The game must go on…*

30/06/2019


Hans Ree le 17 janvier 1973 (certains droits réservés ; voir les crédits)

“Jouez une partie ennuyeuse jusqu’à la fin, et des choses intéressantes peuvent se produire. Fischer savait ça.”

Hans Ree, journaliste, écrivain et joueur d’échecs néerlandais (1944-)

FightClub

* d’après « The show must go on » (« Que le spectacle continue ! », ou littéralement : « Le spectacle doit continuer »), piste 12 de l’album Innuendo du groupe Queen, sorti en 1991.

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Publicités

La vie comme un jeu

23/12/2018


Allan Watts en 1966

“Celui qui se libère, loin d’être incapable de jouer le jeu, le joue encore mieux car il voit la vie comme un jeu.”

Allan Watts, penseur autodidacte anglo-américain (1915-1973)

O


Ensō (« cercle » en japonais) par Bankei Yotaku (domaine public, via Wikimedia Commons)

°°°°°°


Boite de jeu Abalone®, édition 2017

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

L’intelligence incarnée

04/09/2016

andre_maurois_thinking

« Une belle partie, c’est de l’intelligence en mouvement. Bien plus, c’est de l’intelligence incarnée. »

André Maurois, écrivain français (1888-1967)

Cette citation est extraite du discours d’André Maurois au jubilé du football français en 1949. Elle convient parfaitement à Abalone !

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Cruyffismes abaloniens

« Les convictions de Cruyff sont celles de Dieu. Elles ne peuvent être remises en cause. Il a toujours eu le courage de défendre un football* audacieux, où le talent occupe un lieu central. »

* Mais sans doute aussi un abafoot et un abalone ! [NDLR]

Jorge Valdano, footballeur et entraîneur argentin

°

Johan Cruijff (1974)

Johan Cruyff par Rob Mieremet / Anefo, 30 avril 1974
(Source: Wikipedia Commons)

°°°°°°

Cet article est un hommage à l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football, le néerlandais Johan Cruyff, récemment décédé. Son talent et son charisme étaient tels que ses déclarations publiques à l’emporte-pièce étaient considérées comme parole d’évangile, alors que prononcées par d’autres, elles seraient passées pour des banalités, voire des âneries.

Ces aphorismes, drôles, absurdes, ou énonçant des évidences, les Néerlandais – et le reste du monde après eux – les ont appelé des « cruyffismes » (cruijffiaan en néerlandais). En voici quelques-uns, détournés du monde du football pour être appliqués à celui d’abalone. On verra ainsi que ces deux univers ont beaucoup en commun, la rotondité de leur objet n’étant pas le moindre. Malheureusement, la seule lecture de ces quelques déclarations ne suffira pas à faire de vous un joueur de génie :

. « Jouer au football [à abalone] est très simple, mais jouer simplement au football [à abalone] est la chose la plus difficile qui soit. »

. « Le ballon [la bille] est un élément essentiel de ce sport [de l’esprit]. »

. « Le football [abalone] est un sport d’erreurs. C’est celui qui commet le moins d’erreurs qui gagne. »

. « Avant de faire une erreur, je ne la fais pas. »

. « Si tu ne peux pas gagner, fais en sorte de ne pas perdre. »

. « Il vaut mieux perdre avec ses idées qu’avec celles d’un autre. »

. Qu’est-ce que la vitesse ? On confond souvent la vitesse avec le sens de l’anticipation. Voyez, si je réfléchis un peu moins que mon adversaire, j’aurai l’air plus rapide.
(Citation originale : « Qu’est-ce que la vitesse ? La presse sportive confond souvent la vitesse avec le sens de l’anticipation. Voyez, si je commence à courir un peu plus tôt que mon voisin, j’aurai l’air plus rapide. »)

Johan Cruyff, footballeur international néerlandais (1947-2016)

FightClub

Il jouait debout.

29/11/2015

piano04-transparent-fond-wordpress

« Il jouait du piano [à Abalone] debout
C’est peut-être un détail pour vous
Mais pour moi, ça veut dire beaucoup
Ça veut dire qu’il était libre
Heureux d’être là, malgré tout. »

[Il jouait du piano debout,
chanson écrite par Michel Berger et interprétée par France Gall,
piste 1 de l’album Paris, France (1980)]

 FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

La belge de la quinzaine (fin novembre 2015)

Le principe de cette rubrique est de soumettre deux fois par mois à votre analyse une partie ancienne ou inédite en marguerite belge, la reine des variantes.

