S’accrocher

17/09/2017

ca. 1900, Illiers-Combray, France — French writer Marcel Proust — Image by © Sygma/Corbis

“Il n’y a pas de réussite facile ni d’échecs définitifs.”

Marcel Proust, écrivain français (1871-1922)

°°°°°°

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

Publicités

Vincent Frochot remporte l’Abalone World Championship 2017

L’Abalone World Championship, l’une des épreuves de l’Olympiade des jeux de l’esprit (Mind Sports Olympiad) a eu lieu le lundi 21 août 2017 de 10h à 13h environ, heure locale. Comme l’an passé, l’épreuve s’est déroulée au JW3 (Jewish Community Centre for London), 341-351 Finchley Road, à Londres.

Le tableau des médailles des MSO 2017 est disponible ICI.

Un grand bravo à Vincent FROCHOT, qui remporte le titre pour la sixième fois, après ses précédentes victoires en 2007, 2010, 2011, 2015 et 2016. 10 ans après sa première participation, il reste le maître incontesté de la discipline dans le cadre des MSO.

Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous, les médailles d’argent et de bronze ont été attribuées aux points : en raison du système suisse en 5 rondes utilisé aux MSO, tous les participants ne se rencontrent pas. De ce fait, les deux prétendants à la seconde place n’ont pas eu l’opportunité – et surtout le plaisir – de jouer ensemble. Ce sera peut-être pour une autre fois…

Pour le départage des ex-aequo, le nombre de points que rapporte chaque victoire est fonction du nombre de points déjà remportés par les adversaires que le tirage a désigné pour chaque compétiteur. A l’issue de ce calcul, le belge Nico HABRAKEN a remporté la médaille d’argent avec 11 points, et Frédéric GARNIER a remporté la médaille de bronze avec 10 points :


Abalone World Championship 2017 : les cartes d’appariement des médaillés (tournoi en système suisse)

Félicitations aussi au jeune espagnol Victor HERNANDEZ LUIS, qui a remporté la médaille d’or en catégorie junior. J’ai eu l’occasion de jouer contre lui au cours de ce tournoi et je peux vous confirmer qu’il a un très bon niveau !

La jeunesse sud-coréenne n’a pas démérité non plus puisque l’un des membres de sa délégation, Ji-Woo Lee, est parvenu à mettre David Pearce en difficulté dans une fin de partie en position de blocs. Mais le manque d’expérience l’a empêché de gérer correctement l’avance confortable qu’il avait au chrono, et il a fini par perdre au temps.

Merci à tous ceux qui ont participé à l’organisation des MSO et à tous les compétiteurs qui ont fait de cet événement un super moment amical, ludique et festif !

Frédéric Garnier, alias FightClub

Les règles de base d’un tournoi d’abalone en live

Un tournoi d’abalone en live se joue à peu de choses près selon les mêmes règles que l’abalone de détente ou de loisirs. S’y ajoutent cependant certains points de règlements inspirés de ce que l’on trouve dans les tournois d’échecs, et qui servent à arbitrer tout désaccord qui pourraient survenir entre les participants, ou toute situation sujette à controverse qui pourrait se produire pendant une partie lors d’un tournoi. Comprendre ces quelques règles de base est plus que suffisant pour jouer en toute confiance dans n’importe quel tournoi.

• En cas de doute, demandez !

N’hésitez pas à demander à un arbitre ou au directeur du tournoi de vous éclairer et de lever toute incertitude que vous pourriez avoir au sujet des règles. Si vous et votre adversaire êtes en désaccord ou dans le doute, arrêtez les pendules, allez trouver l’arbitre ou le directeur du tournoi et demandez-lui de trancher la question.

• Si vous touchez une bille, vous devez la jouer.

Cette règle est connue aux échecs sous le nom de « touch-move rule » (pièce touchée, pièce jouée). Elle est souvent une source de difficulté pour les joueurs qui débutent en tournoi. Évidemment, cette règle ne s’applique que si vous pouvez faire un mouvement légal avec la bille que vous avez touché. Néanmoins, évitez de toucher les billes sans intention de les jouer, et n’oubliez pas que dans tous les cas, vous n’avez pas le droit de toucher – et a fortiori de déplacer autrement que par une poussée de vos billes, les billes de votre adversaire.

Il y a cependant quelques exceptions à la règle de la bille touchée. Si vous effleurez accidentellement une bille, vous n’êtes pas tenu(e) de la jouer. Si une bille est mal positionnée dans sa case, ou si elle dévie de sa trajectoire lors d’une poussée, vous pouvez l’ « adouber » (la repositionner) : comme aux échecs, il suffit de dire « j’adoube » avant de toucher la bille pour faire comprendre à votre adversaire que vous n’avez pas l’intention de la jouer, mais simplement de la replacer correctement.

• Quand vous jouez votre coup, votre main ne doit pas occulter le mouvement effectué.

