Polémique autour d’un événement

Bin non, c’est pas une faute d’orthographe pauv’ cloche ! Et t’es soi-disant prof de Français au lycée ? MDR !!

« Autant ne pas faire durer le suspense, il est tout à fait correct d’écrire événement avec un accent aigu ou évènement avec un accent grave. La distinction s’est opérée lors d’une réforme de l’orthographe de la langue française en 1990. Maintenant, les dictionnaires proposent les deux orthographes. » (source)

Et toc !

Et puis il n’y a qu’à voir le graphique de Google Books Ngram Viewer pour se rendre compte que même si la graphie évènement fait « moderne », qu’elle est « tendance » et qu’elle fleure bon l’esprit startup, elle reste dérisoirement marginale !


Fréquence comparative des graphies événement et évènement sur la période 1800-2008

Donc je continuerai à écrire partout sur ce blog événement, et pas évènement (bèèèèèè !!) q:

*

Je préfère ne pas dire ce que je pense de la réforme de l’orthographe de 1990, afin d’éviter d’être grossier, ni de ce qu’on qualifie généralement de « réformes », dont le but est la plupart du temps :

  • soit d’altérer ou de détruire quelque chose qui fonctionnait bien, sous le prétexte fallacieux de l’améliorer ou de le rendre plus compétitif,
  • soit de changer l’habillage de quelque chose qui ne fonctionne pas pour faire croire au bon peuple qu’on s’attaque au problème, alors qu’il n’en est rien,
  • soit de conforter la position dominante d’une élite. Car ce sont les élites qui pondent ces réformes, et il faudrait être bien naïf pour s’imaginer qu’elles ne le font pas à leur avantage.

En prenant uniquement le cas de la réforme de l’orthographe de 1990, elle n’a pas aboli les anciennes règles, elle n’a fait que lui en superposer de nouvelles. Maintenant, les deux usages cohabitent et nombreux sont ceux qui ne savent plus comment il faut écrire. Cette orthographe prétendument simplifiée n’a fait que compliquer les choses en introduisant le doute. Et ouvert la voie à cette idée qui se répand, que chacun peut écrire comme il l’entend sans que cela affecte le sens ou d’autres aspects (comme la pertinence d’une requête dans un moteur de recherche, par exemple).

Si on transpose cette situation au jeu, puisque c’est ça qui nous intéresse ici, les choses vont devenir compliquées si plusieurs règles coexistent et que chacun applique celle qu’il préfère. Il y a forcément un moment où cela va poser problème : une situation va apparaître, où il faudra faire un choix entre la règle de l’un et celle de l’autre. Tant que ce conflit de règles ne sera pas résolu, il y aura blocage, et le jeu ne pourra pas se poursuivre.

L’idéal dans ce cas est de pouvoir se reporter à une règle officielle. Elle doit permettre de décider qui a raison, et quoi faire, sans ambiguïté. Mais parfois la règle officielle ne permet pas de statuer sur certaines situations. Dans ce cas, c’est qu’elle est incomplète. Pire, sur certains aspects, une règle peut être contradictoire, ce qui rend le jeu partiellement injouable.

Si les joueurs n’ont pas accès à la règle officielle, ou si elle est incomplète ou contradictoire, ils sont obligés de légiférer, autrement dit de fixer eux-mêmes une règle qui sera fonctionnelle. Si à l’usage il s’avère qu’elle ne l’est pas, ils devront la changer.

Cette activité législative des joueurs, souvent basée sur la méconnaissance ou l’ignorance des vraies règles, peut donner lieu à des variantes amusantes et parfois intéressantes, comme nous avons pu le constater en maintes occasions lors de nos présentations du jeu Abalone auprès du grand public. Je vous présenterai prochainement les bizarreries les plus couramment en usage chez ceux qui « réinventent » les règles d’Abalone (:

FightClub

Publicités

Toucher de bille

02/07/2017

« My game is a lot about footwork [fingerwork]. If I move well, I play well. » *

* « Mon jeu repose surtout sur le jeu de jambes [de doigts]. Si je bouge bien [mes billes], je joue bien. »

Roger Federer, joueur de tennis professionnel suisse (1981-)

FightClub

Lien : La bille et la balle (abalone et le tennis)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

La variante de mai : MQuorric 1

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Who is McQuorric?


MQuorric 1

*

Voici ce qu’en disait eobllor sur le site BoardGameGeek le vendredi 28 novembre 2014 :

That’s nice to see that there are people who actually play this variant! I designed it eight years ago with a friend of mine. The purpose was to have a great asymmetry while remaining playable.*

* « C’est cool de voir qu’il y a des gens qui jouent cette variante ! Je l’ai conçue il y a huit ans avec un de mes amis. L’idée était d’avoir une grande asymétrie et que malgré cela la variante reste jouable. »

Huit ans, cela nous ramène à 2006, c’est-à-dire aux origines de la création de MiGs (qui fête donc ses onze ans cette année). Voilà donc une information sur la date de conception de cette variante, mais nous ne savons toujours pas qui est le fameux McQuorric, s’il est irlandais ou écossais, ni même s’il s’agit d’une personne portant réellement ce nom ! A moins qu’eobllor nous renseigne sur ce point, le mystère risque de rester entier…

Il est clair qu’à la vue de cette variante expérimentale tellement asymétrique, la première question que l’on se pose est de savoir si elle est plutôt favorable aux Noirs, qui pourront rapidement éjecter dans l’angle Sud-Est du plateau, ou aux Blancs, dont la disposition est plus compacte. Je me garderai d’exprimer un avis, tant la réponse me semble incertaine. Mais « jouable » – c’est-à-dire conservant un équilibre des chances de gain en dépit de son asymétrie – elle l’est manifestement ! Cette « variante déséquilibrée » ne l’est finalement pas tant que ça.

