Peur de perdre ou désir de gagner ?

07/07/2019


(Jürgen Klopp, entraîneur du Liverpool Football Club)

“I do not believe that it’s the fear of losing, that makes you a winner. It’s rather the desire to win. That desire lets you grow beyond your own possibilities. It makes you strong.”

°

“Je ne crois pas que ce soit la peur de perdre qui fasse de vous un gagnant. C’est plutôt le désir de gagner. Ce désir vous permet de dépasser vos propres possibilités. Cela vous rend fort.”

Jürgen Klopp, entraîneur et ancien joueur de football allemand (1967-)

[Traduction : FightClub]

Merci à Per Sørlie du groupe Abstract Nation pour la citation.

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Publicités

Sérénité, confiance, concentration !


Didier Deschamps

“Les trois mots les plus importants sont : sérénité, confiance, concentration.”

(Conférence de presse, 14 juillet 2018)

Didier Deschamps, footballeur international et entraîneur français (1968-)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

°°°°°°


COUPE DU MONDE DE FOOTBALL 2018 : LA FINALE !

Un pronostic ? (^_^)

FightClub

L’intelligence incarnée

04/09/2016

andre_maurois_thinking

« Une belle partie, c’est de l’intelligence en mouvement. Bien plus, c’est de l’intelligence incarnée. »

André Maurois, écrivain français (1888-1967)

Cette citation est extraite du discours d’André Maurois au jubilé du football français en 1949. Elle convient parfaitement à Abalone !

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Cruyffismes abaloniens

« Les convictions de Cruyff sont celles de Dieu. Elles ne peuvent être remises en cause. Il a toujours eu le courage de défendre un football* audacieux, où le talent occupe un lieu central. »

* Mais sans doute aussi un abafoot et un abalone ! [NDLR]

Jorge Valdano, footballeur et entraîneur argentin

°

Johan Cruijff (1974)

Johan Cruyff par Rob Mieremet / Anefo, 30 avril 1974
(Source: Wikipedia Commons)

°°°°°°

Cet article est un hommage à l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football, le néerlandais Johan Cruyff, récemment décédé. Son talent et son charisme étaient tels que ses déclarations publiques à l’emporte-pièce étaient considérées comme parole d’évangile, alors que prononcées par d’autres, elles seraient passées pour des banalités, voire des âneries.

Ces aphorismes, drôles, absurdes, ou énonçant des évidences, les Néerlandais – et le reste du monde après eux – les ont appelé des « cruyffismes » (cruijffiaan en néerlandais). En voici quelques-uns, détournés du monde du football pour être appliqués à celui d’abalone. On verra ainsi que ces deux univers ont beaucoup en commun, la rotondité de leur objet n’étant pas le moindre. Malheureusement, la seule lecture de ces quelques déclarations ne suffira pas à faire de vous un joueur de génie :

. « Jouer au football [à abalone] est très simple, mais jouer simplement au football [à abalone] est la chose la plus difficile qui soit. »

. « Le ballon [la bille] est un élément essentiel de ce sport [de l’esprit]. »

. « Le football [abalone] est un sport d’erreurs. C’est celui qui commet le moins d’erreurs qui gagne. »

. « Avant de faire une erreur, je ne la fais pas. »

. « Si tu ne peux pas gagner, fais en sorte de ne pas perdre. »

. « Il vaut mieux perdre avec ses idées qu’avec celles d’un autre. »

. Qu’est-ce que la vitesse ? On confond souvent la vitesse avec le sens de l’anticipation. Voyez, si je réfléchis un peu moins que mon adversaire, j’aurai l’air plus rapide.
(Citation originale : « Qu’est-ce que la vitesse ? La presse sportive confond souvent la vitesse avec le sens de l’anticipation. Voyez, si je commence à courir un peu plus tôt que mon voisin, j’aurai l’air plus rapide. »)

Johan Cruyff, footballeur international néerlandais (1947-2016)

FightClub