Le livre d’or de MiGs

GuestBook

Vous avez aimé MiGs ?
Vous y avez passé de nombreuses heures ?
Vous y avez regardé ou joué des parties époustouflantes qui vous ont fait vibrer ?
Vous y avez connu l’euphorie après une victoire difficile, ou au contraire de cuisantes défaites ?
Vous y avez lié des amitiés ?
Vous y avez partagé de bonnes tranches de rigolade ?
Bref, vous avez des souvenirs à raconter ?
Laissez donc un petit commentaire (ou même plusieurs !) dans le livre d’or de MiGs.

FightClub

Image : © Maath et FightClub

2 réflexions sur “Le livre d’or de MiGs

  1. Il est vrai que j’y ai pris bien du plaisir à jouer à apprendre, partager, discuter, y voir évoluer le niveau des joueurs et de leur nombre.

    Au début lorsque j’avais découvert le site il n’y avait pas grand monde, la plus part des abaloniens, jouaient et malheureusement s’étripaient dans un bien mauvais esprit sur le site officiel d’Abalone du moment qui du coup ne m’a pas des plus attiré lorsque je me suis remis à jouer online.

    MIGS était alors une perle de quiétude. Certes nous n’y étions pas bien nombreux et il m’arrivais d’y passer des heures et des heures avant de pouvoir y partager une partie ou de palabres interminables; mais cela importait peu à mon sens du fait du plaisir simple à partager dans un esprit simplement ludique sur ce lieu de rencontre.

    Ce site restera graver en ma mémoire pour tout les très bons moments de jeu, de convivialité et de folles discutions sur tel ou tel sujet que cela touche de loin ou pas du tout à Abalone peu importait 😉

    Je retrouvais alors l’esprit que j’avais connu lors du lancement d’Abalone physique, ce jeu qui de par sa simplicité de règles le rendait accessible quasi immédiatement à tous pour partager un moment ludique avec quiconque passait par là avec un esprit ouvert que ce soit sur les marches d’un monument public ou un bar.

    Un moment j’ai même cru pouvoir reconstruire une communauté de joueurs international et de rêver à une renaissance des clubs et des rencontres physiques pour partager Abalone dans le monde.

    Alors je tiens encore à remercier Mog pour MIGS qui à permit malheureusement que de trop rares rencontres physiques et les partages qui on été réalisés grâce à sont travail.

    Un tout grand merci aussi aux merveilleux joueuses et joueurs qui ont respecter l’esprit d’ouverture et ludique de ce site jusqu’à la fin à qui je dois tous les bons souvenirs de ce temps passé sur MIGS.

    Puis est arrivé la fin du site officiel, dans un premier temps je me suis réjouis de voir plus de monde mais au fils du temps (trop court) l’esprit qui m’avait fait quitter abalonegames en son temps et qui a eu raison des autres sites officiels y est arrivé pour détruire encore une fois l’esprit ludique et donc le site.

    Mêmes comportements même résultats.

    Un avis et une requête pour conclure, je me répète je sais, mais si jamais un nouveau site émerge… Par pité n’y mettez pas de ELO ou de classement attisant l’esprit de compétition et donc tout les comportements qui y sont liés, nombrilisme, tricherie, agressivité, médisance, jalousie voir de la haine; l’égo de l’humain fait bien trop souvent, voir toujours, ressortir le pire en lui surtout d’autant plus si l’anonymat lui est garanti.

    Bien à tous et que vive Abalone 😉

  2. A l’époque où j’ai découvert MiGs, j’avais depuis longtemps l’idée de chercher sur le net un site d’abalone en ligne mais je craignais de devenir accro et d’y consacrer trop de temps, au détriment d’activités plus « sérieuses ».
    Le déclencheur a été d’assister à une conférence dont le thème était « les jeux de l’esprit » (où il n’était au passage pas question d’abalone, mais des Echecs, du Bridge et du jeu de Dames).

    Sur le net, j’ai d’abord trouvé NetAbalone. Je m’y suis inscrit, j’ai installé le logiciel, et j’ai attendu un mail de confirmation qui jamais n’arriva. J’ai donc poursuivi mes recherches sur le net et c’est ainsi que je suis tombé sur MiGs, très satisfait de trouver une solution qui ne nécessitait l’installation d’aucun programme.

    J’ai débarqué sur MiGs exactement le samedi 17 octobre 2009. Il y avait peu de joueurs. Les premiers temps je me suis contenté de m’entraîner contre MLA et d’explorer les différentes variantes.

    Je n’ai joué la première partie avec un joueur que onze jours plus tard, le lundi 26 octobre 2009, contre un joueur dont le pseudo était azul. Il m’a invité en blitz de 30 secondes par coup, en Standard. J’avais les noirs et j’ai perdu au temps et en mauvaise posture au bout de 22 coups ! Un bizutage en bonne et due forme. Le lendemain, j’ai rencontré SilverSurfer. Il a été sympa. Il m’a dit ; « Je joue depuis des années, tu ne peux pas gagner. » Ca avait le mérite d’être clair.

    A mes débuts, j’ai surtout pratiqué les variantes défensives parce que je ne maitrisais pas du tout la complexité des combinaisons en marguerite belge, et aussi parce que je rencontrais surtout des débutants, ou alain et atto, qui jouaient aussi en Standard. C’est seulement avec l’arrivée des joueurs de NetAbalone sur MiGs que je me suis vraiment attelé à la marguerite belge. claudie a été pour moi une partenaire importante à cette époque ; elle m’a un peu mis le pied à l’étrier. A cette époque, j’avais atteint une certaine maitrise du jeu défensif, que j’ai conservé, mais maintenant je préfère de loin le jeu combinatoire et les positions complexes.

    Mes trois grands maîtres furent successivement atto (pour le jeu défensif), Vincent Frochot (jusqu’à sa soudaine disparition du serveur à la mi-2011, après une période d’activité intense), et surtout Gengis Khan, qui m’a appris l’essentiel de ce que je sais, jusqu’à ce que je devienne mon propre maître 😉

    Je suis parti pour écrire un roman, donc je vais m’arrêter là ^^ Suite au prochain épisode…

Les commentaires sont fermés.