La seconde question que l’on se pose est la suivante : s’il existe une variante nommée MQuorric 1, comment ce fait-il qu’il n’existe pas au moins une MQuorric 2 ? Qu’à cela ne tienne ! Si elle n’existe pas, elle n’est pas bien compliquée à inventer : que pensez-vous de ceci ? Il faudra la tester pour juger si l’inversion modifie ou non son équilibre et sa jouabilité.

On notera qu’on retrouve dans cette variante la forme hexagonale et familière, typiquement abalonienne, de la marguerite.

*

Lorsque je cherche une partie pour illustrer une variante, j’essaye d’abord de trouver une partie courte et de bon niveau. Je recherche en premier lieu une partie récente, et j’en choisis de préférence une jouée entre deux joueurs, plutôt que l’entrainement d’un joueur contre MLA. Mais l’exercice s’avère compliqué lorsque la variante concernée n’a quasiment pas été jouée, ou alors il y a très longtemps, ou encore par des joueurs chez qui la valeur artistique des déplacements sur le plateau supplante largement la dimension stratégique, parfois difficile à percevoir.

Pour cette variante, ma liberté de choix s’est trouvée extrêmement réduite : je n’ai trouvé aucune partie récente entre deux joueurs. J’ai donc dû solliciter MLA MAX et choisir entre la 33698 (MLA (IA) – max contre ccc, en janvier 2017, Blanc gagne en 33 coups) et la 34610 (MLA (IA) – max contre DoubleZéro, en février 2017, Noir gagne en 104 coups). J’ai logiquement opté pour la plus courte.


(cliquez sur les poneys de Lord McQuorric pour visionner la partie)

Que sait-on de ccc ? Pas grand-chose à vrai dire. Le mystère ccc est au moins aussi épais que le mystère McQuorric. Cette page Wikipedia vous permettra peut-être d’élaborer quelques hypothèses, mais il n’est même pas sûr qu’il s’agisse d’un acronyme. A noter qu’on trouve aussi parmi les pseudos qui officient sur MiGs un eee, un ooo et un récent llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, sans que rien ne laisse supposer qu’il y ait un quelconque rapport entre eux. Bref, tout ce qu’on peut dire, c’est que ce – joueur ? joueuse ? programme ? – est capable de battre MLA (IA) – max avec les Blancs. Ce n’est déjà pas si mal, même si la performance est à relativiser si l’on se souvient – parce que Mogwai nous l’a dit – que MLA n’est optimisé que pour la Marguerite belge et le Standard (^_-)—☆ Bien joué quand même, ccc ! (^^)//

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

MQuorric 1
1.f3e3 a4b5 2.h7g7 g6f6 3.f7e7 f4f5 4.c3d4b3 e6e5 5.d7d6 f6e5 6.c7d7 b6c6 7.d3c3 c6d6 8.a3a4 a5b5b6 9.a4b4 c6d6 10.d7e8 c5d6 11.b3c4 e7f7 12.c4d5 f4f5 13.e8f8 f5f6 14.h5h6 g5f5 15.b4c5 e3e4 16.d4d5 e4e5 17.h6h7 e5e6 18.h7g6 e4e5 19.e2f3 b6c6 20.f9g9 e5f6 21.d6d5 e7f8 22.c5d6 d7e7 23.f3g4e3 e7e8 24.e3e4 e9e8 25.c3c4 f6g7 26.e4f5e5 f8f7 27.c4d4 g9f8 28.e5d4 f8f7 29.f4e4 i9i8 30.c3c4 i8h8 31.h9g9 f5f6 32.c4c5b4 f6f7 33.b4b5c4 g7g8

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (33698) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « MQuorric 1 © MQuorric », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Russe*

* Ukrainienne, en réalité. Voir le commentaire de Margo à ce sujet.

°°°°°°

Nous avons vu ici des versions russophones [slaves orientales] d’Abalone classique et Abalone travel. Rien d’extraordinaire au fond, si ce n’est de voir des boîtes que nous connaissons bien revêtues de caractères cyrilliques

Mais voici une autre édition [ukrainienne] d’Abalone, russe elle aussi, qui n’a rien à voir avec les éditions officielles que nous connaissons [puisqu’il s’agit d’une édition artisanale] :

russe3russe2

Ci-dessous le tablier de jeu, apparemment en bois, sans oublier le petit sac pour ranger les billes :

russe1russe4

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Tout ça reste assez classique, au fond, mais c’est plutôt joliment réalisé. En prime, je vous propose une démonstration vidéo de cette version d’abalone. Le brave garçon qui présente la chose fait ce qu’il peut, mais il n’a pas l’air très à l’aise face à la caméra, et encore moins face au jeu d’abalone, dont il ne connaît visiblement pas les règles. A moins qu’il n’ait inventé une variante intéressante : la poussée latérale sur l’adversaire.

Notez que la jouabilité de cette édition n’a pas l’air excellente : l’espace entre chaque bille semble trop important pour assurer une bonne poussée sur plusieurs billes à la fois. Mais comme on ne voit pas une seule poussée en ligne dans cette démonstration, il est difficile d’en juger. Peut-être des billes un peu plus grosses seraient-elles plus adaptées à ce tablier.

Gramgroum