Abalone à la Finale Nationale du Concours de Scrabble Scolaire 2017

Nous avons animé un stand abalone dans le cadre de la finale nationale du Concours de Scrabble scolaire 2017, qui était le suivant :

Date :

samedi 3 juin 2017

Lieu :

Collège-Lycée Buffon
16, boulevard Pasteur
75015 PARIS

Partenaire organisateur :

Fédération Française de Scrabble / Direction Nationale du Scrabble Jeunes et Scolaires

Public concerné : 200 à 300 personnes

– jeunes compétiteurs avant la compétition et pendant les pauses
– familles, accompagnateurs et autres adultes présents

Objectifs :

– pour la fédération de scrabble, proposer aux personnes présentes pour l’événement des activités en marge de la compétition
– pour les abaloniens, faire connaître abalone, la marguerite belge, MiGs, se créer des contacts, susciter des vocations, faire avancer le projet abalone, etc.

°

Voici comment les choses se sont déroulées :

Le 19 mars, j’ai reçu un mail de Marie-Claude DEROSNE, présidente de la Direction Nationale du Scrabble Jeunes et Scolaires au sein de la Fédération Française de Scrabble. Cet organe de la FFsc a pour but de promouvoir et de développer le Scrabble auprès des jeunes. Marie-Claude cherchait des animateurs bénévoles pour proposer au public des activités ludiques et des jeux de l’esprit en marge de la compétition. Il faut savoir que les accompagnateurs n’étaient pas autorisés à entrer dans la salle de compétition et devait donc attendre à l’extérieur, souvent encombrés de valises puisque les participants venaient de toute la France, et avaient parfois prévu de passer le week-end sur la capitale.

J’ai bien-sûr accepté la proposition avec enthousiasme, et commencé à rechercher des joueurs expérimentés susceptibles de m’accompagner. Je remercie au passage saabalone de nous avoir mis en relation OCJ et moi, puisqu’il a eu l’occasion de le croiser sur MiGs et de l’informer de mon projet. Au final, nous avons pu constituer une équipe de 4 abaloniens expérimentés (4 MiGsiens, dont 3 anciens de NetAbalone) : Vincent Frochot, Manu Zed, OCJ et moi. Avec Vincent et OCJ, nous avons eu l’occasion de nous rencontrer avant l’événement, au QG des abaloniens parisiens, pour préparer notre intervention et nous mettre au point.

Nous nous sommes donc présentés au Lycée Buffon vers 9h30, très aimablement accueillis par Nathalie DEL OLMO, secrétaire et animatrice de la FFSc attachée au Scrabble Jeunes et Scolaires. Des tables et des chaises étaient à notre disposition et nous avons commencé à installer notre stand. Au départ nous n’étions que trois, Manu Zed n’ayant pu nous rejoindre que l’après-midi.

Nous avions avec nous comme matériel :

– 5 plateaux d’abalone (fournis par OCJ, Vincent et moi)
– un jeu de billes de couleurs (apporté par Vincent)
– des boites de diverses éditions (et en particulier celle actuellement commercialisée) pour que le visiteur puisse identifier facilement une boite d’abalone s’il en croise une
– un panneau informatif de 70 cm x 100 cm présentant rapidement la naissance d’abalone, le mécanisme du jeu et le principe des variantes
– des flyers avec les adresses Internet de MiGs et du blog
– la règle du jeu sous forme de livret A5 de 4 pages, disponible et consultable par les visiteurs à côté de chaque plateau sur les tables de jeu, et dans laquelle nous avons remplacé le traditionnel Standard par la marguerite belge comme variante de départ
– des fiches plastifiées proposant 60 variantes de départ possibles
– nous avions prévu d’apporter un PC portable pour faire une démonstration du fonctionnement de MiGs à ceux qui l’auraient souhaité, mais ça n’a pas été nécessaire, MiGs ayant définitivement fermé 4 jours avant la date de notre animation.

