La variante de décembre : Croix

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

chrsCIFIXION


Croix

*

Voici la partie 22015, jouée sur MiGs le 24 avril 2014. Elle oppose l’allemand bazong et le français chrs dans une variante créée par gohatto en 2006. C’est une variante équilibrée de type « espace défensif ».

Soyons clair : dans cette partie, le niveau n’est pas là, en tout cas du côté de chrs. Malheureusement pour lui, son meilleur coup est peut-être son abandon au coup 19. C’est donc dans une pédagogie par l’erreur que je me lance ici, en vous montrant ce qu’il ne fallait pas faire :

1) ne pas se soustraire à une éjection évitable (coup 2 de Blanc)

2) ne pas avoir anticipé l’attaque du pivot (coup 4 de Blanc)

3) lancer une attaque sur l’extérieur, donnant à Blanc l’opportunité d’un positionnement central (coup 6 de Noir)

4) ne pas se soustraire à une éjection évitable (coup 6 de Blanc). chrs pouvait jouer c6d6 ou c7d7

5) ne pas avoir anticipé la faille sur l’axe 5 (coup 7 de Blanc), qu’exploite très bien bazong au coup 8

6) ne pas avoir protégé l’axe 5 (coup 8 de Blanc), preuve que le coup n’était pas anticipé. Blanc pouvait jouer d6c5.

7) défendre tardivement l’axe 5 (coup 9 de Blanc) ; il valait mieux briser l’attaque tout en évitant de se faire couper sur la ligne D en jouant b3c4

8) la prise de C7 était suicidaire (coup 13 de Blanc) : menace sur l’axe 6, un score de 4-1 et 3 billes derrière les lignes adverses, dont une en prise (coup 14 de Noir). Blanc peut déjà considérer la partie comme perdue.

9) dans cette situation (coup 14 de Noir), la défense de l’axe 6 n’est peut-être pas la plus opportune, sachant que Noir va certainement éjecter D8. Il ne lui restera plus alors qu’à bloquer une des deux billes blanches menacées (de préférence C7, qui est en très mauvaise posture).
Dans ces conditions, mieux vaut encore sauver D8 pour retarder l’échéance…

10) plutôt que de tenter de sauver B5, qui n’est pas directement menacée (coup 15 de Blanc), Blanc aurait dû compliquer l’éjection de C7 en occupant E7. La suite aurait pu alors être :
16.d6e6c5 c7b6 (coup forcé)
17.d5c5 abandon

11) le coup 16 de Noir (g5f5) ne sert à rien. C’est e6e7 qu’il faut jouer. La partie est terminée, quoi que fasse Blanc (17 coups).

On jouera quand même les prolongations :

12) g7f6 (coup 16 de Blanc) est une typique erreur de débutant : il ne faut pas pousser une bille quand toutes ses copines sont là derrière à vous attendre ^^

13) à nouveau, les coups 18 et 19 de Noir ne servent à rien. Ce manque de lucidité de la part d’un joueur qui a pourtant du métier est surprenant. Il y a plusieurs explications possibles :
– pris par le jeu, il n’a pas surveillé le score
– il est fatigué
– il a l’intention d’éjecter TOUTES les billes de son adversaire ^^

Décidément, ce coup e6e7 ne viendra pas. chrs l’a sans doute compris, et puisqu’il a déjà virtuellement perdu cette partie, même si ce n’est pas encore effectif, il abandonne cette manche, où il s’est littéralement fait crucifier, pour pouvoir ressusciter dans une autre partie.


