Le jour où tout a basculé

30/12/2018


Abalone Deluxe côté pile


Abalone Deluxe côté face

“Un soir de Noël, mon destin a basculé.
Ce jour-là, mon père a eu la bonne idée de glisser un échiquier [un abalonier] sous le sapin de la maison familiale. Il ne se doutait pas que cette initiative allait bouleverser ma vie.”

(Joueur d’échecs, p.13, Fayard, octobre 2017)

Maxime Vachier-Lagrave, grand maître international d’échecs français (1990-)

FightClub

°°°°°°

Maxime Ambarès-et-Lagrave (MVL) sur Wikipédia

Le site web de Maxime Vachier-Lagrave (MVL)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Nouvelle édition, nouveau look

Hasard du calendrier : au moment où nous changeons l’image d’en-tête du blog, pour y faire figurer la version classique d’abalone, la version classique change de look.  Vous pouvez découvrir sur YouTube ici la vidéo de promotion  de cette nouvelle édition, et là un tutoriel, lequel ne vous apprendra rien si vous connaissez déjà le jeu.

06026012

La plupart des fans seront sans doute ravis du retour de l’emblématique boîte hexagonale. L’illustration du couvercle a bien changé : plus rien de figuratif, c’est plutôt allusif, voir abstrait ou symbolique. La vidéo de promotion cherche clairement, à travers ce nouveau visuel, à rapprocher abalone des arts martiaux asiatiques (mais pas spécialement du sumo). La dominante du visuel n’est plus le noir mais le blanc (ou gris clair ?).

Notons également un autre retour qui fera plaisir aux abaloniens historiques : celui du  fameux ambigramme 3 2 one formant le mot abalone.

Il paraît que cette boîte tient mieux à la verticale – mieux que la précédente version ? j’en doute quand même un peu, et d’ailleurs on s’en fiche, ça n’intéresse que ceux qui remplissent les rayons des magasins. D’après mes renseignements, les billes auraient grossi par rapport à la précédente version ; j’en déduis que le plateau doit être plus grand aussi, mais je n’en connais pas les dimensions. Rappelons que les premières versions d’abalone étaient un peu plus grandes que les suivantes.

Nouveauté remarquable du côté du tablier de jeu : alors que le design de la version classique était inchangé depuis l’origine, avec un tablier très mince, que l’on pouvait glisser partout pour l’emporter facilement, le nouveau tablier prend du volume avec sa gouttière d’éjection surbaissée. Voilà qui modifie sans doute le « clac » des éjections. Peut-être le tablier est-il un peu plus clair que par le passé, c’est difficile à dire au vu des images dont je dispose (d’autant que l’image ci-dessus est probablement une image de synthèse).

Pour finir, vue sur le dessous de la nouvelle boîte :

abalone-nouvelle-edition

Au fait, c’est la version classique n° combien depuis 1988 ?

Gramgroum

Push Chess

Après Junior Chess, Wrestle Chess et bien d’autres éditions d’abalone aux noms divers et variés, voici une édition très originale qui vient enrichir notre collection : Push Chess.

634526369243838750

Nous avons vu la semaine dernière un tablier de jeu hexagonal avec une glissière d’éjection circulaire. Push Chess fait plus simple, et plus esthétique, avec son tablier rond.

Push Chess  est bel et bien le premier abalonier rond présenté sur ce blog.  Du moins pour ce qui concerne les fabrications industrielles : rappelez-vous en effet le très bel abalonier de pocket83, en tulipier.

Trouvaille ingénieuse pour le rangement, le tablier de Push Chess est fait de deux pièces, (soit clipsées, soit reliées par une charnière, je ne sais au juste) qui, une fois séparées, se logent dans une boîte rectangulaire.

Et à regarder de près l’illustration de la boîte, on s’aperçoit que Push Chess existe probablement aussi avec un tablier de jeu blanc.

Pour ce qui est de l’origine de cette édition, je ne peux être affirmatif : Chine, Japon ou autre pays asiatique – je ne lis pas les idéogrammes.

Gramgroum

Au pays du soleil levant

Je vous ai promis la semaine dernière que nous partirions très loin de la Turquie, où nous avons passé quelques semaines. Chose promise, chose due, nous bondissons par-dessus le continent pour nous retrouver au Japon, avec l’un des plus étranges abaloniers que l’on puisse trouver (du moins en ce qui concerne les fabrications de série).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un mot d’abord sur l’aspect général : l’esthétique est visiblement d’inspiration orientale, voire extrême-orientale. On aime ou pas, mais ce n’est évidemment pas fait pour le marché européen. Le tablier de jeu gris clair est un peu fade, mais permet une bonne lecture des postions avec des billes noires et blanches très classiques.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A y regarder de plus près, on remarque des détails inhabituels : sauf erreur de ma part, c’est à ce jour le seul abalonier que je vous ai présenté avec une glissière d’éjection circulaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et en agrandissant la photo, on s’aperçoit que le tablier de jeu n’est pas fait d’un seul tenant, mais composé de 6 parties (un peu comme les parts d’une tarte). On peut supposer qu’il est composé de six pièces identiques qui s’assemblent pour jouer, et se démontent pour être rangées dans leur boîte. Mais rien n’est sûr, et je n’ai pas de photo de la boîte de jeu pour confirmer cette hypothèse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Gramgroum

Turquie : suite et fin

J’en termine aujourd’hui avec la Turquie (du moins pour l’instant), avec cet abalonier en bois pas trop vilain :

bois

Dommage, il n’y a pas de glissière périphérique, les billes éjectées sont donc condamnées à tomber du tablier de jeu, à moins de les attraper et de les déposer dans l’un des logements prévus à cet effet (tiens, pourquoi 7 et pas 6 ?). Pièce unique ou fabrication de série ? Je n’en sais rien.

