Immobilité sous tension

13/01/2019


Set de billes d’Abalone jetées sur un plateau :
pas de passé, mais une multitude de futurs possibles…

“Le repos n’est que mouvement se retenant en soi,
souvent plus inquiétant que le mouvement même.”

(QU’EST-CE QU’UNE CHOSE ?, Hiver 1935-1936,
A. Diverses manières d’interroger en direction de la chose,
X. Historialité de la détermination de la chose)
[Ed. Gallimard, p.54 ; traduction : Jean Reboul et Jacques Taminiaux]

Martin Heidegger, philosophe allemand (1889-1976)

°°°°°°

Cet article est un prolongement de celui-ci. Et ce qui suit apporte une réponse à ce commentaire d’OCJ.

Rien n’a bougé effectivement, sauf le photographe et le point de vue.
A qui le tour, donc ?

Cela peut être :

– le tour du plateau (dans le sens horaire)
– le tour de la situation (relativement complexe)
– le tour du propriétaire, à supporter que le jeu lui appartienne… Ce qui n’est pas le cas ! q:
– le tour qu’on vous joue, etc.

Et puisqu’on parle de jouer, le sous-titre anglais était plus explicite : ‘Is it your turn or my turn?

Mais là, comme il n’y a ni mouvement, ni flèche pour indiquer le coup précédent, et que vous n’étiez pas là pour voir ce qui s’est passé avant, vous êtes comme jetés dans le monde, libres de décider de votre destin à partir de ce qui vous est donné au moment présent.

Et pour l’anecdote, cette « partie » vient de naître : elle n’a pas de passé en propre, seulement des avenirs possibles. Elle est issue d’une rencontre amoureuse entre le plein et le vide, qui a abouti à la fécondation aléatoire d’un plateau par un jeté de billes. Ce qui, entre le choix du camp et le choix du trait, vous laisse 4 possibilités :

1) Noir avec le trait
2) Noir sans le trait
3) Blanc avec le trait
4) Blanc sans le trait

A vous de jouer ! (:


Qui commence ? Avec quelle couleur ? A vous de choisir !

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Une SuperIntelligence Artificielle est-elle une menace pour l’humanité ?

22/04/2018


Stephen Hawking le 2 juillet 2017 (75 ans),
conférence publique au Lady Mitchell Hall, Cambridge, UK.

“L’émergence d’une intelligence artificielle complètement autonome pourrait bien sonner le glas de l’espèce humaine. Cette super IA volerait de ses propres ailes et évoluerait à un rythme de plus en plus rapide. Limités par leur lente évolution biologique, les humains seraient incapables de rivaliser et seraient vite dépassés.”

(Interview pour la BBC, Décembre 2014)

Stephen Hawking, physicien théoricien anglais (1942-2018)

[Traduction : FightClub & Maath]

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

°°°°°°

L’erreur est humaine. L’erreur d’une intelligence artificielle peut être imputée au programmeur, qui est un humain. Mais qu’en sera-t-il lorsqu’une intelligence artificielle qui s’auto-programmera commettra une erreur ?

FightClub

Une merveilleuse erreur

01/04/2018

PROFESSOR STEPHEN HAWKING, THE PHYSICIST WHO SUFFERS FROM MOTOR NEURONE DISEASE. (Professeur Stephen Hawking, le physicien atteint de la maladie de Charcot.)

(Stephen Hawking en 1995. Cliquez pour agrandir.)

°

“La prochaine fois que quelqu’un se plaint que vous avez fait une erreur, dites-lui que c’est peut-être une bonne chose. Parce que sans imperfections, ni vous ni moi n’existerions.”

(Dans l’univers avec Stephen Hawking,
mini-série documentaire scientifique, 2010)

Stephen Hawking, physicien théoricien anglais (1942-2018)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

°°°°°°

Une interprétation abalonienne :
Même les plus belles parties comportent des erreurs. Par exemple, un mauvais départ peut donner lieu à un beau développement. Il aurait été dommage que ces belles quoique imparfaites parties n’existent pas.

