développeur, je ne fais pas « partie de l’équipe de développeurs de l’appli actuelle » 😆

Je ne peux pas « inspirer cette équipe », puisque je n’en fais pas partie 😜

Je suis juste un activiste abalonien (entre autre), un journaliste indépendant (indépendant d’Asmodee, indépendant de l’appli, etc.), presque un journaliste d’investigation parce pour avoir des informations officielles sur Abalone®, il faut souvent aller fouiller, chercher ce dont on ignore l’existence (pas facile…).

Je ne gagne pas d’argent avec Abalone, ni avec ce blog gratuit « financé par la publicité » au seul profit de WordPress. Je recommande vivement à mes lecteurs l’utilisation de bloqueurs de publicité et de bloqueurs de traqueurs de réseaux sociaux, de cookies de pistage intersites et de détecteurs d’empreinte numérique 🤘

Le but de ce blog est de promouvoir ce jeu, indépendamment de tout aspect commercial. Cependant, collaborer avec les ayants droit ne me pose pas de problème du moment que cette indépendance est respectée et que tout le monde y est gagnant (en particulier les bénévoles et les joueurs). Avec les créateurs du jeu, cette collaboration n’a jamais posé le moindre problème et nos relations sont tout à fait amicales.

Donc j’essaye de vous aider, même si personnellement je n’en ai rien à battre de cette appli, je ne l’utilise pas car elle ne correspond pas à ce que je recherche dans le jeu (la rencontre réelle, la relation humaine, le côté pédagogique, la manipulation du matériel, la poignée de main à l’issue d’une belle partie).

Oui, je critique ceux qui critiquent entre eux de façon non constructive : c’est un peu comme dire du mal dans le dos de quelqu’un, c’est très vilain. Dites-le plutôt en face à ceux qui l’ont conçue ou éditée, ils en feront peut-être quelque chose… Pas sûr, mais au moins vous aurez essayé.

Pour ce qui est du contact SAV de l’appli, Olivier doit l’avoir. Il me semble qu’il avait fait une réclamation plutôt détaillée un jour et avait obtenu une réponse assez rapide.

Au moins ces « critiques ‘utiles’ du point de vue des joueurs » sont publiques maintenant 😉

Ne t’excuse pas « d’avoir connu la ‘référence’ Netabalone », ce n’est pas une tare, au contraire. Je n’ai pas eu cette chance, j’attends encore le « mail de confirmation » qui aurait dû me permettre d’y accéder et de découvrir l’ambiance délétère qui y régnait, au dire de nombreux témoins 😏

Je ne sais pas s’il y a des modérateurs sur l’appli. Je n’ai pas l’appli et je n’en veux pas.

Je ne sais pas s’il y a de la censure sur l’appli, je n’y suis jamais allé.

« Abalone est un jeu sensationnel qui ne mérite pas un traitement aussi minable par ceux qui en ont la charge depuis quelques années. » : j’adhère totalement à ce point de vue. En fin de compte, dans les geôles d’Asmodee, Abalone est un peu comme un jeu condamné à la prison à vie parce que la peine de mort a été abolie. Mais la possibilité qu’un groupe de co-détenus lui fasse la peau parce qu’il est trop intelligent n’est pas à écarter…

« nous n’avons ni le temps ni les connaissances pour tenir la place que VOUS AVEZ DÉCIDÉ DE PRENDRE, squattant ce rôle que d’autres tiendraient honnêtement, et mieux que vous » : oulà oulà, mon ami ! Tu parles de qui ? De quoi ? Moi je n’ai pris la place de personne. Si tu veux créer un blog d’Abalone, fais-toi plaisir : n’importe qui peut le faire !
Après c’est vrai que ça prend du temps…
Du coup, il ne t’en restera peut-être plus assez pour jouer sur l’appli… (à moins que tu sois retraité, je ne sais pas, mais vu que tu joues depuis très longtemps, c’est possible).

Je ne sais pas exactement qui mettait en ligne NetAbalone (je n’y étais pas). Je ne sais quasiment rien de NetAbalone. Cela fait des années que je pleure en vain auprès des anciens joueurs pour avoir des informations sur cet ancien site afin d’alimenter cette page, où vous apprendrez au moins pourquoi il a fermé.

Il semble n’y avoir aucun rapport entre l’éditeur de NetAbalone (Goto.Games) et l’éditeur actuel de l’appli. Auquel cas l’éditeur actuel ne peut pas « remettre en ligne » Netabalone 🤪

Oui, tout le monde voit la misère actuelle : les étudiants s’immolent devant les facs, les mères de famille stockent le chichon des dealers pour gagner de quoi nourrir leur marmaille, les retraités fouillent les poubelles à la tombée de la nuit ou décèdent dans les couloirs aux urgences et les exilés fiscaux ne ressentent plus le besoin de s’exiler depuis le couronnement du roi de la finance 2.0. Dans l’ordre des priorités, il me semble que la misère d’Abalone vient loin derrière… 🤕

Mais bon, malgré tout on peut essayer de s’en occuper. Vous pouvez donc poster ici vos « critiques utiles du point de vue des joueurs » et vos demandes d’amélioration de l’application Abalone®®®, qu’on se chargera de transmettre d’une manière ou d’une autre. Il faut se rendre service entre Abaloniens ! 😎

Hommage et reconnaissance à David Malek

Cet article s’adresse avant tout au petit nombre d’anciens joueurs de NetAbalone (dont je n’ai jamais fait partie) qui joue maintenant sur l’application Abalone. Il s’adresse donc d’abord à des gens qui ne le liront pas 😜 Mais ce n’est pas grave parce que les autres pourront en profiter aussi 😎

Sans David Malek :

• Je n’aurais jamais joué à Abalone en ligne. Je me serais éventuellement orienté vers un autre jeu de réflexion, mais ce n’est pas garanti.