(Cliquez sur la croix pour visionner la partie)

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : l’objectif principal de cette rubrique est qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Croix
1.f4e4 d6f6c5 2.e4d4 f7h9f6 3.h6i6g5 a4b5 4.a2b3b2 c5c6d6 5.i5h5 b5b6c5 6.c2c3 a5b6 7.c3c4 d7d6 8.c5c6 i8h7 9.h5g5 b6b5 10.b4c4 h8g7 11.d2d3 e4e5 12.c4d5 c5d6 13.d3d4 e7d7 14.d4d5 h7h6 15.d5d6 b5c5 16.g5f5 g7f6 17.b2c3 i9h8 18.h4g4 f7g7 19.f4f5

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante à une variante disponible dans le replayer (:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Classiques et variantes » —> « Croix (© gohatto) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Publicités

La variante d’avril : Pieuvre

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Pieuvre

Une variante à donner la chair de poulpe

La partie que je vous propose ce mois-ci est la 21659. Elle date du 13 mars 2014 et oppose OCJ et bazong, deux joueurs réguliers, l’un français, l’autre allemand, tous deux bien connus des abanautes.

Plutôt qu’un PDF, pas toujours pratique à lire selon les supports utilisés, vous aurez à partir de ce mois-ci le loisir de visionner la partie directement sur MiGs, en vous connectant via votre PC, tablette ou téléphone, et en consultant l’historique. Il vous suffit de saisir le numéro de la partie comme critère de recherche (donc ici : 21659).

Dans la nouvelle version de MiGs, le résultat, la variante, l’objectif et le temps alloué apparaissent en dessous lorsqu’on ouvre une partie pour la visionner. En haut figurent le pseudo des joueurs et le score, mais pour connaître le score final, il est nécessaire  de se rendre à la fin de la partie. Sinon côté image, par rapport aux anciennes versions de MiGs, c’est incomparablement mieux ! Jugez seulement :

DÉBUT DE PARTIE

Avant :

21659-Pieuvre-OCJ-vs-bazong- 2014-03-13-a-old

°°°

Maintenant :

21659-Pieuvre-OCJ-vs-bazong- 2014-03-13-a-circle

°°°°°°

FIN DE PARTIE

Avant :

21659-Pieuvre-OCJ-vs-bazong- 2014-03-13-z-old

°°°
Maintenant :

21659-Pieuvre-OCJ-vs-bazong- 2014-03-13-z

(Les images peuvent être agrandies en cliquant dessus)

En outre, il est désormais possible de copier la partition au format texte, chose impossible auparavant. C’est un progrès énorme !

La configuration relativement étalée de la Pieuvre, la présence de billes immédiatement menacées et la possibilité d’ouvrir de manière offensive ou défensive (en fonction de son adversaire, de son humeur du moment ou de son style de jeu) rend cette variante particulièrement intéressante. Elle est aussi difficile à classer dans la Typologie des variantes. « Espace emprisonnant » serait peut-être la catégorie qui lui correspondrait le mieux… De quoi en tout cas vous triturer les méninges pour savoir quoi faire de vos tentacules ^^

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Pieuvre
1.h4h5 a4b5 2.i6h5 g3f3 3.h5g4 e3d3 4.d6f8d5 c3d3d4 5.e6f7e5 g8g7 6.a3b4 d2e2d3 7.c2b2 e3d3 8.b2b3 g7g6 9.b5c6 b6b5 10.b3c4 h6g5 11.d7e7 d3e4 12.c5d5 g6g5 13.e7e6 d6c5 14.a5a4 e2f2 15.e6e5 g5f4 16.c4d5 c3d4c2 17.e6e5 g4f4 18.f3e3 c5c4 19.d2e3 b5c5 20.c6c7d6 c2c3b2 21.a4b5 b3c4 22.f6f5 g3g4 23.d3d2 f2g3 24.d6e6 c4c3 25.e6f6 b2c3c2 26.f6g7 h5i5h6 27.e5f5 i6h6 28.e3f4 e1e2 29.b4c4 e2e3 30.b5b4 h5g4 31.f6f5 c5d5 32.d2e2 g6f6 33.h6g5 f6e6 34.f2e1 d5e5 35.f3e3 c2d2 36.d4d3 d1e2 37.h5i5h6 e2f3 38.f2e2 f3g4 39.b4c4 g3g4 40.g7f6 g6f5 41.f6g6 c3d3 42.f3f4 e5e4 43.c2d2 f2f3 44.f5f4 i6h5 45.d2e2 h5g4 46.d7d6 e4e3

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Classiques et variantes » —> « La Pieuvre(©franck66) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Bon spectacle (-:

FightClub

Les 2 belges du mois (septembre 2015)

Ce mois-ci, les deux parties en marguerite belge, la reine des variantes, ont été regroupées en un seul article, car le sujet l’imposait.