Vous pouvez voir une présentation de cet abalonier sur YouTube (vidéo amateur de piètre qualité et sans grand intérêt).

C’est tout pour aujourd’hui. La semaine prochaine, je vous emmènerai très loin de la Turquie.

Gramgroum

Un tablier de jeu inédit

Ce lundi encore je vais faire bref, car je n’ai pas d’informations sur cet abalonier découvert un peu par hasard :

photo

Avec sa couleur laiton, le tablier de jeu est original. S’agit-il d’une édition spéciale ou d’un plateau repeint, comme celui de Basile ? Mystère.

Les billes reprennent les couleurs d’abalone quattro (il manque le blanc sur la photo), mais n’ayant aucune vue de la boîte, je ne peux en dire davantage.

Allez, lundi prochain, après la Laitonie, on retourne en Turquie.

Gramgroum

Abalone Golf, le retour

Je vous ai déjà présenté, succinctement, Abalone Golf.  Voici une image un peu meilleure que celle que je vous proposais alors :

golfe1

Pour le reste, je suis toujours à la recherche d’infos et/ou de photos sur cette version peu commune d’abalone. A votre bon coeur, Messieurs Dames.

Voilà, c’est tout pour ce lundi, je suis en vacances, alors je fais court.

Gramgroum

Pivot

On l’ignore souvent, mais la Turquie est un grand pays abalonien ; c’est d’ailleurs un grand pays à bien des égards.

En Turquie (enfin… plus exactement sur YouTube)  j’ai trouvé cet abalonier qui a toutes les apparences d’un objet fait maison :

blanc2

Vous pouvez voir la vidéo de démonstration ici, mais je vous préviens, c’est une oeuvre d’amateur de mauvaise qualité. Arrêtons-nous plutôt sur la bille dorée au premier plan, qui au départ occupait la case centrale. Cette 29ème bille qui n’appartient à aucun des deux camps permet de pratiquer diverses variantes, et notamment le pivot (mais aussi pilier, abafoot, le voleur de Bagdad, etc.).

Cette bille supplémentaire semble très courante dans le jeu d’abalone en Turquie, j’en veux pour preuve les images qui suivent, glanées sur des sites turcs.

D’abord celle-ci :

turc10

Bizarrement les billes sont les mêmes que sur la photo précédente. Peut-être ces deux abaloniers ont-ils le même propriétaire ?

J’ai pensé en découvrant cet second abalonier qu’il s’agissait encore d’un pièce unique réalisée par un amateur, et j’ai été étonné de découvrir qu’il n’en est rien, car voici d’autres abaloniers de même facture (associés à des solitaires) :

solitaire2.png

Remarquez que ces abaloniers diffèrent les uns des autres par quelques détails, mais la fabrication, probablement artisanale, est bien la même. L’objet est intéressant, mais on est quand même surpris par certaines maladresses dans l’exécution : je me demande par exemple comment il se fait qu’une personne assez habile pour tailler un tablier de jeu d’abalone (ce qui n’est pas une mince affaire) n’est pas capable de centrer un hexagone dans un carré (ce qui n’est pourtant pas compliqué).

Et voici une image qui ressemble singulièrement à la précédente (l’une s’inspire-t-elle de l’autre ? Je l’ignore) :

solitaire

Cet assemblage très esthétique de solitaires et d’abaloniers constitue presque une oeuvre d’art en soi. Notez que la fabrication n’est pas la même que sur la photo précédente : la qualité de la réalisation est d’évidence très supérieure ici, et la palette des couleurs est très intéressante. Mais je ne sais rien du fabricant de ces objets.

Observez par ailleurs que sur ces abaloniers chaque joueur dispose de 15 billes ; j’ignore pour quelle raison, mais je rappelle qu’il existe aussi l’une ou l’autre variante à 15 billes – je pense notamment à la Sibe.

Gramgroum

Japon

Je vous propose aujourd’hui une très curieuse édition d’abalone, qui nous vient du Japon (enfin je suppose, car j’ai trouvé ces images – d’assez piètre qualité, je m’en excuse – sur un site japonais).

vert

Couvercle transparent, boîte et tablier d’un seul tenant, en plastique; c’est plutôt laid, et pourtant ça ne manque pas d’ingéniosité sur deux plans au moins :

La couleur : le vert pomme du tablier de jeu, associé au noir et blanc des billes, n’est pas mal du tout pour la bonne lecture des positions. Ce n’est d’ailleurs pas un exemple unique de tablier vert, nous en avons un autre ici.

Et puis ces billes éjectées qui tombent directement dans leur rangement, ce n’est pas idiot non plus, à défaut d’être très esthétique.

vert1

Voilà, je n’ai rien de plus à en dire, je n’ai aucune information par ailleurs sur cet objet ; je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Gramgroum