Le tournoi offline du vendredi 23 juin 2017

Lorsque nous nous sommes retrouvés en ce début de soirée ensoleillé à la terrasse du Maximilien, nous n’avions pas spécialement prévu de faire un tournoi. Raison pour laquelle nous n’avons pas été attentifs aux scores des parties, en dehors de celles qui ont été très disputées. Mais en fin de compte, c’était bel et bien une sorte de tournoi puisque nous avons tous joué les uns contre les autres (^_-)—☆

Pour la petite histoire, voici ce que cela a donné :

Au final, l’essentiel n’est pas le résultat, mais le plaisir que nous avons pris à jouer ensemble autour d’un verre. Et nous nous sommes bien amusés à explorer des configurations dont l’issue était très ouverte, et qui nous ont donné matière à réflexion. Du beau jeu, quoi ! (^_^)


(© Vincent Frochot)

FightClub

Abalone à la Finale Nationale du Concours de Scrabble Scolaire 2017

[Dernière mise à jour : 18/06/2017. Cet article est susceptible d’être révisé ou complété après avis des autres intervenants]

°

Nous avons animé un stand abalone dans le cadre de la finale nationale du Concours de Scrabble scolaire 2017, qui était le suivant :

Date :

samedi 3 juin 2017

Lieu :

Collège-Lycée Buffon
16, boulevard Pasteur
75015 PARIS

Partenaire organisateur :

Fédération Française de Scrabble / Direction Nationale du Scrabble Jeunes et Scolaires

Public concerné : 200 à 300 personnes

– jeunes compétiteurs avant la compétition et pendant les pauses
– familles, accompagnateurs et autres adultes présents

Objectifs :

– pour la fédération de scrabble, proposer aux personnes présentes pour l’événement des activités en marge de la compétition
– pour les abaloniens, faire connaître abalone, la marguerite belge, MiGs, se créer des contacts, susciter des vocations, faire avancer le projet abalone, etc.

°

Voici comment les choses se sont déroulées :

Le 19 mars, j’ai reçu un mail de Marie-Claude DEROSNE, présidente de la Direction Nationale du Scrabble Jeunes et Scolaires au sein de la Fédération Française de Scrabble. Cet organe de la FFsc a pour but de promouvoir et de développer le Scrabble auprès des jeunes. Marie-Claude cherchait des animateurs bénévoles pour proposer au public des activités ludiques et des jeux de l’esprit en marge de la compétition. Il faut savoir que les accompagnateurs n’étaient pas autorisés à entrer dans la salle de compétition et devait donc attendre à l’extérieur, souvent encombrés de valises puisque les participants venaient de toute la France, et avaient parfois prévu de passer le week-end sur la capitale.

J’ai bien-sûr accepté la proposition avec enthousiasme, et commencé à rechercher des joueurs expérimentés susceptibles de m’accompagner. Je remercie au passage saabalone de nous avoir mis en relation OCJ et moi, puisqu’il a eu l’occasion de le croiser sur MiGs et de l’informer de mon projet. Au final, nous avons pu constituer une équipe de 4 abaloniens expérimentés (4 MiGsiens, dont 3 anciens de NetAbalone) : Vincent Frochot, Manu Zed, OCJ et moi. Avec Vincent et OCJ, nous avons eu l’occasion de nous rencontrer avant l’événement, au QG des abaloniens parisiens, pour préparer notre intervention et nous mettre au point.

Nous nous sommes donc présentés au Lycée Buffon vers 9h30, très aimablement accueillis par Nathalie DEL OLMO, secrétaire et animatrice de la FFSc attachée au Scrabble Jeunes et Scolaires. Des tables et des chaises étaient à notre disposition et nous avons commencé à installer notre stand. Au départ nous n’étions que trois, Manu Zed n’ayant pu nous rejoindre que l’après-midi.