• Gramgroum n’aurait probablement pas créé le blog Abalone Online sur la plateforme Overblog, ni celui-ci, qui en est l’héritier. Et dont j’ai largement fait fructifier le capital de départ.

• Je n’aurai jamais connu Alain (contre qui j’ai débuté), Gramgroum, Jess, Claudie, Alex Borello, Laurent Pagli, Pierre Alfaro, Alyson et de nombreux autres joueurs et joueuses.

• Je ne serais jamais allé aux MSO en guise de réponse à quelques crétins, joueurs en ligne de longue date, qui m’accusaient de tricher parce que selon eux, on ne pouvait pas être aussi bon en jouant aussi peu et depuis si peu de temps.

• Je n’aurais pas rencontré tous ces gens formidables et passionnés qui gravitent autour des MSO de Londres, ou des fédérations françaises de jeux proches du mien (Othello, Dames, Go, Shōgi, Xiangqi, Échecs, etc.).

• Je n’aurais pas rencontré Vincent Frochot, saabalone, Olivier Charles-Joseph, Jacques Dupont, Nicolas Fiorini, Manu, Laurent Lévi, Léa Lévi, Rémi Arbeau, Michel Thomas, Marc Tastet, Clément Béni, mes amis damistes, et je vais clore ici la liste pour ne pas offenser tous ceux qu’un trop long générique ne suffirait pas à nommer.

• Je n’aurais pas non plus fait découvrir le jeu sous d’autres formes que le Standard à des centaines de personnes sur des dizaines d’événements IRL. Parmi elles, quelques unes sont aujourd’hui capables de battre d’anciens joueurs toujours actifs et de très bon niveau.

A ceux ou celles qui seraient tentés de baver sur David Malek, alias Mogwai, au prétexte qu’il aurait promis ceci ou cela, qu’il était trop ceci ou pas assez cela, ou qu’il aurait « abandonné les joueurs » du jour au lendemain (joueurs qui pour la plupart ont prouvé depuis longtemps qu’ils étaient parfaitement capables de s’abandonner tout seuls), je voudrai rappeler qu’à moins d’être payé pour, nul n’est tenu à rien. Chacun fait fait fait, c’qui lui plaît plaît plaît, comme le disait si bien une chanson sortie à une époque où Abalone n’existait même pas encore dans les boules de ses géniteurs.

C’est assez amusant d’ailleurs que ce genre de critiques vienne le plus souvent de personnes qui se complaisent dans un rôle de simples consommateurs. C’est leur droit le plus strict, mais au lieu de récriminer, comme si quelque chose leur était dû, ils devraient plutôt avoir de la reconnaissance pour ce qui a été accompli à leur attention et à leur profit. Les seuls qui ont réellement lieu de se plaindre sont ceux qui voudraient entreprendre et à qui on met des bâtons dans les roues, ou ceux qui proposent des événements ou du contenu dans l’indifférence la plus générale.

Quant à l’accusation selon laquelle la gratuité de MiGs aurait précipité la chute de NetAbalone, qui était payant, en lui faisant concurrence, cela relève carrément de la théorie du complot : à l’époque où NetAbalone était actif, MiGs était désespérément désert. C’est lorsque NetAbalone a sombré corps et biens que MiGs a servi de bouée de secours à toute une bande de joueurs naufragés, bien contents de s’échouer sur ce site « libre », même si c’était en râlant que ce n’était pas aussi bien que NetAbalone (carrément méchants, jamais contents !). Allez ! Un petit échantillon pour vous montrer l’activité frénétique qui régnait sur MiGs avant cet afflux massif de joueurs migrants :


(Historique de MiGs du 13 au 24 janvier 2010 😲)

Enfin bon, ces mêmes joueurs anciens (plutôt qu’ « anciens joueurs », puisqu’ils jouent encore 😉), ou le peu qu’il en reste, regrettent pourtant MiGs et se plaignent aujourd’hui d’être si peu nombreux à jouer sur ce qu’ils appellent eux-mêmes une « appli pourrie ». Quelques petites questions à ces joueurs et joueuses qui se désespèrent des innombrables bugs (disparitions soudaines de billes, enchaînement de deux coups du même joueur, perte de points quand ils gagnent, déconnexions dont ils ne se rendent pas compte, croyant être toujours en ligne, etc.) :

• Si elle est si nulle que ça, cette appli, pourquoi l’utilisez-vous ? C’est étrange, non ? 🤔

• Qu’est-ce que vous comptez faire pour qu’elle s’améliore et pour être un peu plus nombreux dessus ?

• Avez-vous l’intention de sortir de votre bulle et d’entrer en communication avec le monde extérieur ? Savez-vous qu’il existe des canaux par lesquels vous pouvez rendre publiques vos doléances ? Ce blog, les groupes Facebook consacrés à Abalone, et les contacts dont nous disposons dans le monde réel qui semble vous faire si peur ou ne pas vous intéresser. Et qu’est-ce qui vous empêche de vous adresser directement à l’éditeur ?

La bille est dans votre camp, à vous de voir… 😉

FigthClub

Abalone, un jeu intergénérationnel

« S’il y a bien un mot pour définir Abalone, ce serait : intergénérationnel. Et vous, à quel âge avez vous commencé à jouer ? 😬 »

Cette très courte vidéo publiée sur le compte Facebook officiel d’Abalone est une invitation, pour ceux qui ont connu le jeu dans son jeune âge (et le leur !) à transmettre les valeurs abaloniennes aux nouvelles générations :