La variante de juin : Intimidation

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Même pas peur !


Intimidation

*

Toujours à la recherche d’une partie courte, relativement récente et de bon niveau, pour la variante que nous abordons ce mois-ci, je dois à nouveau me tourner vers ccc, qui semble être l’un des rares, avec IA de Lolo, à avoir exploré un large éventail de variantes. Plus encore que ce dernier peut-être, car il me semble que IA de Lolo avait fait l’impasse sur les variantes déséquilibrées. Mais c’est une chose difficile à vérifier maintenant que l’historique de MiGs n’est plus accessible.

Si cette variante n’a pas rencontré beaucoup d’écho auprès des joueurs qui ne jouent pas exclusivement ou presque en Marguerite belge ou en Standard, c’est peut-être parce qu’elle est trop proche du Standard pour les amateurs de configurations ouvertes (les deux camps, quoique scindés en deux packs distincts, ne sont pas mélangés, ce qui en fait une variante à espace défensif, selon la classification de SilverSurfer), et trop éloignée du classique bloc pour les amateurs de jeu défensif.

Historiquement, Intimidation est une variante dite « expérimentale », un terme qui désigne toutes les positions de départ qui ont été créées à la naissance de MiGs, en 2006. Elle a été inventée par rebel, ce qui n’est guère surprenant, puisque ce joueur au tempérament ombrageux était lui-même un maître de l’intimidation. C’est en tout cas la manière dont je l’ai perçu lorsque j’ai joué avec lui à mes débuts, avant qu’il ne disparaisse brutalement de la scène abalonienne (du moins sous ce pseudo).

*

Cette partie 26978 de l’historique de MiGs oppose le redoutable programme MLA (IA) – max, contre lequel nombreux sont ceux qui se sont cassés les dents, à ccc (Canine de Chien Cynique ? Caniche Cannois Carnivore ? Cogneur aux Côtes Cassées ?). Ça joue très agressif dès le départ. C’est MLA qui à lancé l’offensive, mais ccc ne s’en laisse pas compter et rend coups pour coups. A 2y on est déjà à 2-1 ! Au coup 5, MLA tente une stratégie d’encerclement des groupes faibles de Blanc mais ses tergiversations au coups 6 à 9 permettent à son adversaire de prendre l’ascendant. S’ensuit une phase que j’appellerai positionnelle (coups 11 à 14) où les deux camps regroupent leur forces, et à l’issue de laquelle Blanc mène 1-4. Néanmoins Noir parvient à remonter au score (3-4 au coup 18), mais sa position semble délicate (aux yeux d’un joueur expérimenté en tout cas, car encore faut-il savoir analyser la complexité de la position, qui pourrait paraître équilibrée à un oeil non exercé). D’ailleurs le coup 19 de Blanc scelle l’issue de la partie. Noir tente encore quelques ultimes menaces que Blanc pare ou esquive sans difficulté, avant de passer à son tour à l’offensive (3-5 au coup 23).

En dépit de la rapidité de la partie – surtout pour une variante à fort potentiel défensif – il est clair que le jeu de ccc n’est pas optimal dans la seconde moitié de la partie (ni dans la première, probablement). Les meilleurs d’entre vous saurons nous expliquer pourquoi. Et en guise de problème, on remarquera que le coup 24 de Blanc n’est pas bon, bien qu’il soit tentant, car Noir avait moyen de se soustraire à une éjection au coup suivant, et de prolonger sa survie d’un petit coup (26 au lieu de 25). Qu’aurait dû jouer ccc au coup 24 pour s’assurer une victoire imparable au coup suivant ?


(Oserez-vous lui mettre un clic en pleine face pour visionner la partie ?)

