La variante de mars : Alitration

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Altération d’allitération

« Alitration » ?!? Qu’est-ce que c’est que ce truc ? Jamais entendu ce mot avant de le trouver dans la liste des variantes expérimentales, lorsque j’ai débarqué sur MiGs un certain week-end d’octobre 2009. Ne cherchez pas dans le dictionnaire, vous ne trouverez pas ce mot. Ne cherchez pas non plus sur Internet, vous serez redirigés vers le mot « Allitération » ou son équivalent anglais. L’auteur du mot et de la variante est Joey, donc c’est à lui qu’il faut demander ce que cela signifie, et quel rapport il y a avec la position des billes.

Problème : je ne sais pas qui est Joey ^^’ Sans doute pas JoeyStarr. Lui, il aurait inventé la variante Étoile, ou la variante Jaguarr… Allez, soyez sympas, dites-moi qui c’est ! Je suis sûr que parmi vous il y a des anciens de NetAbalone ou des joueurs qui ont participé aux débuts de MiGs, et qui connaissent Joey. Dis, Joey, si tu es là, ça veut dire quoi alitration ?

Donc nous avons là une variante expérimentale (créée lors de la conception de MiGs), équilibrée, de type entrecroisée, avec un axe de symétrie vertical. C’est une jolie variante. Le dessin des billes lui donne un peu un côté ethnique ou africain :


Alitration

*

Dans une chanson, Alain Souchon voulait du cuir. Moi, je veux du court. Je vous aurais bien présenté cette partie 27726 où MLA bat IA de lolo 6-3 en 99 coups, mais c’était trop long, et pour les images, ça m’aurait fait trop de boulot.

Je lui ai donc préféré la 29744, une partie où MLA la joue bien compacte (du moins en milieu de partie), mais perd quand même. Pas de bol…

On ne présente plus ccc : peu importe qui c’est, ou ce que c’est. Un calculateur de coups compliqués ? Une silencieuse sentinelle sournoise ? En tout cas, réduit à ces trois lettres, c’est… c’est… c’est littéralement une altération d’allitération ! Tout ce qu’on peut en dire, c’est que ce pseudo – comme beaucoup d’autres – incarne presque à la perfection les valeurs fondamentales de MiGs : liberté, anonymat et gratuité.

Attention, gratuité ne veut pas dire que ça ne coûte rien. Rien ne coûte jamais rien. Cela veut juste dire qu’on ne te fait pas payer pour. Mais derrière la gratuité, il y a toujours quelqu’un qui paye ou qui oeuvre bénévolement. En résumé, le gratuit ne se fait pas tout seul. Et le bénévole doit y trouver son compte en termes de satisfaction personnelle ou de retour, sinon il peut légitimement se demander s’il ne ferait pas mieux de se consacrer à des activités plus gratifiantes.

On ne présente plus MLA non plus : c’est peut-être le meilleur programme d’abalone au monde, et sa réputation n’est plus à faire. Néanmoins ceux qui suivent régulièrement ce blog savent que MLA n’est pas optimisé pour les variantes autres que la Marguerite belge et le Standard (ce n’est pas moi qui le dit, c’est Mogwai, ce concepteur de MLA). On ne lui en voudra pas, nulle IA ne peut être parfaite. Et ce n’est pas grave si dans cette partie l’IA perd : après tout, elle a déjà beaucoup gagné ! D’ailleurs à y bien regarder (du moins quand on pouvait encore regarder), elle a déjà battu tout le monde. Il faut bien qu’elle laisse un peu gagner les humains, sinon ils ne voudront plus jouer avec elle ^^

Je ne vais pas pousser dans l’analyse détaillée. Vos commentaires sur la partie seront les bienvenus en post, si vous avez des choses à nous faire partager. Néanmoins, parmi les éléments importants qui concourent à la défaite de MLA, il y a ces coups dans le vide (les coups 3 et 4 qui se contredisent, l’inutilité du coup 18, etc.) qui sont comme des coups d’avance laissés à l’adversaire. Il y a aussi des défaillances, comme cette protection de la position qui au coup 30 ne vient pas ; voire des erreurs critiques, comme le calamiteux coup 46. Tout ça mis bout à bout, cela donne une défaite.