°°°°°°

Marguerite belge

Le pari abalonien

On se souvent d’Alfred Capus, qui jouait pour savoir s’il allait gagner ou s’il allait perdre. Mais comme il est mort en 1922, ce ne peut pas être lui qui se cache derrière les pseudos « Je vais gagner » et « Je vais perdre » 😉

Rien ne permet d’ailleurs d’affirmer que ces deux pseudos appartiennent au même joueur, choisissant celui-ci ou celui-là au gré de son humeur optimiste ou pessimiste. Je parierai même plutôt que non, car le jeu du second me semble plus laborieux que celui du premier, mais faisons l’hypothèse – invérifiable malgré tout – qu’il s’agit d’un seul et unique joueur.

« Je vais gagner », était-ce un haka ? La méthode Coué ? Une intuition ? Un pari ?
Toujours est-il que ça a marché, car « Je vais gagner » a gagné : il a gagné ! XD

 keep-calm-W 300

(cliquez sur l’image pour visionner la partie)

Et « Je vais perdre », était-ce une crainte ? Un manque de confiance ? Un piège pour tromper la vigilance d’un adversaire trop crédule ?
Toujours est-il que « Je vais perdre » a perdu : il a gagné ! XD

 keep-calm-L 300

(cliquez sur l’image pour visionner la partie)

FightClub


Notation Aba-Pro de la première partie :

Belgian daisy
1.a1b2 i5h5 2.i8h7 i6h6 3.h8g7 h4h5 4.h9g8 g4g5 5.g8f7 a4b4 6.a2b3 c5c6d6 7.f6e6 b5c6 8.g9f8 h6g6 9.h8i9g8 d7e7 10.g8f8 h7h8 11.c2c3 g5h5f4 12.c4c5 f4f5 13.f8e8 c7d7 14.c6d6 f7g7f8 15.f9e8 h8g8 16.f6e6 a5b5 17.e6d6 g8f8 18.d6d7 f8e7 19.c3c4 b4b5 20.b1b2 e8f8 21.b2b3 f8e7 22.b3b4

°°°°°°

Notation Aba-Pro de la seconde partie :

Belgian daisy
1.a1b2 i5h5 2.a2b3 a5b6 3.b3c4 i6h6 4.b2c3 g4g5 5.g8g9f7 h6g6 6.h8g8 h4h5 7.h9g8 h6g6 8.c3d4 b4c5 9.i9h9 h5g4 10.b1c2 g6f5 11.d3d4 a4b5a3 12.i8h7 c7c6 13.d4e5 c6c5 14.c2d3 f5e4 15.e5d5 b4c4 16.f7e7 c7b6 17.d7d6 g4g5f4 18.d6d5 e6e5 19.h9g8 d1d2e2 20.f8f7 c3b3 21.c2c3 b6b5 22.f7f6 b3c4 23.d3d4 e3e4 24.h7g6 e6e5 25.e8e7 a3b4a2 26.g8f7 f2e2 27.c1c2 e2d2 28.f6e6 c2d3 29.d6d5 f5e4 30.f4e3 e4d3 31.e3d2 a5b5a4 32.b1c1 e1e2 33.b2c3 f3e2 34.c1d2 a4b4 35.c5d5 b4c4 36.e7f7f8 c4d4 37.d2e3 a2b3 38.e3f4 d1e2d2 39.f4f5 h8i8 40.f8e7 d2d3 41.g5f5 e3d2 42.g4g5 h6h5 43.g6h7 c2d3 44.e5d5 d2d3 45.g7f6 c6b5 46.d7e7 i9h8 47.e7e6 e3f4 48.h7i8h6 h5g4 49.i7h6 a4b5a3 50.c5d6 g4f3 51.d6d7 f3e2 52.g5g4 a3b4 53.e6e5 c5c4 54.d7e7 b3c3 55.h6g6 d5d4 56.g8g7 c4c3 57.e7f7 c3c2 58.f6g6 i7i8 59.g6h7 h8g8 60.f3f4 g8f8 61.i8h7 d4d3 62.g7f7 f8e8 63.g5f5 e8d7 64.g4f4 d1e2 65.g6f5 f3e3 66.h6h7g5 d7d6 67.f4e4 d6c5 68.e7d6 c1d1 69.e4d4 a4a3 70.e6d5 a3a2 71.c4b3 c5c4 72.a2a3 e2f3 73.f7e6 b1c2 74.b4c5 c2d3 75.c5d6 d3e4 76.e7e6 d2e3 77.d4e4 g6f5 78.g5f4 f5e4 79.f4e3 e4d3 80.e3d2 d3c2 81.d5e5d4 e2g4e3 82.d4e4 d1e2 83.a3b3 e1e2 84.b3c3 e2f3 85.e5e6d4 f6e5 86.d6e6 e5e4 87.e2d2 b1b2 88.d4c3 a1a2 89.c2b2