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : l’objectif principal de cette rubrique est qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Intimidation
1.c3c4 g7g6 2.f2f3 g6g5 3.f3f4 d8d7 4.a2c4b2 d7d6 5.f4f5e4 g5h6f5 6.a4b4 h7g6 7.c4b4 g6f5 8.a4b4 g3g4f3 9.c4b4 f4e4 10.a3b4 f5e4 11.a4b5 e7e6 12.h4h5 i6i8h6 13.h5g5 h6h8g6 14.g5f5 e4d3 15.c5c6 d3d4 16.f5e5 g7g8f7 17.b5b4 b6b5 18.b4b3 f8e7 19.f6f5 e7e6 20.b1a1 g6f6 21.d7c6 a4b4 22.f5e4 e6d6 23.c7b6 d6c6 24.b2a2 f6e5 25.a1a2 c5b4

Cette partie est disponible sur MiGs. Sauf que MiGs n’est plus disponible. Donc cette partie n’est plus disponible à part ici. CQFD.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « Intimidation (© rebel) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Publicités

La belge de la quinzaine (début février 2016)

Le principe de cette rubrique est de soumettre deux fois par mois à votre analyse une partie ancienne ou inédite en marguerite belge, la reine des variantes.

Comme pour les problèmes, ces parties peuvent bien sûr faire l’objet de commentaires dans lesquels vous pouvez donner votre avis sur les choix effectués par les joueurs au cours de la partie.

Gardez cependant toujours à l’esprit que les joueurs, eux, ne connaissaient pas à l’avance le déroulement de la partie 😉

FightClub

°°°°°°

rebel rebel, you rock!*

* « rebel rebel, tu déchires ! »

David-Bowie-Rebel-Rebel[dbrr]

(source de l’image : https://bowiesongs.wordpress.com/2010/09/09/rebel-rebel/)

°°°°°°

« Rebel rebel, how could they know ?
Hot tramp, I love you so ! »

(Rebel Rebel, titre 6 de l’album Diamond Dogs, 1974)

David Bowie (1947-2016)

Y a pas à dire, cette partie, c’était vraiment du beau jeu ! Bravo rebel !

FightClub

°°°°°°

Marguerite belge

David_Bowie_-_TopPop_1974_03

(cliquez sur David Bowie pour voir comment joue un vrai rebelle)

Toutes les informations sur cette image (en anglais)


Notation Aba-Pro de la partie :

Belgian daisy
1.a1b2 i5h5 2.a2b3 i6h6 3.b2c3 b6b5 4.b1c2 a5b5 5.c2d3 h6g6 6.e4d4 c5c6d6 7.g7g8f7 d7d6 8.b4c4 d5d6e6 9.c3d4 h5g5 10.f8f7 g4f4 11.c4b4 f4e4 12.b4c5 b5c6 13.a4b5 c6d6 14.b2c3 e7d6 15.d3c3 e4d4 16.c3b3 d6c5 17.a4b5 a3b4 18.b3c3 h4g4 19.c3d3 b4c5 20.d2d3e3 e7e6 21.f7f6 g7f7 22.e3f4 f7g7 23.f4g5 g4f4 24.g5h6 d6e6e7 25.f5f6 f4f5 26.i8h8 e4e5 27.c6d6 c5c4 28.b5c5 g7g6 29.i7h7 g5f5 30.h7g7 d7c6 31.c5d6 g9f9 32.f6f7 d4d5 33.f9f8 e5e6 34.f8f7 g6g5 35.f7f6 c6d6 36.f5f4 f2e1 37.g8g7 d6e6 38.h6g5 e6e7 39.e3e2

La variante de février : Labyrinthe

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Labyrinthe

Comment vont-ils s’en sortir ?

Mosaïque-labyrinthe-Romuliana-Gamzigrad

(Mosaïque représentant un labyrinthe, site romain de Romuliana, près de Gamzigrad, Serbie)

°°°°°°

Cette partie de juillet 2014 oppose rebel, joueur brillant au caractère ombrageux, à ApocalypticA, mystérieux joueur dont le jeu est pour le moins renversant, et pour ainsi dire… apocalyptique ! A tel point qu’ici les Blancs ont rapidement inversé la tendance naturelle qui donne l’avantage aux noirs (puisqu’ils commencent), et pris le dessus, tant du point de vue du score (coup 3) que de la position (coup 10).

