Polémique autour d’un événement

Bin non, c’est pas une faute d’orthographe pauv’ cloche ! Et t’es soi-disant prof de Français au lycée ? MDR !!

« Autant ne pas faire durer le suspense, il est tout à fait correct d’écrire événement avec un accent aigu ou évènement avec un accent grave. La distinction s’est opérée lors d’une réforme de l’orthographe de la langue française en 1990. Maintenant, les dictionnaires proposent les deux orthographes. » (source)

Et toc !

Et puis il n’y a qu’à voir le graphique de Google Books Ngram Viewer pour se rendre compte que même si la graphie évènement fait « moderne », qu’elle est « tendance » et qu’elle fleure bon l’esprit startup, elle reste dérisoirement marginale !


Fréquence comparative des graphies événement et évènement sur la période 1800-2008

Donc je continuerai à écrire partout sur ce blog événement, et pas évènement (bèèèèèè !!) q:

*

Je préfère ne pas dire ce que je pense de la réforme de l’orthographe de 1990, afin d’éviter d’être grossier, ni de ce qu’on qualifie généralement de « réformes », dont le but est la plupart du temps :

  • soit d’altérer ou de détruire quelque chose qui fonctionnait bien, sous le prétexte fallacieux de l’améliorer ou de le rendre plus compétitif,
  • soit de changer l’habillage de quelque chose qui ne fonctionne pas pour faire croire au bon peuple qu’on s’attaque au problème, alors qu’il n’en est rien,
  • soit de conforter la position dominante d’une élite. Car ce sont les élites qui pondent ces réformes, et il faudrait être bien naïf pour s’imaginer qu’elles ne le font pas à leur avantage.

En prenant uniquement le cas de la réforme de l’orthographe de 1990, elle n’a pas aboli les anciennes règles, elle n’a fait que lui en superposer de nouvelles. Maintenant, les deux usages cohabitent et nombreux sont ceux qui ne savent plus comment il faut écrire. Cette orthographe prétendument simplifiée n’a fait que compliquer les choses en introduisant le doute. Et ouvert la voie à cette idée qui se répand, que chacun peut écrire comme il l’entend sans que cela affecte le sens ou d’autres aspects (comme la pertinence d’une requête dans un moteur de recherche, par exemple).

Si on transpose cette situation au jeu, puisque c’est ça qui nous intéresse ici, les choses vont devenir compliquées si plusieurs règles coexistent et que chacun applique celle qu’il préfère. Il y a forcément un moment où cela va poser problème : une situation va apparaître, où il faudra faire un choix entre la règle de l’un et celle de l’autre. Tant que ce conflit de règles ne sera pas résolu, il y aura blocage, et le jeu ne pourra pas se poursuivre.

L’idéal dans ce cas est de pouvoir se reporter à une règle officielle. Elle doit permettre de décider qui a raison, et quoi faire, sans ambiguïté. Mais parfois la règle officielle ne permet pas de statuer sur certaines situations. Dans ce cas, c’est qu’elle est incomplète. Pire, sur certains aspects, une règle peut être contradictoire, ce qui rend le jeu partiellement injouable.

Si les joueurs n’ont pas accès à la règle officielle, ou si elle est incomplète ou contradictoire, ils sont obligés de légiférer, autrement dit de fixer eux-mêmes une règle qui sera fonctionnelle. Si à l’usage il s’avère qu’elle ne l’est pas, ils devront la changer.

Cette activité législative des joueurs, souvent basée sur la méconnaissance ou l’ignorance des vraies règles, peut donner lieu à des variantes amusantes et parfois intéressantes, comme nous avons pu le constater en maintes occasions lors de nos présentations du jeu Abalone auprès du grand public. Je vous présenterai prochainement les bizarreries les plus couramment en usage chez ceux qui « réinventent » les règles d’Abalone (:

FightClub

Publicités

La règle de l’Abalone Quattro

Vous en rêviez, et bien je l’ai fait pour vous : la règle de l’Abalone Quattro est enfin disponible en français, traduite par mes soins.

Pour le même prix je vous mets la version originale en allemand. Etant donné que je ne suis pas germaniste, ça peut toujours servir… Et puis comme ça vous apprécierez aussi le travail de mise en forme (^_-)—☆

Bonne lecture !