La variante de juin : Domination contre Marguerite

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Domination contre Marguerite

Domination contre Marguerite est une variante expérimentale créée par Goa. C’est une variante déséquilibrée : la position des deux camps n’y est pas identique. Les Noirs sont disposés comme dans la variante Domination, tandis que la position des Blancs est celle de la Marguerite allemande.

Cette dissymétrie est-elle à l’avantage des Noirs ? On peut le supposer, mais je me garderai bien d’être trop affirmatif sur ce point.

Une chose est sûre, c’est que dans la partie qui vous est présentée, après un démarrage catastrophique (situation au coup 6), j’ai bien cru que bazong – qui jouait les Noirs – n’allait faire de moi qu’une bouchée… Malgré tout, j’ai réussi à redresser la barre, je n’ai pas trop bien compris comment, et au coup 21, en dépit d’un déficit de billes (-3), ma position n’était pas trop catastrophique.

Le milieu de partie fut un exercice d’équilibriste (du vrai abalone, quoi) contre un adversaire qui tenait le centre (des coups 30 à 45 environ). Pour la fin (vers 54), il y aurait probablement eu moyen de conclure bien plus rapidement, et je ne suis pas trop fier du final en Standard, qui était sans doute évitable, mais voilà, ce jour-là la chance était avec moi, et je m’en suis sorti in extremis (victoire par éjection à 10 seconde de la fin. Ouf !).

Je me suis fait une belle frayeur, mais c’est comme ça que c’est le meilleur ! XD

Domination contre Marguerite

(cliquez sur l’image pour visionner la partie)

