Gagnez des sweatshirts abalone

Résolvez le problème ci-dessous et gagnez un sweatshirt abalone (blanc gagne en deux coups – niveau facile).

leaflet

Ce n’est pas moi qui vous fais cette proposition, mais le feuillet qu’on trouvait il y a environ 25 ans (voire plus) dans les boîtes d’abalone vendues aux USA. Bon, c’est un problème très simple et je suppose que le gagnant (un par semaine) était tiré au sort.

On pouvait aussi, en complétant le feuillet et en le retournant à l’éditeur, obtenir des informations sur « l’histoire d’abalone et la manière dont ce concept simple était en train d’envahir la planète ». Sous quelle forme recevait-on ces infos ? Je n’en sais rien…

En tout cas c’était une manière assez maligne de se constituer un fichier des joueurs d’abalone. C’était bien sûr avant l’ère des sites et réseaux en ligne de tout genre où l’on s’inscrit moyennant quelques renseignements personnels et une adresse mail.

Pour le sweatshirt, n’ayez pas trop de regrets s’il ressemblait à ce que l’on peut voir au dos de la boîte ci-dessous.

s-l1600

Remarquez qu’en ce temps-là (je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître) la convivialité associée à la notion de jeu s’accompagnait sans complexe d’un cocktail. Je ne suis pas certain qu’une telle image serait encore acceptable à notre époque de diktats hygiénistes et moralisateurs – même si rien ne permet d’affirmer que le cocktail en question était alcoolisé.

pic841816_lg

A voir cette autre édition, il semble se confirmer qu’on picolait volontiers autour d’abalone.

Plus étonnant encore, j’ai vu il y a quelque temps une antique boîte de jeu (Puissance 4 ? Pièges ? je ne sais plus) sur laquelle  on voyait deux marmots jouant sous l’oeil attendri de leur père… qui fumait la pipe. Décidément, les temps ont bien changé.

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Gramgroum

Publicités

Les coups gagnants d’un fabricant de jeux

Pour ceux que la petite et la grande histoire d’abalone intéressent, voici un le début d’un article extrait des archives du New-York Times. Ca date de 1991, et c’est évidemment en anglais, mais ce n’est pas très compliqué à comprendre si vous possédez quelques rudiments de la langue de Shakespeare (au besoin, je vous ferai une traduction si vous me la réclamez).

L’article nous explique comment abalone a été lancé aux Etats-Unis par un certain Jan Travers, président de la société « Abalone Games Corporation ». Petite leçon de marketing :

 A Game Maker’s Winning Moves

By Alison Leigh Cowan
Published: July 4, 1991 

Jan Travers’s young company did not have the money to advertise his new board game, Abalone, so he tried something few frustrated entrepreneurs would do: He gave the game away to small shopkeepers and played it in places like restaurants and beaches to drum up interest.

« You need a little strategy when you have a strategy game, » said Mr. Travers, president of the Abalone Games Corporation in New York.

His efforts are paying off. In the last two years, 100,000 of the games have been sold in the United States and five times that number worldwide at $20 to $40 each. While that is a modest success, it still means more than $15 million in retail sales since the game’s debut. Singled out recently by Games magazine and American Mensa Limited, the high-I.Q. society, as one of the best new games, Abalone is still going strong, game industry executives and analysts say.

The breakout of Abalone (pronounced AB-uh-LOAN), in which two players manipulate large marbles to dominate a hexagonal board, is increasingly uncommon in the $17 billion toy and game industry. The millions of dollars needed for national advertising and marketing campaigns to get shelf space at giant chain stores like Toys « R » Us is all but prohibitive for many entrepreneurs.

Retrouvez ici l’intégralité de l’article en fac simile (repris dans le New Straits Times du 16 juillet 1991).

Et en bonus, voici le un petit mot signé de Jan Travers, que l’on trouvait dans les boîtes d’abalone distribuées par Abalone Games Corporation  (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

pic589805_md

Gramgroum