Les images du PDF ont été éditées avec la dernière version du replayer d’Eob. La skin des billes est « paint porcelain ». Enjoy! (:


(Cliquez sur le marquage CCC pour visionner la partie)

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : l’objectif principal de cette rubrique est qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Alitration
1.f4g5e4 c5d6d5 2.c7d7c6 a3b4 3.c6d6c7 g9f8 4.c7d7c6 e7e6 5.c1d2 f3g3f4 6.d2e3 g4g5 7.c6d6 g5g6 8.e6f7 c5d5 9.e3e4 f8e7 10.c4d4 c3c4 11.h7h8 i8h7 12.f4e3 d3c3 13.e3e4 h7g6 14.i7h7 c4b4 15.h7h8 a4b4 16.g8g9f8 g6f5 17.h9g8 f5e4 18.a2b2 d3c2 19.g5h6f5 b1c2 20.f5e5 b4b3 21.h8g8 b3c3 22.f9f8 c3d3 23.g8f8 i6h5 24.d4e5 h5g5 25.g7f7 f3e2 26.d8e8 c5c4 27.d5d6 c4d4 28.d6d7 b2c3 29.b1b2 h8h7 30.b2b3 c3d4 31.b3c4 e2e3f3 32.e8e7 g5f5 33.h8g8 f4f5 34.f9e8 d4e5 35.d8c7 c2d2 36.c4d5c5 d2e3 37.c5d5 f5e5 38.d7d6 d3e4 39.d6d7 f4g5 40.f8e7 g5f5 41.h8g8 f3e3 42.c5b4 d3d5c3 43.g8f8 c3c4 44.d8d7 c6c5 45.b4b5 f5f6 46.e7d6 e3e4 47.b5c5 c3c4d3 48.f9e8 f7e6 49.c7d7 d3d4 50.d7e7 d5e6 51.b6c6c7 d4d5 52.e8d7 e4d4 53.c5c4 b4c5 54.d8e8 d4d5 55.c3d4 d5d6 56.d4d5 d8d7 57.d4c3 f6e6 58.b6b5 d5c5 59.c3c4d4 c5c6 60.g8h8 d6c6 61.g7h8 c7b6

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante à une variante disponible dans le replayer (:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Classiques et variantes » —> « Alitration (© Joey) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Publicités

La variante de janvier : Marguerite française

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

La française du jeu (d’abalone)


Marguerite française

*

Avec la Marguerite irlandaise, la Marguerite française est celle qui comporte le plus d’axes de symétrie. Trois au total : central, vertical et horizontal. Un vrai jardin à la française ! Mais symétrie ne veut pas dire équilibre. La preuve : cette position de départ relève de ce qu’on appelle les « variantes déséquilibrées », du fait qu’elle confère à l’un des joueurs un avantage qui augmente de façon significative ses chances de l’emporter.

De ce point de vue, la Marguerite française est sans doute la variante la plus déséquilibrée qui soit, puisque Noir y cumule l’avantage de commencer avec un avantage positionnel considérable. C’est pourquoi, lorsqu’on joue en ligne, la Marguerite française est rarement une variante que l’on choisit. Le plus souvent, elle nous échoit par tirage au sort. La Marguerite française est presque par nature une variante à handicap. Encore faut-il que le handicap se retrouve du bon côté de la balance, et que ce soit le joueur le plus fort qui se voit attribuer Blanc (^_-)—☆

On comprendra mieux cet avantage positionnel de Noir en observant la figure ci-dessous :


4 sumitos de 3 sur 2 chacun : l’embarras du choix !

On constate qu’elle présente d’emblée 8 « sumitos » de 3 sur 2 sur les diagonales, soit 4 dans chaque camp. Or les sumitos à l’avantage de Noir sont situés à l’intérieur de la position, tandis que ceux de Blanc sont situés à l’extérieur, donc moins avantageux. Cela tient au fait que Noir dispose de 4 billes dans le premier cercle autour du pivot E5, tandis que Blanc n’en dispose que de 2.

Dès lors, la conquête du centre par Noir est pour ainsi dire acquise, qu’il joue offensif (en attaquant la partie interne d’une des marguerites blanches) ou défensif (par prise immédiate du pivot).

Il ne lui reste plus ensuite qu’à écarter progressivement les deux marguerites adverses, ou à se focaliser sur l’une des deux, afin d’éjecter progressivement les 6 billes nécessaires au gain de la partie.

La tâche sera donc rude pour Blanc ! Toute stratégie défensive étant pour lui quasiment vouée à l’échec, il est condamné à attaquer. Et à moins que la supériorité de son niveau par rapport à celui de son adversaire vienne compenser le déséquilibre initial, ses chances de victoire sont minces…

Bref, gagner avec Blanc dans cette variante en forme de trèfle à 4 feuilles, c’est un peu comme jouer au loto : les gagnants sont plutôt rares, mais comme disait un célèbre slogan publicitaire « 100 % des gagnants ont tenté leur chance » ^^

Alors allez-y, lancez-vous, vous n’avez rien à perdre… sauf peut-être la partie (^_-)—☆

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une tentative héroïque, mais vouée à l’échec. Bien tenté ccc !