Labyrinthe est une variante déroutante où l’on peut facilement se perdre. Dans l’Antiquité, le labyrinthe pouvait servir soit à protéger de l’extérieur (exemple : les tombeaux des pharaons d’Egypte) soit à enfermer à l’intérieur (exemple : le labyrinthe construit en Crète par Dédale à la demande du roi Minos, afin d’y reclure une créature monstrueuse, le Minotaure). Sa fonction est d’entraver le plus possible la circulation entre l’intérieur et l’extérieur.

Ici comme dans l’Ajax de Sophocle, à la fin le héros rebelle se suicide. C’est une véritable tragédie ! Si, dans cette pièce (hexagonale), rebel n’avait pas joué le rôle d’un héros de la guerre de Troie, mais celui d’un stratège de la guerre de Six, il eût probablement connu un meilleur destin. Sauf que dans le cas présent, face à lui, le rôle du terrible Minotaure est tenu par ApocalypticA, qui accomplit l’exploit de ne faire qu’une bouchée de son adversaire tout en lui montrant le chemin de la sortie XD

minotaure_labyrinthe

(cliquez sur le Minotaure pour assister à un massacre)

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Labyrinthe
1.c4e4d5 a1c1b2 2.c6e8d6 c2b2 3.b5c6 i8h7 4.i7h6 h7g6 5.h6g5 g6f5 6.f8e7 a3b4b3 7.g9g8 b3c4c3 8.g8h9g7 e2e3 9.d1c1 c3c2 10.c6c5 f3e3 11.c4d5 f7f6 12.e7e6 d2e3 13.c1d2 e3f4 14.i7h7 e2e3 15.d6e6 a2b2 16.h7g7 d3e3 17.c3d3 h6h5 18.f7e6 f3e3 19.c4c3 g6g5 20.g7i9f7 c1d1 21.f7e6 g3f3 22.h9g8 f3e3 23.g8g7 f9f8 24.e6d6 f8g8 25.d6c5 g4f3 26.b4b3 b1c1 27.c5d6 h5g5 28.b3c4 g5f5 29.c5d6 f3f4 30.b5c6 h4g4 31.b2b3 f4f5 32.f9e8 c1d2 33.e8f8 h8h7 34.g8h8 f5f6 35.e4f5 g4f4 36.f9e8 d4d5 37.g7g6 h7g7 38.c6c7 d1d2 39.c7d7 f4e4 40.h8g8 d4d5 41.d8c7 d3c3 42.c2d3 c3b3 43.f5g6 i8h8 44.g6h6 d6d5 45.b4c5 d7d6 46.e2f3 d4e4 47.f3g4 d2e3 48.c7d7 f4g5 49.i7i6 g5g6 50.i6h5 g6g7 51.h5g5 h6g6 52.g9h9 g8g7 53.h9g8 g7g6 54.g3h4 g4g5 55.d3d4 g5g6 56.h4h5 g6g7 57.e6f7 b3c4 58.f7g8 c4d5 59.h5i5 d5e6

Openap pour le replayer d’Eob :