Nous avions avec nous comme matériel :

– 5 plateaux d’abalone (fournis par OCJ, Vincent et moi)
– un jeu de billes de couleurs (apporté par Vincent)
– des boites de diverses éditions (et en particulier celle actuellement commercialisée) pour que le visiteur puisse identifier facilement une boite d’abalone s’il en croise une
– un panneau informatif de 70 cm x 100 cm présentant rapidement la naissance d’abalone, le mécanisme du jeu et le principe des variantes
– des flyers avec les adresses Internet de MiGs et du blog
– la règle du jeu sous forme de livret A5 de 4 pages, disponible et consultable par les visiteurs à côté de chaque plateau sur les tables de jeu, et dans laquelle nous avons remplacé le traditionnel Standard par la marguerite belge comme variante de départ
– des fiches plastifiées proposant 60 variantes de départ possibles
– nous avions prévu d’apporter un PC portable pour faire une démonstration du fonctionnement de MiGs à ceux qui l’auraient souhaité, mais ça n’a pas été nécessaire, MiGs ayant définitivement fermé 4 jours avant la date de notre animation.

Quand tout a été prêt nous avons échangé avec les animateurs des autres stands, et même testé leurs jeux pour certains d’entre nous. Les premiers visiteurs sont arrivés à partir de 11h, il me semble. Nous avons eu beaucoup de monde, et assez peu de moments de répits, pendant lesquels nous avons commencé des parties entre nous, que nous avons dû abandonner pour s’occuper des visiteurs. Il a fallu sortir le modèle d’exposition, l’abalonier neuf encore sous son emballage que je gardais en réserve au cas où.

Très prévenante, Nathalie est venue nous proposer de nous relayer pour aller déjeuner avec les bénévoles de la FFSc, qui avaient improvisé un petit pique-nique auquel tous les animateurs étaient conviés. Nous sommes allés manger à tour de rôle.

Vers 13h30 j’ai réalisé que tous les plateaux étaient utilisés, et que les arrivants étaient obligés d’attendre leur tour ou bien de passer à un autre stand. Lorsque les visiteurs quittait le stand abalone, dans la mesure du possible nous leur remettions un flyer en leur précisant que le site de jeu en ligne n’était plus en activité, et en leur proposant de nous laisser un petit commentaire sur le blog pour nous faire part de leurs impressions sur notre animation. On pourra constater que l’article n’a pas eu, loin de là, le succès qu’a pu rencontrer l’animation elle-même.

Lorsque Manu Zed est arrivé, nous nous sommes retrouvés à quatre. Nous avons pas mal discuté, notamment de la fermeture de MiGs et de la manière dont nous allions gérer la promotion d’abalone dans ce nouveau contexte, à savoir l’absence de la possibilité d’orienter les nouveaux adeptes vers un site de jeu en ligne. Quand on croise un nantais qui découvre avec enthousiasme le jeu sous un jour nouveau, celui de la marguerite belge, on peut difficilement lui proposer de nous rejoindre dans un café le vendredi soir après le boulot pour jouer quelques parties IRL…

Vers 17h, il me semble, tout le public ou presque s’est trouvé regroupé autour d’une activité de scrabble animée au micro. Comme nous étions quatre et inoccupés, l’idée d’un tournoi nous est venue. OCJ a proposé de faire un tableau et il a organisé un tirage au sort avec des numéros sur des bouts de papier pliés pour déterminer qui allait commencer contre qui. Vincent (1) a joué les Noirs contre Manu (2), et OCJ (4) a joué les Blancs contre moi. Ensuite nous avons joué la revanche. Nous n’avons pas eu la possibilité de jouer les autres rondes. Le temps se gâtait et l’événement tirait sur sa fin, avec le début de l’annonce des résultats et la remise des médailles et récompenses. Nous avons remballé, pris congé de nos hôtes en les remerciant, et nous avons levé le camp sous une pluie fine, vers 17h45 je crois. Ce fut une journée bien sympathique !

