Sérénité, confiance, concentration !


Didier Deschamps

“Les trois mots les plus importants sont : sérénité, confiance, concentration.”

(Conférence de presse, 14 juillet 2018)

Didier Deschamps, footballeur international et entraîneur français (1968-)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

°°°°°°


COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2018 : LA FINALE !

Un pronostic ? (^_^)

FightClub

Publicités

Pivot

On l’ignore souvent, mais la Turquie est un grand pays abalonien ; c’est d’ailleurs un grand pays à bien des égards.

En Turquie (enfin… plus exactement sur YouTube)  j’ai trouvé cet abalonier qui a toutes les apparences d’un objet fait maison :

blanc2

Vous pouvez voir la vidéo de démonstration ici, mais je vous préviens, c’est une oeuvre d’amateur de mauvaise qualité. Arrêtons-nous plutôt sur la bille dorée au premier plan, qui au départ occupait la case centrale. Cette 29ème bille qui n’appartient à aucun des deux camps permet de pratiquer diverses variantes, et notamment le pivot (mais aussi pilier, abafoot, le voleur de Bagdad, etc.).

Cette bille supplémentaire semble très courante dans le jeu d’abalone en Turquie, j’en veux pour preuve les images qui suivent, glanées sur des sites turcs.

D’abord celle-ci :

turc10

Bizarrement les billes sont les mêmes que sur la photo précédente. Peut-être ces deux abaloniers ont-ils le même propriétaire ?

J’ai pensé en découvrant cet second abalonier qu’il s’agissait encore d’un pièce unique réalisée par un amateur, et j’ai été étonné de découvrir qu’il n’en est rien, car voici d’autres abaloniers de même facture (associés à des solitaires) :

solitaire2.png

Remarquez que ces abaloniers diffèrent les uns des autres par quelques détails, mais la fabrication, probablement artisanale, est bien la même. L’objet est intéressant, mais on est quand même surpris par certaines maladresses dans l’exécution : je me demande par exemple comment il se fait qu’une personne assez habile pour tailler un tablier de jeu d’abalone (ce qui n’est pas une mince affaire) n’est pas capable de centrer un hexagone dans un carré (ce qui n’est pourtant pas compliqué).

Et voici une image qui ressemble singulièrement à la précédente (l’une s’inspire-t-elle de l’autre ? Je l’ignore) :

solitaire

Cet assemblage très esthétique de solitaires et d’abaloniers constitue presque une oeuvre d’art en soi. Notez que la fabrication n’est pas la même que sur la photo précédente : la qualité de la réalisation est d’évidence très supérieure ici, et la palette des couleurs est très intéressante. Mais je ne sais rien du fabricant de ces objets.

Observez par ailleurs que sur ces abaloniers chaque joueur dispose de 15 billes ; j’ignore pour quelle raison, mais je rappelle qu’il existe aussi l’une ou l’autre variante à 15 billes – je pense notamment à la Sibe.

Gramgroum

Abafoot

Le principe est simple : être le premier à sortir le ballon, c’est à dire la bille différente de celles des deux équipes.

Abafoot standard

Le ballon ne peut pas être poussé par l’intermédiaire des billes de l’adversaire : situé derrière l’adversaire, il fonctionne comme un obstacle qui empêche de pousser les billes adverses.

A ce détail près les règles qui s’appliquent sont celles d’abalone.

On peut imaginer deux variantes : une première où le nombre de billes adverses que l’on peut éjecter est sans limite, et une seconde où l’on ne peut pas éjecter plus de 6 billes. Dans les deux cas, éjecter les billes adverses ne sert qu’à faciliter la tâche, l’essentiel étant d’éjecter le ballon !

Abafoot peut être joué dans toutes les variantes équilibrées puisque par principe, dans une variante équilibrée, le pivot est libre et peut accueillir le ballon.

Comme dans l’abalone traditionnel, il est probable que le jeu soit plus intéressant (et plus amusant) avec les variantes ouvertes qu’avec les configurations compactes.

Abafoot belge

Il faudra que je vous présente l’abasket un de ces jours… 😀

FightClub