Une interprétation méta-abalonienne :
Si toi ou quelqu’un d’autre commet une erreur, il y a presque toujours moyen d’en tirer quelque chose de positif.

FightClub

La belge du mois de juin 2017

Y a pas ! La belge du mois est fermé faute de participations. Et c’est définitif, comme dirait Casper le gentil fantôme (à moins que ce soit un Gremlin, allez savoir !). C’était pourtant pas compliqué de « liker » une partie en saisissant un numéro dans un champ de commentaire libre pour attirer sur elle l’attention des autres joueurs et amener d’éventuels nouveaux visiteurs sur MiGs. En tout cas, ça ne vous aurait pas ruinés !

Bien sûr j’aurai pu continuer à alimenter cette rubrique avec d’assez bluffantes parties que j’ai pu collecter au fil de ces années, ou que j’ai pu jouer moi-même contre des IA pas trop cruches (MLA, ULA ou Aba-Pro). Mais à quoi bon ? Prenez-vous un peu en charge, les gens ! Personne ne le fera à votre place. Merci aux quelques-uns qui ont joué le jeu. Allez, tchao !

FightClub

L’intelligence incarnée

04/09/2016

andre_maurois_thinking

« Une belle partie, c’est de l’intelligence en mouvement. Bien plus, c’est de l’intelligence incarnée. »

André Maurois, écrivain français (1888-1967)

Cette citation est extraite du discours d’André Maurois au jubilé du football français en 1949. Elle convient parfaitement à Abalone !

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

La variante de juin : Mosaïque

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Mosaïque

Quand ULA fait la loi

Voici comment ULA, qui pourtant jouait les Blancs, parvient dans cette variante expérimentale à s’imposer face au niveau maximal du programme d’entrainement de MiGs. Et encore sur certains coups son jeu peut être amélioré (mais a posteriori, c’est toujours plus facile (^_-) ) Cependant l’histoire ne dit pas comment était paramétrée l’IA de Lolo pour parvenir à ce résultat. Il est probable qu’elle n’était pas à son maximum. S’il y avait un Mind Sports Olympiad des IA, à moins qu’elle ne perde au temps, ULA serait probablement championne du monde ! (^_-)

mosaic-gray-black-white-hexagons-square

(cliquez sur la mosaïque pour visionner la partie)

Cette partie peut-être visionnée directement sur MiGs en tapant simplement le numéro de la partie – 23712 – comme critère de recherche dans l’historique. Saluons ici le remarquable travail de Mogwai : depuis que le jeu en ligne existe, trouver et sauvegarder une partie n’a jamais été aussi facile et rapide !

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Mosaïque
1.f6e5 i5h4 2.h8g8 h4g4 3.g8f7 g7f6 4.f7e6 g6f6 5.h6g6 i6h6 6.g6h7 g4g5 7.h7i8g7 g5g6 8.h8g8 h6h7 9.f5e4 i7h7 10.e4e5 d4d5 11.h5g5 g7f6 12.g5f5 i9h8 13.g8f8 f7f6 14.e8d7 d6d5 15.c6d6 h8h7 16.c5c6 h7g6 17.f8f7 b5c5 18.a5b5 b2b3 19.b6c7 f6e5 20.f7f6 e5d4 21.c7d7 b5c5 22.d6e6 h6i6g5 23.c6d6 c5b4 24.d7e7 c3c2 25.a4b5 c2b2 26.b5c5 a3a2 27.c5c4 d5d4 28.c3c4 a2b3 29.f7e6 g5f5 30.c5c4 d5d4 31.d6d5 a2b2 32.f4g5 d3d2 33.b5c5 d1d2 34.e6d5 d2e3 35.b3c4 a2b2 36.e6d5 h5g4 37.b3c4 g4f4 38.g5g6 g8f7 39.d5e6 a1b2a2 40.c3c4 d2d3 41.c5c6d6 g8h9 42.g6g7 e3e4 43.d6e7 a2b3b2 44.d7d8 e6d5 45.b3a3 d5c4 46.f7g8 d3c3

Le programme ULA (Uncle Lolo’s Abalone)