Retrouvez cette partie express en version PDF :

MiGs 31299 – Marguerite française – MLA (IA) – max vs. ccc (31/10/2016)

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page. On y est presque !

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Marguerite française
1.h6g6 f8e7 2.h7g6 e7d6 3.g5f5 d6c5 4.g6f5 d7e8c7 5.f5e4 e2d2 6.b3b2 d2c2 7.e5d4 e3f3d2 8.g7f6 e2d2 9.e5d4 a3b3 10.d4c3 f4e3 11.a1b2 c6c7b5 12.e4d4 a4b5 13.e6f6e5 e3e2 14.f5e5 e2d2 15.e5d5 d2c2 16.b4b5

Cette partie était disponible sur MiGs. Il suffisait d’entrer le numéro de la partie (31299) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « Marguerite française », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de juin : Intimidation

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Même pas peur !


Intimidation

*

Toujours à la recherche d’une partie courte, relativement récente et de bon niveau, pour la variante que nous abordons ce mois-ci, je dois à nouveau me tourner vers ccc, qui semble être l’un des rares, avec IA de Lolo, à avoir exploré un large éventail de variantes. Plus encore que ce dernier peut-être, car il me semble que IA de Lolo avait fait l’impasse sur les variantes déséquilibrées. Mais c’est une chose difficile à vérifier maintenant que l’historique de MiGs n’est plus accessible.

Si cette variante n’a pas rencontré beaucoup d’écho auprès des joueurs qui ne jouent pas exclusivement ou presque en Marguerite belge ou en Standard, c’est peut-être parce qu’elle est trop proche du Standard pour les amateurs de configurations ouvertes (les deux camps, quoique scindés en deux packs distincts, ne sont pas mélangés, ce qui en fait une variante à espace défensif, selon la classification de SilverSurfer), et trop éloignée du classique bloc pour les amateurs de jeu défensif.

Historiquement, Intimidation est une variante dite « expérimentale », un terme qui désigne toutes les positions de départ qui ont été créées à la naissance de MiGs, en 2006. Elle a été inventée par rebel, ce qui n’est guère surprenant, puisque ce joueur au tempérament ombrageux était lui-même un maître de l’intimidation. C’est en tout cas la manière dont je l’ai perçu lorsque j’ai joué avec lui à mes débuts, avant qu’il ne disparaisse brutalement de la scène abalonienne (du moins sous ce pseudo).

*

Cette partie 26978 de l’historique de MiGs oppose le redoutable programme MLA (IA) – max, contre lequel nombreux sont ceux qui se sont cassés les dents, à ccc (Canine de Chien Cynique ? Caniche Cannois Carnivore ? Cogneur aux Côtes Cassées ?). Ça joue très agressif dès le départ. C’est MLA qui à lancé l’offensive, mais ccc ne s’en laisse pas compter et rend coups pour coups. A 2y on est déjà à 2-1 ! Au coup 5, MLA tente une stratégie d’encerclement des groupes faibles de Blanc mais ses tergiversations au coups 6 à 9 permettent à son adversaire de prendre l’ascendant. S’ensuit une phase que j’appellerai positionnelle (coups 11 à 14) où les deux camps regroupent leur forces, et à l’issue de laquelle Blanc mène 1-4. Néanmoins Noir parvient à remonter au score (3-4 au coup 18), mais sa position semble délicate (aux yeux d’un joueur expérimenté en tout cas, car encore faut-il savoir analyser la complexité de la position, qui pourrait paraître équilibrée à un oeil non exercé). D’ailleurs le coup 19 de Blanc scelle l’issue de la partie. Noir tente encore quelques ultimes menaces que Blanc pare ou esquive sans difficulté, avant de passer à son tour à l’offensive (3-5 au coup 23).

En dépit de la rapidité de la partie – surtout pour une variante à fort potentiel défensif – il est clair que le jeu de ccc n’est pas optimal dans la seconde moitié de la partie (ni dans la première, probablement). Les meilleurs d’entre vous saurons nous expliquer pourquoi. Et en guise de problème, on remarquera que le coup 24 de Blanc n’est pas bon, bien qu’il soit tentant, car Noir avait moyen de se soustraire à une éjection au coup suivant, et de prolonger sa survie d’un petit coup (26 au lieu de 25). Qu’aurait dû jouer ccc au coup 24 pour s’assurer une victoire imparable au coup suivant ?