Centrifuge
1.f2e1 d8e9 2.h4g4h5 c6b6c5 3.a3a4 i7i6 4.h5h6 b5b4 5.h6i7 b4a3 6.a5b5 i5h5 7.a4b5 i6h5 8.g3f3 c7d7 9.f3e3f4 e7d7e6 10.f4e4 d6e6 11.f9g9 d1c1 12.g9f8 c1d2 13.f8e7e8 e3d2f3 14.e1d1 e9f9 15.g8g9 c2c1 16.g9g8 c1c2 17.g8h8 c2b2 18.h8g7 b2c3 19.g7g8 c3c2 20.g8g9 c2c1 21.c4e4d5 a1c1b2 22.c6e8d6 c2b2 23.b5c6 i8h7 24.i7h6 h7g6 25.h6g5 g6f5 26.f8e7 a3b4b3 27.g9g8 b3c4c3 28.g8h9g7 e2e3 29.d1c1 c3c2 30.c6c5 f3e3 31.c4d5 f7f6 32.e7e6 d2e3 33.c1d2 e3f4 34.i7h7 e2e3 35.d6e6 a2b2 36.h7g7 d3e3 37.c3d3 h6h5 38.f7e6 f3e3 39.c4c3 g6g5 40.g7i9f7 c1d1 41.f7e6 g3f3 42.h9g8 f3e3 43.g8g7 f9f8 44.e6d6 f8g8 45.d6c5 g4f3 46.b4b3 b1c1 47.c5d6 h5g5 48.b3c4 g5f5 49.c5d6 f3f4 50.b5c6 h4g4 51.b2b3 f4f5 52.f9e8 c1d2 53.e8f8 h8h7 54.g8h8 f5f6 55.e4f5 g4f4 56.f9e8 d4d5 57.g7g6 h7g7 58.c6c7 d1d2 59.c7d7 f4e4 60.h8g8 d4d5 61.d8c7 d3c3 62.c2d3 c3b3 63.f5g6 i8h8 64.g6h6 d6d5 65.b4c5 d7d6 66.e2f3 d4e4 67.f3g4 d2e3 68.c7d7 f4g5 69.i7i6 g5g6 70.i6h5 g6g7 71.h5g5 h6g6 72.g9h9 g8g7 73.h9g8 g7g6 74.g3h4 g4g5 75.d3d4 g5g6 76.h4h5 g6g7 77.e6f7 b3c4 78.f7g8 c4d5 79.h5i5 d5e6

rebel

A tout seigneur tout honneur. Ce trombinoscope a démarré avec rebel, qui est actuellement le joueur le plus actif sur MiGs (plus de 500 parties jouées au cours des 6 derniers mois) et aussi l’un des mieux placés au classement Elo.

C’est un joueur plutôt classique, pas forcément le plus imaginatif que je connaisse, mais toujours redoutablement efficace. Ses ouvertures semblent parfois un peu faibles, mais ce petit défaut est largement compensé par diverses qualités.

Sachez d’abord qu’il ne vous passera aucune erreur, et saura repérer avec un œil parfaitement exercé la faille dans votre système. Pas question pour vous de jouer des coups douteux avec l’espoir qu’il ne s’en apercevra pas.

C’est aussi un expert dans le maniement des blocs en fin de partie : à 9 contre 9, vous aurez très peu de chances de le pousser à la faute. Mais il ne vous ratera pas si vous commettez le moindre faux pas.

De son propre avis, son jeu se fonde sur une bonne assise défensive ; pour autant ce n’est pas un défenseur pur et il sait passer à l’attaque au moment opportun, en prenant des risques savamment mesurés.

rebel ne lâche jamais rien et ne s’avoue jamais vaincu. Même en situation de blocage, il refusera vos propositions de match nul aussi longtemps qu’il pensera avoir une chance de gagner… serait-ce au bénéfice de l’horloge. En effet, c’est un joueur rapide, qui n’hésite pas, en fin de partie, à jouer la montre s’il est en retard au score. Pour lui, un seul but : gagner.

Ceux qui jouent avec rebel connaissent son mauvais caractère, feint ou réel. Sachez qu’il peut tenter d’exercer une pression psychologique pour vous pousser à la faute et vous faire perdre pied, avec des déclarations du style « tu as une bille d’avance et tu ne fais rien, ça devient chiant ». rebel n’a pas sa langue dans sa poche, et ses sorties sur le dialogue général sont parfois mordantes. Il ne s’appelle pas rebel pour rien.

Sur le plateau, rebel est l’ennemi juré de Gengis Khan, dont il rêve de ravir la première place au classement général. Attention, ne confondez pas « Rebel » et « rebel » : le pseudonyme « Rebel » (avec une majuscule) est une création de Milano destinée à narguer le vrai « rebel » (avec une minuscule). Il est d’ailleurs facile de reconnaître le vrai rebel : il est membre fondateur.

Au final, rebel est un joueur incontournable avec lequel on peut prendre beaucoup de plaisir à jouer si l’on sait faire abstraction de sa face sombre.

Gramgroum, lundi 14 mai 2012