Comme pour les problèmes, ces parties peuvent bien sûr faire l’objet de commentaires dans lesquels vous pouvez donner votre avis sur les choix effectués par les joueurs au cours de la partie.

Gardez cependant toujours à l’esprit que les joueurs, eux, ne connaissaient pas à l’avance le déroulement de la partie 😉

°°°°°°

Nous sommes samedi. Normalement ce n’est pas mon créneau, c’est celui de Gramgroum, mais j’ai pris du retard sur le planning de novembre, donc je te grille la priorité Gram, j’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur 😉

Commençons par de bonnes nouvelles. Eve-Marguerite, la Belge de la première quinzaine, est toujours hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger. Elle devrait pouvoir sortir bientôt. Visée par une rafale de kalachnikov alors qu’elle jouait tranquillement à abalone à la terrasse d’un café parisien avec un partenaire de rencontre, elle a été blessée par balle (6 au total) mais ses organes vitaux n’ont pas été touchés. Elle a aussi reçu de nombreux éclats de verre lorsque la vitrine de la devanture a éclaté. Je suis allé la voir à l’hôpital, mais j’ai dû laisser mon bouquet de marguerites à l’accueil, car les fleurs sont interdites de séjour dans les chambres des malades (à cause des maladies nosocomiales, à ce qu’il me semble). Un des médecins m’a confié qu’à son réveil, elle a dit qu’elle emmerdait les djihadistes et qu’elle retournerait jouer au même endroit dès que son état de santé le lui permettrait, et dès que les travaux de remise en état du café seraient terminés. Je n’ai pas été trop surpris parce que c’est une battante, Eve-Marguerite ! Elle au moins aura cette chance, a-t-elle dit, et sa pensée va à tous ceux et celles qui ne joueront plus, à leur famille et à leur proches, et surtout à leurs enfants s’ils en avaient. Si vous voulez faire quelque chose pour eux, pour trouverez sans problème en surfant sur la Toile. Voici un lien parmi d’autres.

°°°°°°

La marguerite d’aujourd’hui oppose caché et alain. En marguerite belge, commencer avec les blancs est souvent ingrat. A niveau égal, les chances de gains de Noir sont incontestablement supérieures à celles de Blanc. Et pour peu que s’ajoute à ce désavantage une ouverture un peu hasardeuse, c’est la catastrophe assurée, à savoir une partie éclair qui se termine bien souvent sur un 6-0, un 6-1 ou un 6-2.

C’est un peu la mésaventure qui est arrivé à alain dans cette partie. A sa décharge, son adversaire était caché (je ne sais toujours pas de qui il s’agit d’ailleurs 😉 ). Si de plus ils ont joué dans l’obscurité (il était entre 20h et minuit), cela constituait un sacré désavantage ! Au coup 5, les Noirs prennent d’assaut le pivot, à la suite de quoi les deux marguerites blanches n’auront jamais l’occasion de faire connaissance : celle du haut se retrouve coincée, et caché n’a quasiment plus qu’à faire tomber les boules une à une à la manière d’un champion de billard.

On notera néanmoins que le jeu de caché n’est pas optimal et qu’il aurait sans doute pu faire mieux (je vous laisse découvrir comment 😉 ), notamment du fait qu’il s’est un peu compliqué la vie sur la fin de partie. Mais bon, chacun fait comme il le sent, et c’est toujours facile de critiquer après coup 😉

Blitzspiel

Marguerite belge

blitz-blackwhite
(cliquez sur l’image pour voir une partie éclair)

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Belgian daisy
1.i9h8 a5b5 2.a1b2 a4b5 3.a2b3 b6c7 4.i8h7 b4c5 5.h8g7 d5d7e6 6.b3c4 c5c7d6 7.c4d5 d6e7 8.g8g7 i5h5 9.d5e5 d7e7 10.e6f6 d8e8 11.e5f5 e7f7 12.f6g6 g3g4f3 13.i7i6 h4g3 14.i6h5 g3f3 15.g4g5 g9f8 16.f5g6 e3f4e4 17.g6h7 e4f5e5 18.h6g5 f3e3 19.c3d4d3 e8e7 20.g5f4 e7e6 21.f4e3 e6f7 22.e3d2