(Oserez-vous lui mettre un clic en pleine face pour visionner la partie ?)

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : l’objectif principal de cette rubrique est qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Intimidation
1.c3c4 g7g6 2.f2f3 g6g5 3.f3f4 d8d7 4.a2c4b2 d7d6 5.f4f5e4 g5h6f5 6.a4b4 h7g6 7.c4b4 g6f5 8.a4b4 g3g4f3 9.c4b4 f4e4 10.a3b4 f5e4 11.a4b5 e7e6 12.h4h5 i6i8h6 13.h5g5 h6h8g6 14.g5f5 e4d3 15.c5c6 d3d4 16.f5e5 g7g8f7 17.b5b4 b6b5 18.b4b3 f8e7 19.f6f5 e7e6 20.b1a1 g6f6 21.d7c6 a4b4 22.f5e4 e6d6 23.c7b6 d6c6 24.b2a2 f6e5 25.a1a2 c5b4

Cette partie est disponible sur MiGs. Sauf que MiGs n’est plus disponible. Donc cette partie n’est plus disponible à part ici. CQFD.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « Intimidation (© rebel) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de mai : MQuorric 1

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Who is McQuorric?


MQuorric 1

*

Voici ce qu’en disait eobllor sur le site BoardGameGeek le vendredi 28 novembre 2014 :

That’s nice to see that there are people who actually play this variant! I designed it eight years ago with a friend of mine. The purpose was to have a great asymmetry while remaining playable.*

* « C’est cool de voir qu’il y a des gens qui jouent cette variante ! Je l’ai conçue il y a huit ans avec un de mes amis. L’idée était d’avoir une grande asymétrie et que malgré cela la variante reste jouable. »

Huit ans, cela nous ramène à 2006, c’est-à-dire aux origines de la création de MiGs (qui fête donc ses onze ans cette année). Voilà donc une information sur la date de conception de cette variante, mais nous ne savons toujours pas qui est le fameux McQuorric, s’il est irlandais ou écossais, ni même s’il s’agit d’une personne portant réellement ce nom ! A moins qu’eobllor nous renseigne sur ce point, le mystère risque de rester entier…

Il est clair qu’à la vue de cette variante expérimentale tellement asymétrique, la première question que l’on se pose est de savoir si elle est plutôt favorable aux Noirs, qui pourront rapidement éjecter dans l’angle Sud-Est du plateau, ou aux Blancs, dont la disposition est plus compacte. Je me garderai d’exprimer un avis, tant la réponse me semble incertaine. Mais « jouable » – c’est-à-dire conservant un équilibre des chances de gain en dépit de son asymétrie – elle l’est manifestement ! Cette « variante déséquilibrée » ne l’est finalement pas tant que ça.

La seconde question que l’on se pose est la suivante : s’il existe une variante nommée MQuorric 1, comment ce fait-il qu’il n’existe pas au moins une MQuorric 2 ? Qu’à cela ne tienne ! Si elle n’existe pas, elle n’est pas bien compliquée à inventer : que pensez-vous de ceci ? Il faudra la tester pour juger si l’inversion modifie ou non son équilibre et sa jouabilité.

On notera qu’on retrouve dans cette variante la forme hexagonale et familière, typiquement abalonienne, de la marguerite.

*

Lorsque je cherche une partie pour illustrer une variante, j’essaye d’abord de trouver une partie courte et de bon niveau. Je recherche en premier lieu une partie récente, et j’en choisis de préférence une jouée entre deux joueurs, plutôt que l’entrainement d’un joueur contre MLA. Mais l’exercice s’avère compliqué lorsque la variante concernée n’a quasiment pas été jouée, ou alors il y a très longtemps, ou encore par des joueurs chez qui la valeur artistique des déplacements sur le plateau supplante largement la dimension stratégique, parfois difficile à percevoir.

Pour cette variante, ma liberté de choix s’est trouvée extrêmement réduite : je n’ai trouvé aucune partie récente entre deux joueurs. J’ai donc dû solliciter MLA MAX et choisir entre la 33698 (MLA (IA) – max contre ccc, en janvier 2017, Blanc gagne en 33 coups) et la 34610 (MLA (IA) – max contre DoubleZéro, en février 2017, Noir gagne en 104 coups). J’ai logiquement opté pour la plus courte.