FightClub

°°°°°°

Abalone® Quattro

         

(cliquez sur la vignette de votre choix pour afficher la règle)

FightClub

Jouer en double avec un matériel classique

Nous avons déjà vu comment jouer en double avec un jeu comportant 4 sets de billes de couleurs différentes. Mais ces jeux, comme l’Abalone+ multijoueurs ou l’Abalone Quattro sont assez difficiles à trouver dans la mesure où ils ne sont plus édités, ou du moins pas en France, et parce qu’on ne les trouve pas dans les rayons des magasins (qu’il s’agisse de magasins spécialisés ou de grandes surfaces).


La dernière version en date de l’Abalone classique

Une autre solution pour jouer en double consiste à jouer avec un jeu classique ne comportant que des billes noires et des billes blanches.

Cette solution introduit plusieurs différences dans le jeu par rapport à la règle « officielle » pour 4 joueurs.

Tout d’abord, on oublie les mini packs standard de la position de départ proposée par la règle officielle, à moins qu’on dispose d’un autre jeu pour fournir à chaque équipe 4 billes supplémentaires.

Ensuite, la charge mentale de chaque joueur va se trouver allégée du fait qu’il n’aura pas à jongler avec quatre couleurs pour considérer ou non la légalité des poussées. On s’épargnera en particulier l’épineux problème de la légalité des mouvements en flèche qu’on rencontre avec les billes de couleurs, surtout lorsque l’une des deux extrémités est constituée d’une bille du partenaire*.

Enfin, la lisibilité du jeu et des positions sera grandement améliorée puisqu’on revient à une lecture classique avec une position bicolore.

Et comme il n’y a que deux couleurs de billes, les deux membres d’une même équipe auront un champ d’action élargi car ils pourront potentiellement agir sur 14 billes, au lieu de 9 seulement dans la version officielle en couleurs, et seulement 7 dans une Marguerite à 4 couleurs.

En Marguerite à quatre avec du matériel classique, nous avons introduit une règle additionnelle amusante limitant le champ d’action en début de partie : à l’ouverture, chaque joueur ne gère que la Marguerite qui se trouve devant lui. Il n’a le droit de pousser les billes de son partenaire qu’à partir du moment où la jonction des deux sous-groupes est faite ! Cela introduit un élément de stratégie consistant à opérer le plus vite possible cette jonction. Une fois qu’elle a eu lieu, le droit d’exercer une poussée à partir de n’importe quelle bille de sa couleur reste acquis jusqu’à la fin de la partie.


Début de partie en Marguerite belge à quatre avec du matériel classique :
chacun ne joue que sa Marguerite jusqu’à la jonction de ses billes avec celles de son ou sa partenaire.

Dans le cadre d’un atelier en classe, d’une activité en milieu péri-scolaire, d’une animation publique ou encore en ludothèque, cette manière de jouer comporte un intérêt notable : elle permet de mettre en activité deux fois plus de joueurs ! Ce qui peut être particulièrement intéressant lorsqu’on on ne dispose pas d’assez de jeux pour tout le monde (^_-)—☆

Du côté du jeu, jouer en double introduit de l’incertitude car on ne sait pas quelle stratégie le partenaire met en oeuvre (puisqu’on n’a pas le droit de communiquer), ni si son prochain coup viendra prolonger ou contrarier notre action. Mais c’est aussi ce qui le rend plus amusant, même si l’aspect purement combinatoire en prend un coup.

Pour gagner, une équipe devra donc non seulement être constituée des meilleurs joueurs, mais aussi des joueurs les mieux coordonnés. Et cette seconde condition a de fortes chances d’être l’élément déterminant !

FightClub

* C’est un point que la règle « officielle » pour 4 joueurs n’éclaircit pas. Cela peut amener d’ennuyeuses controverses et obliger à légiférer en cours de partie. Pour ma part je considère ces mouvements comme légaux, en me basant sur la notation Aba-Pro, qui pour un même coup en flèche donne deux notations selon que l’on considère que le mouvement part d’une extrémité ou de l’autre. Au bénéfice du doute, on considérera que le coup en flèche part de l’extrémité où se trouve la bille du joueur qui est en train de jouer.

La règle « officielle » pour 4 joueurs

Ceci est une réédition légèrement adaptée d’une page publiée sur ce blog le 18 décembre 2013.
La première version de cet article a été publiée par Gramgroum sur la plateforme OverBlog sous le titre La règle du jeu pour 4 joueurs.
J’ai ajouté un complément à la suite de l’article de Gramgroum.