Quand tout a été prêt nous avons échangé avec les animateurs des autres stands, et même testé leurs jeux pour certains d’entre nous. Les premiers visiteurs sont arrivés à partir de 11h, il me semble. Nous avons eu beaucoup de monde, et assez peu de moments de répits, pendant lesquels nous avons commencé des parties entre nous, que nous avons dû abandonner pour s’occuper des visiteurs. Il a fallu sortir le modèle d’exposition, l’abalonier neuf encore sous son emballage que je gardais en réserve au cas où.

Très prévenante, Nathalie est venue nous proposer de nous relayer pour aller déjeuner avec les bénévoles de la FFSc, qui avaient improvisé un petit pique-nique auquel tous les animateurs étaient conviés. Nous sommes allés manger à tour de rôle.

Vers 13h30 j’ai réalisé que tous les plateaux étaient utilisés, et que les arrivants étaient obligés d’attendre leur tour ou bien de passer à un autre stand. Lorsque les visiteurs quittait le stand abalone, dans la mesure du possible nous leur remettions un flyer en leur précisant que le site de jeu en ligne n’était plus en activité, et en leur proposant de nous laisser un petit commentaire sur le blog pour nous faire part de leurs impressions sur notre animation. On pourra constater que l’article n’a pas eu, loin de là, le succès qu’a pu rencontrer l’animation elle-même.

Lorsque Manu Zed est arrivé, nous nous sommes retrouvés à quatre. Nous avons pas mal discuté, notamment de la fermeture de MiGs et de la manière dont nous allions gérer la promotion d’abalone dans ce nouveau contexte, à savoir l’absence de la possibilité d’orienter les nouveaux adeptes vers un site de jeu en ligne. Quand on croise un nantais qui découvre avec enthousiasme le jeu sous un jour nouveau, celui de la marguerite belge, on peut difficilement lui proposer de nous rejoindre dans un café le vendredi soir après le boulot pour jouer quelques parties IRL…

Vers 17h, il me semble, tout le public ou presque s’est trouvé regroupé autour d’une activité de scrabble animée au micro. Comme nous étions quatre et inoccupés, l’idée d’un tournoi nous est venue. OCJ a proposé de faire un tableau et il a organisé un tirage au sort avec des numéros sur des bouts de papier pliés pour déterminer qui allait commencer contre qui. Vincent (1) a joué les Noirs contre Manu (2), et OCJ (4) a joué les Blancs contre moi. Ensuite nous avons joué la revanche. Nous n’avons pas eu la possibilité de jouer les autres rondes. Le temps se gâtait et l’événement tirait sur sa fin, avec le début de l’annonce des résultats et la remise des médailles et récompenses. Nous avons remballé, pris congé de nos hôtes en les remerciant, et nous avons levé le camp sous une pluie fine, vers 17h45 je crois. Ce fut une journée bien sympathique !

FightClub

°

(photos de FightClub, OCJ et Vincent Frochot)


(cliquez sur les vignettes pour voir les photos)

Publicités

Turquie : suite et fin

J’en termine aujourd’hui avec la Turquie (du moins pour l’instant), avec cet abalonier en bois pas trop vilain :

bois

Dommage, il n’y a pas de glissière périphérique, les billes éjectées sont donc condamnées à tomber du tablier de jeu, à moins de les attraper et de les déposer dans l’un des logements prévus à cet effet (tiens, pourquoi 7 et pas 6 ?). Pièce unique ou fabrication de série ? Je n’en sais rien.

Vous pouvez voir une présentation de cet abalonier sur YouTube (vidéo amateur de piètre qualité et sans grand intérêt).

C’est tout pour aujourd’hui. La semaine prochaine, je vous emmènerai très loin de la Turquie.

Gramgroum

J’y suis, j’y reste

Où ça ? En Turquie.