ULA (Uncle Lolo’s Abalone) fait partie des plus puissants programmes jouant à Abalone. Il a été conçu par Laurent Pagli, alias IA de lolo. Et c’est encore son auteur qui en parle le mieux :

° ° ° ° ° °

ULA (Uncle Lolo’s Abalone) est un programme pour PC qui tourne sous Windows.
Il a été développé en langage Delphi (de Borland), une sorte de langage Pascal.
Le fonctionnement de cette IA est classique : minimax avec élagage alpha-beta, des tables de transposition, et des options d’élagage des coups a priori pour aller plus vite.
Pour donner une idée de son niveau de jeu, à temps de réflexion égal, ULA est un peu moins forte qu’Aba-Pro (à mon grand désespoir), mais son plus fort niveau l’a déjà vaincu.
L’interface graphique permet de jouer (heureusement), mais j’aurais aimé mieux faire si j’avais eu le temps et la patience… Là aussi, je trouve Aba-Pro mieux fait.

Alors pourquoi utiliser ULA ?
– Le style de jeu est différent de celui d’Aba-Pro
– On peut lui donner un style de jeu plus ou moins agressif et faire intervenir le hasard pour varier les parties
– On peut la forcer à éviter une répétition de position
– Elle permet de fixer une position de départ et de la résoudre s’il s’agit d’un problème du style : noir gagne en x coups ou en combien de coups noir va perdre
– On peut voir la suite des coups qu’elle a prévu pour elle et son adversaire
– Elle possède un grand nombre de variantes de départ et on peut même prendre l’option pilier (la case centrale est inaccessible)
– A son niveau le plus élevé, et si on possède un PC puissant (et beaucoup de patience), elle est sûrement imbattable, je pense.

Il lui manque une bibliothèque d’ouverture, et sûrement plein d’autres choses. Je l’ai laissée un peu tomber et elle n’est pas finalisée, voire un peu en chantier.

Si vous voulez l’essayer et me donner votre avis ou des suggestions, ou bien si vous voulez des précisions sur sa programmation, écrivez-moi à :

iadelolo@laposte.net

je vous enverrai son .exe provisoire.

iadelolo, 12 mars 2014, à 16 h 43 min


Quelques avis sur ULA

Une classification des manières de jouer à abalone

Il existe différentes manières de jouer à abalone. Je me risque à une petite classification :

Jouer avec un plateau physique

C’est la manière la plus naturelle et la plus courante de jouer. Elle oppose deux joueurs (ou plus), physiquement présents en un même lieu, poussant de vraies billes sur le même support, à savoir un vrai plateau, en bois, en plastique, ou en n’importe quel autre matériau offrant un degré de jouabilité acceptable, l’essentiel étant que dans la presque totalité des cas les billes aillent là où on veut qu’elles aillent (ce qui dépend d’ailleurs au moins autant des billes que du plateau). Ce plateau peut être soit une version officielle du jeu, édité par le détenteur des droits, soit une version pirate, soit une version artisanale non commercialisée.

Jouer avec un plateau virtuel

C’est une manière de jouer rendue possible par l’avènement de l’ère du numérique. Elle se décline sous différentes formes :
a) jouer sur un site de jeu en ligne
b) jouer avec une application commerciale (sur PC, tablette, téléphone portable, ou tout autre outil de communication via lequel l’application est disponible)
c) jouer contre un programme informatique (soit téléchargeable, soit accessible via Internet)