FightClub

°

(photos de FightClub, OCJ et Vincent Frochot)


(cliquez sur les vignettes pour voir les photos)

Maître et disciple

18/06/2017


Friedrich Nietzsche vers 1875, par F. Hartmann, Bâle (domaine public)

°

“Man vergilt einem Lehrer schlecht, wenn man immer nur der Schüler bleibt. Und warum wollt ihr nicht an meinem Kranze rupfen?”

(Ecce Homo, Vorwort, 1888)

°

C’est mal récompenser son maître que de rester toujours disciple. Et pourquoi ne voudriez-vous pas effeuiller ma couronne ?

(Ecce Homo, Avant-propos, 1888)

Friedrich Nietzsche, philosophe allemand (1844-1900)

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Abalone à la Finale Nationale du Concours de Scrabble Scolaire : carnet d’impressions

Le 3 juin, en partenariat avec la Fédération Française de Scrabble, nous avons animé un stand abalone en marge de la finale nationale du concours de Scrabble scolaire au Collège-Lycée Buffon, à Paris.

Notre participation à cet événement était une première, et si vous avez visité notre stand, nous espérons que vous avez apprécié notre animation.

Vous pouvez partager vos impressions ou nous faire part de vos suggestions afin de nous aider à améliorer notre offre en nous laissant un commentaire ci-dessous.

FightClub

Les règles de base d’un tournoi d’abalone en live

Un tournoi d’abalone en live se joue à peu de choses près selon les mêmes règles que l’abalone de détente ou de loisirs. S’y ajoutent cependant certains points de règlements inspirés de ce que l’on trouve dans les tournois d’échecs, et qui servent à arbitrer tout désaccord qui pourraient survenir entre les participants, ou toute situation sujette à controverse qui pourrait se produire pendant une partie lors d’un tournoi. Comprendre ces quelques règles de base est plus que suffisant pour jouer en toute confiance dans n’importe quel tournoi.

• En cas de doute, demandez !

N’hésitez pas à demander à un arbitre ou au directeur du tournoi de vous éclairer et de lever toute incertitude que vous pourriez avoir au sujet des règles. Si vous et votre adversaire êtes en désaccord ou dans le doute, arrêtez les pendules, allez trouver l’arbitre ou le directeur du tournoi et demandez-lui de trancher la question.

• Si vous touchez une bille, vous devez la jouer.

Cette règle est connue aux échecs sous le nom de « touch-move rule » (pièce touchée, pièce jouée). Elle est souvent une source de difficulté pour les joueurs qui débutent en tournoi. Évidemment, cette règle ne s’applique que si vous pouvez faire un mouvement légal avec la bille que vous avez touché. Néanmoins, évitez de toucher les billes sans intention de les jouer, et n’oubliez pas que dans tous les cas, vous n’avez pas le droit de toucher – et a fortiori de déplacer autrement que par une poussée de vos billes, les billes de votre adversaire.

Il y a cependant quelques exceptions à la règle de la bille touchée. Si vous effleurez accidentellement une bille, vous n’êtes pas tenu(e) de la jouer. Si une bille est mal positionnée dans sa case, ou si elle dévie de sa trajectoire lors d’une poussée, vous pouvez l’ « adouber » (la repositionner) : comme aux échecs, il suffit de dire « j’adoube » avant de toucher la bille pour faire comprendre à votre adversaire que vous n’avez pas l’intention de la jouer, mais simplement de la replacer correctement.

• Quand vous jouez votre coup, votre main ne doit pas occulter le mouvement effectué.

Pendant toute la partie, votre adversaire doit être en mesure de voir ce que vous faites sur le plateau. Quand c’est à votre tour de jouer, faites attention de ne pas masquer votre coup aux yeux de votre adversaire, même accidentellement, avec votre main. Cela peut se produire lors des déplacements latéraux (mouvements « en flèche »), puisque les billes doivent normalement être déplacées d’une seule main et en un seul mouvement, ce qui n’est pas toujours facile et demande une certaine dextérité.

• Dans certains tournois, il est demandé aux joueurs de noter leurs coups.