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Domination contre Marguerite
1.c2e4c3 h4g4 2.c1d2c2 g4f4 3.b1c2 h5g5 4.c2d3 c7c6 5.f9f8 g5f4 6.f7e6 g6g5 7.c2c3 b6c6 8.c3c4 c7d7 9.f8g8f7 g3f2 10.g9h9g8 b3c3 11.g8g7 e3f4 12.c6c5 e7e6 13.h6g6 g5f4 14.g6f6 b6b5 15.c3c4 f3e3 16.c4c5 b4c4 17.f5f6 f4g4f5 18.f7e6 b3b2 19.c3c4b3 b2c3 20.b3b4 e3e4 21.b4b5 e4e5 22.f6h8f7 d7e7 23.b6c6 f2g3 24.g8h9h8 e7f7 25.c6d6 c2d3 26.f8e7 c3d3 27.d1d2c1 f7g7 28.d6e6 g5h6 29.b5c5 f5e4 30.f6g6 i6h5 31.b1b2 g7f6 32.e7e6 e3d3 33.c1d2 d3d4 34.d6e6e7 h5g5 35.h6g6 d5e6 36.c5d5 i7h7 37.g6f6 g3g4 38.h8g8 g4h5 39.f8e7 c5c4 40.e7d6 c4d4 41.e6e5 d4c3 42.d6d5 g7h7g6 43.a1a2 g6f5 44.f6e5 e2e3 45.c3d4 b2c2 46.d4e5 c2d2 47.e5f6 d2e2 48.g8g7 e4f5 49.d5e6 e2e3 50.c5d6 h5i6 51.e8e7 f2f3 52.e6f7 f3g4 53.f7g8 g4g5 54.g9f8 i6h6 55.f8g8 g5g6 56.d6e7 h6g6 57.h9g9 e3e4 58.f9f8 e5f6 59.h7h6 h8i8h7 60.c7d7 a1b2 61.i9h9 b2c3 62.d3d4 e4e5 63.h9g9 g6f5 64.f4e3 e4f4 65.e3d3 g8g7 66.d3d4 f5e5 67.f8g9g8 c3c4 68.c5d6 e5f5 69.d6e7 e6f6 70.h9g8 f6g6 71.g8f7 c4b3 72.f7e6 a2b3b2 73.g9f8 b2c3c2 74.d6d5 c2d2 75.e7e6 d2e2e3 76.d5e5 h7g6 77.c4d4 i7h7 78.f8f9e7 g5f5 79.f4e4 i6h6 80.e6d5 f3f4 81.e4d4 g7f6 82.b3c4 h7g6 83.b4c4b5 g4g5 84.d3c3 g6f5 85.e7d6 f4e3 86.b3c3b4 h6g5 87.e8d7 f4f5 88.e6d5 f6e6 89.c6b5 d2e3 90.a4b5 d4e5 91.c6c5 d3e4 92.d7d6 g6g7 93.b4b3 e4f5 94.c3c4 e3e4 95.d4d5 g6g7 96.b2b3 e4f5 97.d7d6 g6f6 98.d4d5 g5g6 99.d5d6 d8e8 100.b4c5 f4f5e3 101.c4c5 e8f8 102.e7d6 e3e5d3 103.c7c6 g7f6 104.b6a5 f8f7 105.d6c5 f7e6 106.c6c5 g8f7 107.d7c6 g6f5 108.c6b5 f6f5 109.c5c4 e5d4 110.a3b4 d3c3 111.a3b4 d4c3 112.d6c6 c2b2

Openap pour le replayer d’Eob :

Domination
1.h9h8 c7c6 2.h8i9 d5c5 3.i9h9 d8c7 4.b1b2 g3g4 5.b2a1 f5g5 6.a1b1 f2g3 7.f7h9g7 b5c5a4 8.b1d3a1 g5h5h6 9.g7i9f7 a4b4b5 10.a1c3b1 h6i6g5 11.c2e4c3 h4g4 12.c1d2c2 g4f4 13.b1c2 h5g5 14.c2d3 c7c6 15.f9f8 g5f4 16.f7e6 g6g5 17.c2c3 b6c6 18.c3c4 c7d7 19.f8g8f7 g3f2 20.g9h9g8 b3c3 21.g8g7 e3f4 22.c6c5 e7e6 23.h6g6 g5f4 24.g6f6 b6b5 25.c3c4 f3e3 26.c4c5 b4c4 27.f5f6 f4g4f5 28.f7e6 b3b2 29.c3c4b3 b2c3 30.b3b4 e3e4 31.b4b5 e4e5 32.f6h8f7 d7e7 33.b6c6 f2g3 34.g8h9h8 e7f7 35.c6d6 c2d3 36.f8e7 c3d3 37.d1d2c1 f7g7 38.d6e6 g5h6 39.b5c5 f5e4 40.f6g6 i6h5 41.b1b2 g7f6 42.e7e6 e3d3 43.c1d2 d3d4 44.d6e6e7 h5g5 45.h6g6 d5e6 46.c5d5 i7h7 47.g6f6 g3g4 48.h8g8 g4h5 49.f8e7 c5c4 50.e7d6 c4d4 51.e6e5 d4c3 52.d6d5 g7h7g6 53.a1a2 g6f5 54.f6e5 e2e3 55.c3d4 b2c2 56.d4e5 c2d2 57.e5f6 d2e2 58.g8g7 e4f5 59.d5e6 e2e3 60.c5d6 h5i6 61.e8e7 f2f3 62.e6f7 f3g4 63.f7g8 g4g5 64.g9f8 i6h6 65.f8g8 g5g6 66.d6e7 h6g6 67.h9g9 e3e4 68.f9f8 e5f6 69.h7h6 h8i8h7 70.c7d7 a1b2 71.i9h9 b2c3 72.d3d4 e4e5 73.h9g9 g6f5 74.f4e3 e4f4 75.e3d3 g8g7 76.d3d4 f5e5 77.f8g9g8 c3c4 78.c5d6 e5f5 79.d6e7 e6f6 80.h9g8 f6g6 81.g8f7 c4b3 82.f7e6 a2b3b2 83.g9f8 b2c3c2 84.d6d5 c2d2 85.e7e6 d2e2e3 86.d5e5 h7g6 87.c4d4 i7h7 88.f8f9e7 g5f5 89.f4e4 i6h6 90.e6d5 f3f4 91.e4d4 g7f6 92.b3c4 h7g6 93.b4c4b5 g4g5 94.d3c3 g6f5 95.e7d6 f4e3 96.b3c3b4 h6g5 97.e8d7 f4f5 98.e6d5 f6e6 99.c6b5 d2e3 100.a4b5 d4e5 101.c6c5 d3e4 102.d7d6 g6g7 103.b4b3 e4f5 104.c3c4 e3e4 105.d4d5 g6g7 106.b2b3 e4f5 107.d7d6 g6f6 108.d4d5 g5g6 109.d5d6 d8e8 110.b4c5 f4f5e3 111.c4c5 e8f8 112.e7d6 e3e5d3 113.c7c6 g7f6 114.b6a5 f8f7 115.d6c5 f7e6 116.c6c5 g8f7 117.d7c6 g6f5 118.c6b5 f6f5 119.c5c4 e5d4 120.a3b4 d3c3 121.a3b4 d4c3 122.d6c6 c2b2