Avec un support virtuel, on peut :
1) jouer contre un adversaire connecté
2) jouer contre une intelligence artificielle, autrement dit un programme informatique, dont on peut généralement régler les paramètres en fonction de son propre niveau, voire de son style de jeu. S’ils ne sont pas trop mauvais, ces programmes constituent un excellent outil pour améliorer son niveau de jeu. Ce sont surtout des partenaires de jeu d’une disponibilité irréprochable et d’une courtoisie sans égal : jamais de mouvements d’humeurs quand ils perdent, et lorsque vous perdez votre sang-froid après avoir subi une cuisante défaite, ils savent rester de marbre, plus flegmatique qu’un Welsh Guard de Buckingham Palace.
3) jouer contre un adversaire réel et présent physiquement. Dans ce cas, le plateau virtuel peut servir de support par défaut, lorsqu’on ne dispose pas d’un plateau physique, ou bien si on ne peut pas l’utiliser parce que le jeu est incomplet (s’il manque plusieurs billes, par exemple).
4) jouer contre soi-même, à la manière de M. B. dans Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig. Cela peut paraître absurde au premier abord, mais c’est souvent ce qui se passe lorsqu’on recherche la solution à un problème d’abalone (j’imagine que c’est pareil aux Echecs), où l’on cherche à anticiper les coups de l’adversaire et où l’on passe en revue diverses combinaisons possibles pour ne retenir que la succession de coups qui nous paraît optimale. Evidemment, on peut aussi le faire avec un vrai plateau 😉

Comparativement au plateau physique, le support virtuel présente la plupart du temps l’avantage considérable de pouvoir garder une trace de la partie ou des coups qui ont été joués, ce qui est d’un intérêt capital pour pouvoir progresser. Le plateau physique comme objet connecté reste à inventer. Je laisse volontiers les royalties à ceux qui créeront l’abalonier connecté, rappelez-vous seulement que c’est moi qui en ai eu l’idée le premier XD

Jouer par correspondance

Le jeu par correspondance n’abolit pas nécessairement le plateau – réel ou virtuel – mais celui-ci n’est plus le support de l’échange des coups. Dans le meilleur des cas, il est réduit à un rôle d’arrière-plan, servant surtout aux joueurs pour vérifier qu’ils sont d’accord sur la position ou la situation du jeu (là où ils en sont dans la partie). Une erreur peut en effet avoir de fâcheuses conséquences : perte de temps, et même dévoilement de la stratégie de l’un ou de l’autre des joueurs, sinon des deux. L’erreur oblige ensuite à remonter la chaîne des coups (ou au contraire la redescendre) jusqu’à trouver le point où l’un des deux partenaires a commis une erreur d’interprétation (b5b5 au lieu de b6c6, par exemple), et à reprendre la partie depuis ce point.

Comment est-il possible de jouer sans plateau ? Il y a à mon avis deux manières :
– soit en échangeant des coordonnées de coups
– soit en échangeant des images de positions, ou des graphiques de position (du type de ceux qui existent dans Aba-Pro) ; à noter que l’échange d’images s’apparente quelque peu à un simulacre de plateau virtuel.

L’utilisation de la seule notation est évidemment possible en début de partie, du moins lorsqu’on a acquis une certaine maîtrise de la notation des coups. Il est ainsi possible de se représenter une position à partir de la notation d’une suite de coup, à la manière d’un musicien qui lit de la musique, mais il arrive nécessairement un moment où il est impossible de se souvenir de la position de toutes les billes. C’est à ce point qu’une certaine forme de représentation visuelle devient indispensable. Le moment où l’on atteint ce point dépend des capacités et surtout de l’entraînement de chacun. Par exemple, partant d’une Marguerite belge, tel joueur pourra se représenter la position correspondant à a1b2-i5h5-a2b3-i6h6-b2c3-a5b5-c3c4-c5c6d6, mais pas plus loin, et reportera cette enchaînement de coups dans un programme pour pouvoir suivre le jeu sans risque d’erreur à partir de cette position.

Dans le jeu par correspondance, la correspondance peut être soit orale (téléphonie vocale), soit écrite (par SMS, par mail, via un site Internet, un blog, ou n’importe quel réseau social, par courrier postal, etc.), et dans la correspondance écrite, je fais aussi figurer l’échange d’images de positions (photos, captures d’écran, schémas, etc.). La fréquence des échanges est le plus souvent corrélée au média utilisé. Il y a ainsi fort à parier que la partie par SMS se jouera plus rapidement que la partie par courrier postal 😉

Voilà, je pense avoir un peu fait le tour. Bien sûr, si mogwai était là, il dirait probablement que j’ai oublié de mentionner la télépathie, les pigeons voyageurs et les signaux de fumée, mais peut-on vraiment être exhaustif ? 😉

FightClub

Abalone Cobra Kai, ou le défi du cobra

cobra-kai

Pour devenir membre du club du Cobra (« Cobra Kai »), titre bien-sûr purement honorifique, il vous suffit de vaincre ULA ou Aba-Pro en variante Cobras au-delà du niveau 5, et ainsi vous rendre maître du cobra.