°°°°°°

Après la règle « officielle » pour 3 joueurs, voici, tirée de la même boîte d’Abalone+ multijoueurs la règle « officielle » pour 4 joueurs :

regle4

Gramgroum


Le schéma de la position de départ proposée n’est pas des plus lisibles : les billes blanches se confondent presque avec les alvéoles vides. Voici un meilleur visuel :


Position de départ « officielle » pour 4 joueurs

C’est une variante de jeu en double qui nous est présentée ici. On remarquera que cette règle « officielle » ne précise pas qui fait équipe avec qui.

Vous reconnaîtrez dans cette position les figures familières de la variante « officielle », celle qui figure jusqu’à présent dans la règle que l’on trouve dans les boites de jeu d’Abalone®. Les joueurs initiés à une plus grande diversité de variantes de départ l’appelle le Standard. Ce choix de position oblige à rajouter 8 billes sur le plateau (2 par sets). Pourtant le nombre de billes à éjecter demeure le même. La mécanique du jeu sera probablement différente de celle qu’on aurait eu avec une disposition en marguerite, qui n’aurait pas nécessité d’ajout de billes :


Position de départ en Marguerite belge pour 4 joueurs
(l’emplacement des couleurs est indifférent)

Avec un départ en marguerite, les sets opposés en diagonale font équipe. Ici, Noir et Bleu jouent contre Blanc et Rouge. La rotation se fait dans le sens horaire. Par convention, Noir commence. L’ordre de passage sera donc le suivant : Noir, Blanc, Bleu, Rouge.

On notera que toutes les marguerites symétriques (belge, allemande, hollandaise, suisse, etc.) s’adapte parfaitement au jeu à 4 joueurs. Envie de tester ? (:

FightClub

Comment jouer à Abalone à quatre ?

A quatre, vous pouvez soit jouer en individuel (chacun pour soi), soit jouer en double (à deux contre deux).

Pour jouer en individuel, il vous faut disposer d’un jeu avec quatre sets de billes de couleurs différentes, de type Abalone+ multijoueurs ou Abalone Quattro.

Si vous jouez en double, vous avez deux possibilités :

  • ou bien jouer chacun une couleur différente, chaque couleur étant alliée à une autre,
  • ou bien jouer en duo et alternativement une même couleur, contre une paire adverse qui fait de même avec la couleur opposée.

En gros, vous devez choisir entre le régime de la communauté et le régime de la séparation des biens q:

Selon l’option que vous choisirez les règles seront légèrement différentes. Nous verrons cela prochainement…

FightClub

La règle « officielle » pour 3 joueurs

Ceci est une réédition d’une page publiée sur ce blog le 18 décembre 2013.
La première version de cet article a été publiée par Gramgroum sur la plateforme OverBlog sous le titre La règle du jeu pour 3 joueurs.

°°°°°°

Presque introuvable sur le net, voici la règle « officielle » du jeu pour 3 joueurs.

Les deux documents ci-dessous sont tirés de boîtes du jeu d’abalone.

regle3joueurs

regle3joueur

En résumé :

Les règles sont les mêmes que celles d’abalone à deux joueurs, aux exceptions suivantes près :

  • Chaque joueur dispose de 11 billes seulement (voir schémas ci-dessus).
  • Avec 3 billes de sa couleur, un joueur peut pousser 2 billes adverses de couleurs différentes.
  • Pour gagner, un joueur doit éjecter 6 billes adverses, sans distinction de couleur.

Bien entendu, et comme toujours avec abalone, vous pouvez adapter les règles au gré de votre fantaisie.

Gramgroum

La diversité, c’est mieux !

11/02/2018


Pierre Kropotkine (Пётр Кропоткин), portrait par Nadar.

“[…] la variété, le conflit même, sont la vie, et […] l’uniformité c’est la mort.”

(L’Anarchie, sa philosophie, son idéal, 1896 [53])

Pierre Kropotkine (Пётр Кропоткин),
scientifique et théoricien anarchiste russe (1842-1921)

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

°°°°°°

Abalone selon la règle officielle : une morne uniformité ):

vs.

Abalone selon la communauté des joueurs : une joyeuse diversité ! (:

°°°°°°

Cette série de citations porte sur le thème de l’Anarchie, de la liberté et de la désobéissance aux règles arbitrairement imposées.

Voir aussi : Sons of Strategy

FightClub