Caromm

Si Caromm figure dans ce trombinoscope, c’est d’abord parce qu’il est l’un des joueurs les plus actifs sur MiGs. Il se classe actuellement quatrième pour le nombre de parties jouées dans les six derniers mois, et n’est devancé que par Mascotte pour le temps de présence sur le site.

Et puis Caromm, c’est le plus fidèle de tous les joueurs allemands. Alors que la plupart d’entre eux se sont égaillés, lui est toujours là. De surcroît, il présente la particularité de pratiquer un peu de français, ce qui n’est pas si courant dans un pays ou langue de Shakespeare taille des croupières à celle de Molière.

« Est-il vraiment allemand ? » se demandent certains. Bah, peu importe. Ce que je sais, c’est que ce joueur plutôt discret mais très présent est un adversaire (ou un partenaire ?) agréable avec qui on prend plaisir à jouer.

Certes, Caromm n’est pas un joueur de première force, mais son niveau est tout à fait honorable. Son style de jeu me semble caractérisé par l’importance qu’il donne à la position, et notamment à la position centrale sur le plateau. Je ne lui jetterai pas la pierre, considérant moi aussi qu’abalone est un jeu essentiellement centripète – au moins en début de partie. Mais Caromm me paraît en faire à tel point le fondement de son jeu que cette conception peut devenir un handicap : pour tenter d’assurer sa position, il n’hésite pas à sacrifier des billes, tout en rechignant à éjecter. Or, se faire prendre des billes sans éjecter celle de l’adversaire peut très bien conduire à la défaite lorsque le déséquilibre matériel devient trop important, surtout si la domination du centre n’est pas totale.

La partie 12850, qu’il a jouée (et gagnée) le 1er mai 2012 contre alain est à mon avis très caractéristique de son style : une fois la case e5 conquise, il ne la lâche plus jusqu’à ce que l’éjection des deux dernières billes soit assurée. En l’occurrence, sa stratégie a été payante, mais je crois néanmoins qu’il néglige un peu trop l’aspect dynamique de la position, car celle-ci n’est pas une fin en soi, mais un moyen de parvenir à ses fins, et elle doit être en perpétuel mouvement.

Gramgroum, lundi 2 juillet 2012