Cobra-senshi

Ce cobra joue les gros bras, ne vous laissez pas impressionner 😉

Ce n’est pas nécessairement facile (en fait cela dépend de votre niveau), mais c’est tout à fait réalisable. Et ce n’est pas un concours, mais seulement un défi : il ne s’agit pas de surpasser les autres, mais seulement de se dépasser soi-même, pour progresser dans la voie du Cobra.

wise

Cobra-sensei

« Gare en fuyant le scorpion à éviter la morsure du cobra. » (Proverbe indien)

wise

Voici ce que peut donner une partie Humain contre IA niveau 5 :

FightClub vs. Aba-Pro niveau 5 :

Cobras
1.c5d5 g4g5 2.b1b2c2 i6i5h6 3.c2c3 f8g9f7 4.a3a5b3 h9g8 5.c1d2c2 h4h5 6.b4c4 h7g7 7.c2d3 f7f6 8.f4e3 h7g6 9.c4d4 e7f7 10.c2d3 f4g4 11.d5e5 f7f6 12.e3f4 e6f6 13.b3c3 f6f5 14.b5c5b4 g4h5 15.c4d4 h6g6 16.d4e4 g8g7 17.e3f4 i7h7 18.e4f4 h7h6 19.g3g4 f7f6 20.f2e2 i6h6i7 21.e2f3 i6h6 22.e5e4 h8g7 23.c3d3 f6f5 24.b6c6b5 f5f4 25.d3e3 f4f5 26.e4f4 i7h7 27.e3f4 f7g7e6 28.f4g5 i8h8 29.g6g5 i5i6 30.f3g4 h8h7g7 31.h6h5

FightClub vs. ULA niveau 5 :

Cobras
1.C5D5 I5I7H5 2.C6B6C5 F8G9F7 3.B1B2C2 H4G4 4.A2A4B2 H7G6 5.C3D4 H9H8 6.B3C4 F7G7 7.C4D5 I7I6 8.B4C5 I6H5 9.B5A5C6 F3F4 10.D2B2D3 G4F4 11.C1C2 E4D4 12.B3B2 C4D4 13.E6E5 H6G6 14.C3D3 H7G7 15.C2D3 G8F7 16.E7F8D7 G5F4 17.C5C4 H5G5 18.F5E5 I8H7 19.B2C2 H8G8 20.B4B3 F3G4 21.C3D3 G7F7 22.E8D7 E6F6 23.B6C6 G8G7 24.B5B4 F3G4 25.B3C3 F7E7 26.C7B6 D7E7 27.C3C2 G4F3 28.C4D5 F3G4 29.B4C4 G8H8 30.C6B6D7 F4F5 31.C4D5 G4F4 32.C7C6 C5B4 33.C6C5 F4F5 34.C1D2 B4C4 35.D2E3 G8G7 36.F9E8 I7H6 37.E8D7 G7G6 38.G3F3 H8G7 39.F8E8 G7G8 40.E8D7 F6F5 41.C6D6 E7F7 42.D6E6 H6G5 43.E6E5 I6H6 44.D3E3 D4C4D3 45.D5B5D4 G3H4 46.F2G3 F5F4 47.E5E4 H5G5 48.G3F2 H7H6 49.E2E3 F7G7 50.E1E2 F3F4 51.E5D4 B2B3 52.E2E3 G8H8 53.F7E6 H5G5 54.C2B2 G5F5 55.E6D6 H4G4H5 56.F2E2 F5E5 57.G6F5 H7G7 58.E2E3 G5H6G6 59.E3E4 H5H6 60.C1D2 E7F8 61.B2C2 H6G6 62.E3E4 H7H6 63.D2E3 F4G5 64.B5B4 F8F7 65.B4B3 F7F6 66.C4D4 E7F7 67.B3C4 G4H5 68.F4E3 H5H6 69.F3F4 F7F6 70.D7E7 H7G7 71.E7D6 B4B3 72.D2C1 F7G7 73.B2C2 H7G7 74.C5C6B4 B1B2 75.D2C2 A2A3 76.C2C3 A3A4 77.C1C2 F5F4 78.C4D4 B3C4 79.B4B3 F7F6 80.F4E4 G4F4 81.F2E1 A4A5 82.D6C5 A5B6 83.B4B5 A3B4 84.B6C6 H6G5 85.E6E5 F6H8E6 86.B2A2 F4F5 87.C2D2 F2F3 88.C3D4 G6H6 89.D4E4 G4F3 90.D1D2 G5H6G6 91.F6E5 H7G6 92.D2D3 G7F6 93.E5D4 F3G4 94.F4E3 G6F5 95.C4D4 G8F7 96.B5C5 F4G5 97.C6B5 D6E6 98.C2D2 F7E7 99.D2E2 B2C2 100.B1B2 G4G5 101.D5D4 B4A4 102.E4D4 E6E7D5 103.B3C4 A4A3 104.E1E2 A3B3 105.D5D4 G5F4 106.E4D3 D6D5 107.D3C3 F5E5 108.A2B3 F4F5 109.F2F3 G6F5 110.F3E2 E6E5 111.E1D1 C5D6 112.C3B3 B1A1 113.B3B2 E3D3 114.C1B1