Pendant toute la partie, votre adversaire doit être en mesure de voir ce que vous faites sur le plateau. Quand c’est à votre tour de jouer, faites attention de ne pas masquer votre coup aux yeux de votre adversaire, même accidentellement, avec votre main. Cela peut se produire lors des déplacements latéraux (mouvements « en flèche »), puisque les billes doivent normalement être déplacées d’une seule main et en un seul mouvement, ce qui n’est pas toujours facile et demande une certaine dextérité.

• Dans certains tournois, il est demandé aux joueurs de noter leurs coups.

Cela permet d’avoir des traces de ce qui s’est passé pendant le jeu en cas de litige, ou d’étudier la partie après coup. Pour noter votre partie, vous aurez besoin de connaître et de maîtriser un système de notation (le plus souvent, le système utilisé est Aba-Pro). C’est indispensable pour pouvoir coder et décoder les coups d’une partie.

N’intervenez jamais dans une partie en cours !

Dans la plupart des tournois d’abalone, vous aurez le droit de circuler dans la zone de jeu et de regarder les parties en cours, à condition de le faire en silence et sans déranger les joueurs. Les spectateurs n’ont pas le droit de communiquer avec les joueurs ni sur les joueurs, même s’ils constatent une infraction aux règles du jeu.

Éteignez votre portable !

Ces dernières années, de nouvelles règles ont été fixées pour résoudre la question des téléphones portables, qui peuvent perturber la concentration des joueurs en compétition. Que vous soyez joueur ou spectateur, si votre téléphone sonne dans la zone de jeu, vous êtes susceptible d’être invité(e) à sortir, de subir une pénalité, voire d’être déclaré(e) forfait d’office.

Apprenez à utiliser une pendule d’échecs.

Un tournoi d’abalone se joue en temps limité. Le temps alloué varie selon les événements. Le temps dont dispose chaque joueur est mesuré à l’aide d’une pendule d’échecs. L’utilisation de ces pendules peut être déstabilisante au début, mais on se familiarise rapidement avec leur usage. Si vous débutez, faites attention de ne pas oublier d’appuyer sur votre côté de pendule après chacun de vos coups : cela arrête votre chrono et relance le chrono de votre adversaire. Si vous ne le faites pas, tout le temps de réflexion du coup suivant de votre adversaire vous sera décompté ! Vous augmentez alors votre risque de perdre au temps. Assurez-vous aussi d’utiliser la même main pour déplacer vos billes et touchez la pendule.

Une fois la partie terminé, enregistrez ou faites enregistrer votre résultat.

Qu’ils gagnent, perdent ou fassent un nul, les deux joueurs sont tenus de s’assurer que leur résultat a été correctement enregistré. Si vous ne savez pas où le noter, demandez de l’aide à un arbitre ou au directeur du tournoi.

Et maintenant, bons jeux, et amusez-vous bien !

FightClub


Cet article est pour l’essentiel une transposition à abalone d’un article concernant les tournois d’échecs :
http://allyearchess.blogspot.fr/2011/04/basic-rules-of-tournament-chess.html

Et pour l’essentiel, les règles qui y sont décrites sont celles qui s’appliquent lors des tournois d’abalone organisés dans le cadre des Mind Sports Olympiad.

2017 MSO World-Braining Korea Championship

On ne pourra plus dire qu’il n’existe qu’un seul tournoi d’abalone officiel dans le monde : les coréens ont réussi  à organiser ce que nous n’avons pas su faire en France…


(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Date:

Abalone fait donc partie du programme des MSO World-Braining Korea Championship de 2017, qui est une version régionale des Mind Sports Olympiad de Londres. L’occasion pour les grands voyageurs d’affronter ceux qui seront les futurs champions du monde d’ici quelques années… Car ses meilleurs représentants feront le voyage jusqu’à Londres cet été.

Date de l’événement :

Samedi 3 et Dimanche 4 juin 2017

Lieu :

Korea Job World
Suwon, (4-6, Jeongja-dong)
501, Bundangsuseo-ro, Bundang-gu

Suwon se situe à une trentaine de kilomètres de Séoul.

Informations et réservations :

  • par mail : coroncine2@naver.com
  • par téléphone : +82-(0) 31 8977114

Pour en savoir plus (en anglais) :

http://www.msoworld.com/2017/02/mso-korea-championship/

FightClub

Abalone World Championship 2017 : sortez vos agendas !

L’Abalone World Championship a lieu chaque année dans le cadre des Mind Sports Olympiad de Londres, le principal et le plus connu des festivals pluri-disciplinaires de jeux et sports de l’esprit.

Cette année, l’événement aura lieu le :

Lundi 21 août 2017
de 10h à 13h45, heure locale

Et comme l’an passé, il se déroulera au Jewish Community Centre for London (JWC) :

JW3
341-351 Finchley Road
London NW3 6ET
United Kingdom

L’inscription à un seul événement coûte £10. Pour ceux qui souhaiteraient éventuellement y aller sans toutefois y participer, je signale que tous les événements sont libres d’accès à tous les spectateurs.

mso

(cliquez sur l’image pour en savoir plus sur l’Abalone World Championship 2017)

Pour le moment les inscriptions ne sont pas encore ouvertes. Patience… Et la patience est une vertu abalonienne ! (:

FightClub

Prendre un bon départ

11/09/2016

louislamourportrait

(cliquer pour agrandir)

(source image : http://everydaytourist.ca/2013/2013/10/26/louis-lamour-education-of-a-wandering-man)

« Qui commence bien finit bien. »

Louis L’Amour (Louis Dearborn LaMoore), écrivain américain (1908-1988)

Cette citation est un hommage à la jeune équipe coréenne des MSO de Londres 2016.