Cela permet d’avoir des traces de ce qui s’est passé pendant le jeu en cas de litige, ou d’étudier la partie après coup. Pour noter votre partie, vous aurez besoin de connaître et de maîtriser un système de notation (le plus souvent, le système utilisé est Aba-Pro). C’est indispensable pour pouvoir coder et décoder les coups d’une partie.

N’intervenez jamais dans une partie en cours !

Dans la plupart des tournois d’abalone, vous aurez le droit de circuler dans la zone de jeu et de regarder les parties en cours, à condition de le faire en silence et sans déranger les joueurs. Les spectateurs n’ont pas le droit de communiquer avec les joueurs ni sur les joueurs, même s’ils constatent une infraction aux règles du jeu.

Éteignez votre portable !

Ces dernières années, de nouvelles règles ont été fixées pour résoudre la question des téléphones portables, qui peuvent perturber la concentration des joueurs en compétition. Que vous soyez joueur ou spectateur, si votre téléphone sonne dans la zone de jeu, vous êtes susceptible d’être invité(e) à sortir, de subir une pénalité, voire d’être déclaré(e) forfait d’office.

Apprenez à utiliser une pendule d’échecs.

Un tournoi d’abalone se joue en temps limité. Le temps alloué varie selon les événements. Le temps dont dispose chaque joueur est mesuré à l’aide d’une pendule d’échecs. L’utilisation de ces pendules peut être déstabilisante au début, mais on se familiarise rapidement avec leur usage. Si vous débutez, faites attention de ne pas oublier d’appuyer sur votre côté de pendule après chacun de vos coups : cela arrête votre chrono et relance le chrono de votre adversaire. Si vous ne le faites pas, tout le temps de réflexion du coup suivant de votre adversaire vous sera décompté ! Vous augmentez alors votre risque de perdre au temps. Assurez-vous aussi d’utiliser la même main pour déplacer vos billes et touchez la pendule.

Une fois la partie terminé, enregistrez ou faites enregistrer votre résultat.

Qu’ils gagnent, perdent ou fassent un nul, les deux joueurs sont tenus de s’assurer que leur résultat a été correctement enregistré. Si vous ne savez pas où le noter, demandez de l’aide à un arbitre ou au directeur du tournoi.

Et maintenant, bons jeux, et amusez-vous bien !

FightClub


Cet article est pour l’essentiel une transposition à abalone d’un article concernant les tournois d’échecs :
http://allyearchess.blogspot.fr/2011/04/basic-rules-of-tournament-chess.html

Et pour l’essentiel, les règles qui y sont décrites sont celles qui s’appliquent lors des tournois d’abalone organisés dans le cadre des Mind Sports Olympiad.

Au pays du soleil levant

Je vous ai promis la semaine dernière que nous partirions très loin de la Turquie, où nous avons passé quelques semaines. Chose promise, chose due, nous bondissons par-dessus le continent pour nous retrouver au Japon, avec l’un des plus étranges abaloniers que l’on puisse trouver (du moins en ce qui concerne les fabrications de série).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un mot d’abord sur l’aspect général : l’esthétique est visiblement d’inspiration orientale, voire extrême-orientale. On aime ou pas, mais ce n’est évidemment pas fait pour le marché européen. Le tablier de jeu gris clair est un peu fade, mais permet une bonne lecture des postions avec des billes noires et blanches très classiques.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A y regarder de plus près, on remarque des détails inhabituels : sauf erreur de ma part, c’est à ce jour le seul abalonier que je vous ai présenté avec une glissière d’éjection circulaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et en agrandissant la photo, on s’aperçoit que le tablier de jeu n’est pas fait d’un seul tenant, mais composé de 6 parties (un peu comme les parts d’une tarte). On peut supposer qu’il est composé de six pièces identiques qui s’assemblent pour jouer, et se démontent pour être rangées dans leur boîte. Mais rien n’est sûr, et je n’ai pas de photo de la boîte de jeu pour confirmer cette hypothèse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gramgroum