Il faut reconnaître que venir à bout d’ULA est plus compliqué (ou alors c’est que j’ai moins bien joué). On doit pouvoir faire mieux (avec des retours arrière ou en y consacrant plus de temps), mais mon objectif est seulement de vous inciter à monter à l’assaut des niveaux supérieurs 😉

Vous pouvez poster les notations de vos parties en commentaires ou envoyer vos fichiers à abalone.online@laposte.net. Pour info, tous les fichiers ULA seront transmis à Laurent Pagli, l’auteur d’ULA, à toutes fins utiles pour ses recherches.

Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la poser en commentaire.

Maintenant, à vous de jouer ! 🙂

FightClub

 

Création de la quinzaine (début mars 2015)

Découvrez deux fois par mois une variante inédite.

°°°°°°

Flaw 1

Flaw 1

En explorant le domaine des « Stupid Games », saabalone s’est vu dériver vers un défi qui avait quelque chose de commun avec l’objet premier de ses recherches. Sauf que cette fois, le record de la partie la plus courte se faisait non pas avec la complicité de l’adversaire, mais bien malgré lui ! Et l’adversaire désigné fut Aba-Pro. Il s’agissait de trouver LA position qui permettrait de battre Aba-Pro niveau 10 en un minimum de coups.

De ces tentatives de flouer Aba-Pro en exploitant ses failles pour le battre le plus rapidement possible, il est ressorti un certain nombre de variantes originales que saabalone a baptisées « Flaw » (faille). J’ai choisi d’attribuer le n°1 à celle qui donna le meilleur résultat en terme d’écart de score (1-6), car en nombre de coups elles se valent toutes : Aba-Pro 10 et battue en 6 coups avec les blancs !

Un tel massacre ne signifie pas pour autant que la variante n’est pas jouable, mais simplement qu’il ne faut pas la jouer comme le fait Aba-Pro 10 😉

L’image a été réalisée avec la nouvelle version d’ULA 🙂

FightClub

°°°°°°

Fitting pour le Replayer d’Eob :

Trench
1.b4b5a4 h4h6i5 2.b1b3a1 h7h8i8 3.d4d6e5 c2c4b2 4.e5e6 f4f6e3 5.e6e8f6 e3e5d3 6.g6g8h6 c5b5 7.g4h5 d3d5c3 8.f6f8g6 c3d3 9.g8f7 d3c2 10.f7g8 c2c3 11.g6g8f5 c3b3 12.h5g5 c4b3 13.h6h7 b3b4 14.g5f5 a3a2 15.d5e5d6 c6b5 16.h7h9g6 c5b5