Je vous l’ai dit, la Turquie est un grand pays abalonien. Et je n’ai pas épuisé ce filon. C’est donc sur un site turc que j’ai trouvé cet abalone d’assez jolie facture :

1

C’est vendu sous le nom d’Abalone, c’est une vraisemblablement une fabrication de série (du moins tout porte à le croire), mais je n’ai aucun renseignement sur le fabricant.

4

Je ne sais rien non plus du produit lui-même. A priori c’est en bois (ou en MDF* revêtu d’un film décor ?). J’ignore quelles sont les dimensions de l’objet.

3

Au final, à défaut d’être très original, c’est très proprement réalisé, et sans doute agréable à jouer.

Gramgroum

* Le MDF (Medium Density Fiberboard) est un panneau de fibres à moyenne densité fabriqué à partir de fibres de bois et d’un liant synthétique.

Des précisions sur Abbalone et Victory

Je vous ai présenté il y a quelque temps Abbalone et son clone Victory, édités par le turc Redka. En complément de mes précédents articles, voici une photo qui établit on ne peut plus clairement le lien de parenté entre ces deux versions :

Victory3

La règle du jeu que l’on trouve dans la boîte de Victory est tout bonnement celle d’Abbalone. Apparemment on recycle au maximum, chez Redka. Quant aux billes de Victory (je m’interrogeais sur la couleur), elles sont noires et blanches, comme l’indique la boîte.

J’ai du neuf aussi sur Abbalone, qui a eu droit à un relookage de sa boîte pour lui donner un air plus jeune et plus fun :

abbalone6

Et là, pas de doute sur la couleur : on a bien affaire à une version rouge/blanc (mais Abbalone existe aussi en noir/blanc). On apprend également qu’il s’agit d’une fabrication made in Turkey. Ça nous change du made in China.

Remarquez que le premier B a été inversé, comme dans le fameux ambigramme du groupe pop suédois :Logo ABBA.svg (ce qui n’est pas le cas dans l’ancienne version, ni sur la règle du jeu que vous pouvez voir plus haut).

Gramgroum

Un tablier de jeu inédit

Ce lundi encore je vais faire bref, car je n’ai pas d’informations sur cet abalonier découvert un peu par hasard :

photo

Avec sa couleur laiton, le tablier de jeu est original. S’agit-il d’une édition spéciale ou d’un plateau repeint, comme celui de Basile ? Mystère.

Les billes reprennent les couleurs d’abalone quattro (il manque le blanc sur la photo), mais n’ayant aucune vue de la boîte, je ne peux en dire davantage.

Allez, lundi prochain, après la Laitonie, on retourne en Turquie.

Gramgroum

Abalone Golf, le retour

Je vous ai déjà présenté, succinctement, Abalone Golf.  Voici une image un peu meilleure que celle que je vous proposais alors :

golfe1

Pour le reste, je suis toujours à la recherche d’infos et/ou de photos sur cette version peu commune d’abalone. A votre bon coeur, Messieurs Dames.

Voilà, c’est tout pour ce lundi, je suis en vacances, alors je fais court.

Gramgroum

Japon

Je vous propose aujourd’hui une très curieuse édition d’abalone, qui nous vient du Japon (enfin je suppose, car j’ai trouvé ces images – d’assez piètre qualité, je m’en excuse – sur un site japonais).

vert

Couvercle transparent, boîte et tablier d’un seul tenant, en plastique; c’est plutôt laid, et pourtant ça ne manque pas d’ingéniosité sur deux plans au moins :

La couleur : le vert pomme du tablier de jeu, associé au noir et blanc des billes, n’est pas mal du tout pour la bonne lecture des positions. Ce n’est d’ailleurs pas un exemple unique de tablier vert, nous en avons un autre ici.

Et puis ces billes éjectées qui tombent directement dans leur rangement, ce n’est pas idiot non plus, à défaut d’être très esthétique.

vert1

Voilà, je n’ai rien de plus à en dire, je n’ai aucune information par ailleurs sur cet objet ; je vous laisse vous faire votre propre opinion.

Gramgroum