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

***

black-begins-well

Marguerite belge, 8ème coup, trait à Blanc, et victoire programmée pour Noir !


Notation Aba-Pro de l’ouverture :

Belgian daisy
1.a1b2 i5h5 2.a2b3 i6h6 3.c2c3 a5b5 4.b3c4 b5c5 5.g7g8f6 b6c6 6.b2c3c2 c7d7 7.b1c2 h4g4 8.h7h9g7

Marsabal

Avertissement : cet article mélange des éléments historiques avec des éléments de fiction.

XD XD XD XD XD XD

Marsabal

Dans la mythologie abalonienne, Marsabal est le dieu de la guerre, dieu de première importance dans l’Abalonie antique en tant que père d’Abalbus et de Nigerbus, les deux fondateurs d’abalone. Il est aussi la puissance tutélaire de la légendaire cité d’Abylone. Cette divinité fut par la suite intégrée à la mythologie de plusieurs peuples, notamment indo-européens : Mars chez les Romains, d’autres peuples du Latium et au-delà, notamment chez les Sabins, les Samnites et les Osques ; Arès chez les Grecs, Tanaris chez les Celtes et les Gaulois, Thor dans la mythologie nordique, Týr chez les peuples germaniques. On le retrouve dans la mythologie égyptienne sous la forme de Montou, protecteur des armées, dans la mythologie indienne sous les traits de Kârttikeya, le dernier fils de Shiva, en Chine sous ceux de Chiyou, et jusqu’au Japon sous la forme d’Hachiman, le « dieu aux huit banderoles ».

Marsabal est le plus important des dieux de la guerre honorés par les abaloniens. Son culte connaît deux moments forts, au mois de mars (nom donné à ce mois en l’honneur de Marsabal), et au mois d’août, où se perpétue en Britannie les Marsabal Sports Olympiad (MSO). Il s’agit d’un culte célébré en l’honneur de ce dieu, cérémonie quasi-religieuse qui chaque année donne lieu à des compétitions publiques où les meilleurs guerriers mentaux s’affrontent, sur le modèle des antiques jeux de l’Olympe. Le vainqueur de ces joutes intellectuelles remporte le glorieux qualificatif de « champion du monde d’abalone », qu’il conservera un an, jusqu’à la remise en jeu automatique de son titre.

Le mot « intellectuel » ou « combat mental » est ici essentiel : à chaque fois que l’on parle de « guerre » à abalone, le terme est évidemment à prendre dans un sens symbolique et non littéral, de la même manière que lorsqu’on parle de « guerre psychologique », de « guerre économique », de « guerre juridique » ou de « cyberguerre », ou encore lorsqu’on dit métaphoriquement que deux voisins se font la guerre (ce qui arrive presque toujours sur un plateau d’abalone XD ). Car ici, pas de destructions, pas de morts, pas de sang dans ces conflits, les abaloniens sont des gens pacifiques. Des blessures d’amour-propre, il se peut, mais qui cicatrisent vite. Quelques invectives parfois, car il existe des crétins partout, malheureusement :-/ mais le plus souvent de la bonne humeur. Et les familles de billes endeuillées par la perte de quelques proches ne le restent pas longtemps : par bonheur, il y a une vie après la rigole, et le cycle du jeu est éternel.

Ce concept de « guerre » est donc à comprendre comme une confrontation, une rivalité, un conflit, une bataille, un combat, ou comme disait gaz – gaz, une « bagarre » ou une « baston » ; « ἀγωνία » et non « πόλεμος », « Kampf » et non « Krieg », « Fight » et non « War ». Une lutte où des forces s’opposent en vue de triompher l’une de l’autre, cette lutte aboutissant soit à victoire, soit à la défaite, et parfois malheureusement à un enlisement, une situation figée, sans issue, qu’à abalone on appelle communément un « nul », sans profit ni perte pour l’un ni pour l’autre, situation qui n’est pourtant que rarement un véritable « statu quo ante bellum » dans la mesure où en termes de matériel, bien souvent l’un des deux belligérants au moins a subi des pertes, quoique ces pertes soient finalement sans conséquences sur le résultat de la partie : il n’y a ni gagnant ni perdant. Autres contrastes avec la guerre au sens strict : la guerre abalonienne est menée par choix et non par nécessité, et la vie de celui qui la mène n’est pas en danger ; elle est en principe source de plaisir et non de souffrances, et son résultat n’est jamais définitif car tôt ou tard, après la défaite vient la victoire, comme après la pluie vient le soleil, et inversement 😉

yin-yang-black-and-white-dragons

Ce mois sera donc placé sous l’égide de Marsabal, le dieu de la guerre abalonienne. Bon mois de Marsabal, et bons jeux à tous !

FightClub