(cliquez sur les poneys de Lord McQuorric pour visionner la partie)

Que sait-on de ccc ? Pas grand-chose à vrai dire. Le mystère ccc est au moins aussi épais que le mystère McQuorric. Cette page Wikipedia vous permettra peut-être d’élaborer quelques hypothèses, mais il n’est même pas sûr qu’il s’agisse d’un acronyme. A noter qu’on trouve aussi parmi les pseudos qui officient sur MiGs un eee, un ooo et un récent llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, sans que rien ne laisse supposer qu’il y ait un quelconque rapport entre eux. Bref, tout ce qu’on peut dire, c’est que ce – joueur ? joueuse ? programme ? – est capable de battre MLA (IA) – max avec les Blancs. Ce n’est déjà pas si mal, même si la performance est à relativiser si l’on se souvient – parce que Mogwai nous l’a dit – que MLA n’est optimisé que pour la Marguerite belge et le Standard (^_-)—☆ Bien joué quand même, ccc ! (^^)//

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

MQuorric 1
1.f3e3 a4b5 2.h7g7 g6f6 3.f7e7 f4f5 4.c3d4b3 e6e5 5.d7d6 f6e5 6.c7d7 b6c6 7.d3c3 c6d6 8.a3a4 a5b5b6 9.a4b4 c6d6 10.d7e8 c5d6 11.b3c4 e7f7 12.c4d5 f4f5 13.e8f8 f5f6 14.h5h6 g5f5 15.b4c5 e3e4 16.d4d5 e4e5 17.h6h7 e5e6 18.h7g6 e4e5 19.e2f3 b6c6 20.f9g9 e5f6 21.d6d5 e7f8 22.c5d6 d7e7 23.f3g4e3 e7e8 24.e3e4 e9e8 25.c3c4 f6g7 26.e4f5e5 f8f7 27.c4d4 g9f8 28.e5d4 f8f7 29.f4e4 i9i8 30.c3c4 i8h8 31.h9g9 f5f6 32.c4c5b4 f6f7 33.b4b5c4 g7g8

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (33698) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « MQuorric 1 © MQuorric », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de janvier : Face à face

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Face à face

une victoire sans prise de tête.

Voici une partie très récente, puisque jouée ce mois-ci, plus exactement le 17 janvier 2017. Elle oppose ccc (Noir) à MLA (IA) – max (Blanc).

face2face-from-patience-by-g-m-rip

(cliquez sur l’un des deux candidats pour visionner la partie)

Non, il ne s’agit pas du second tour d’une élection quelconque, mais d’une autre variante de départ. Sinon j’aurai été tenté de voter noir plutôt que blanc ! ^^

Tel n’est pas le cas de ccc, qui semble jouer 95% de ses parties avec Blanc et contre Noir (95%, je dis ça au pif car j’avoue que je ne me suis pas amusé à compter q: ). Il fait ici une exception, et détrône au passage LucianFreud, un joueur déjà évoqué le mois précédent, qui détenait jusque-là le record de la partie la plus courte avec Noir contre MLA au niveau maximum (partie 28091 du 30/07/2016, 6-4 en 44 coups). Mais vu le peu de confrontations ayant eu lieu selon ces paramètres jusqu’à présent, je ne doute pas que quelqu’un puisse faire encore mieux. ^^

Il reste d’ailleurs au moins une petite marge de progression à ccc, car son final est perfectible. En effet, avec un score de 4-0 et 2 billes immédiatement menacées d’éjection et sans échappatoire possible, son coup f5g5 en fin de partie était superflu, alors que jouer g6h6 lui aurait permis de conclure en 29 coups au lieu de 30 q:

Pas grave ccc, tu feras mieux la prochaine fois… (^_-)—☆

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Face à face
1.e8e7 e3f4 2.c7c6 c1d2 3.f9f8 d1d2 4.g9g8 e1d1 5.d8e9e8 f2f3 6.d7d6 g3g4 7.c5d5 g6h6 8.f6g7g6 f3f4 9.f8f7 f3e3 10.e8f9f8 h5g4 11.g9g8 d1c1 12.f7f6 h6h5 13.g7f6 c1c2 14.d6d5 b2c3a2 15.f6f5 a2b3b2 16.d5d4 f2e1 17.d4d3 e1f2 18.f5f4 g4g5 19.f2f3 h5g4 20.g7g8f6 c4b3 21.c6d6 b2c3 22.d1d2 c2c3 23.d6e6 b3c4 24.h7g7 c4d5 25.g8g7 g3h4 26.g7g6 h4h5 27.f6g6 h5i5 28.f5g5 i5h4 29.g5g4 f7e6 30.g6h6

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (33456) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Classiques et variantes » —> « Face à face », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».