Demi-finale du championnat des ludothèques IDF 2019

Voici les résultats de la demi-finale du tournoi Abalone des ludothèques d’Ile-de-France 2019.

J’ajoute quelques petites informations complémentaires qui ne figurent pas dans l’onglet « Information » du site d’Asmodee (au demeurant très clair et bien présenté) :

a) La variante du tournoi était le Standard, comme on peut le constater sur la photo ci-dessous. A ce qu’il m’a semblé – mais je n’ai bien sûr pas pu voir toutes les parties (^_-)—☆ -, le niveau des joueurs et leur style de jeu n’étaient pas globalement de nature à entraîner des blocages.

C’est cependant un risque à envisager pour l’avenir, car au fil du temps le niveau des participants ne fera qu’augmenter, et ils comprendront vite qu’il leur faudra un niveau très supérieur à leur adversaire pour espérer l’emporter avec une stratégie offensive dans une variante défensive. D’autant plus qu’une stratégie offensive est beaucoup plus consommatrice de temps qu’une stratégie défensive (j’en ai fait les frais aux derniers MSO). En effet, celui qui attaque doit élaborer des combinaisons complexes pour créer l’éventualité d’une faille dans le bloc adverse, tandis que pour celui qui défend, il suffit de regrouper ses billes sans trop se poser de questions.

b) Les parties se sont jouées en temps limité avec prise en compte du nombre de billes éjectées dans le calcul du gain de la partie et du classement : 1 point par bille + 4 points par partie gagnée (soit 10 points pour une victoire au score). Ceci était plutôt de nature à favoriser un jeu plus offensif. Mais pour des raisons pratiques, il s’agissait d’un temps global de 15 minutes pour la partie.

Plusieurs aspects positifs à ce choix. D’abord, c’est plus facile pour synchroniser toutes les parties et gérer le temps global dans l’organisation de l’événement. Ensuite, pas besoin de pendules, et on supprime aussi la question de savoir si les participants savent ou non les utiliser. Enfin, on conserve le côté ludique de l’événement, sans basculer dans la compétition sportive.

La question de l’équité pourrait-elle se poser si un joueur remporte la partie grâce au fait d’avoir consommé beaucoup plus de temps que son adversaire ? J’ai vu le cas lors d’une ronde où un joueur plus faible a gagné la partie d’une bille à la fin du temps règlementaire, alors que dans les conditions d’un partage équitable du temps alloué, il aurait de toute évidence perdu au temps. Néanmoins, avec le système de points utilisés, l’impact sur le classement reste marginal : le joueur en question a simplement gagné un point de plus que son adversaire.

On notera que statistiquement, les noirs l’emporte largement. C’est particulièrement flagrant dans la dernière ronde où une seule partie sur onze a été gagnée avec les blancs !

c) Sur les 22 participants qui ont pu faire le déplacement ce jour-là, les 16 premiers sont qualifiés pour la finale qui aura lieu le dimanche 19 mai à Porcheville (voir notre calendrier des événements).

d) Un dernier mot en évoquant l’ambiance festive de l’événement, qui s’est déroulé dans un esprit bon enfant, mais avec la participation d’adultes qui n’ont pas toujours été les plus forts q: Un buffet avec boissons et collation permettait aux enfants (et aux adultes) de se restaurer.

Cet événement s’est déroulé en présence de Laurent Lévi, l’un des auteurs du jeu, secondé par sa fille Léa. Étaient là aussi Michel Thomas, le président de l’Association des Ludothèques d’Ile-de-France, ainsi que le talentueux François Alix, en charge de l’organisation des tournois pour Asmodee France, qui a géré la chose à la perfection ! Pardon à tous ceux qui étaient là aussi, et que je n’ai pas nommés. Merci aux participants, aux accompagnateurs, et à tous ceux qui se sont investis pour faire de cet événement une réussite, et merci à Marine Gras Barbini de nous avoir accueilli au CLuBB (:


Cliquez sur la photo pour accéder aux résultats détaillés de la demi-finale du 14/04/2019

°

Tous les articles concernant le Tournoi Abalone des ludothèques d’Ile-de-France 2019 (tournoi régional).

FightClub

Publicités

Jouons cartes sur table.

Lundi 20 août 2018, 10h46 heure locale, Londres, Royaume-Uni (mais jusqu’à quand ?) :


(cliquez pour agrandir)

Abalone World Championship 2018. Toutes les cartes d’appariement sont étalées devant l’arbitre du tournoi. La première ronde est toujours en cours. Certains joueurs ou joueuses ont déjà terminé leur partie, d’autres non.

FightClub

Abalone World Championship 2018 : les résultats détaillés

L’Abalone World Championship, l’une des épreuves de l’Olympiade des jeux de l’esprit (Mind Sports Olympiad) a eu lieu le lundi 20 août 2018 au JW3 (Jewish Community Centre for London), 341-351 Finchley Road, à Londres, de 10h à 14h environ.

Voici les résultats détaillés du tournoi :


(accédez aux résultats détaillés du tournoi en cliquant sur l’image)

Je ne publierai pas de classement général car ce n’est pas pertinent : du fait du système suisse, l’écart de niveau entre deux joueurs ayant gagné le même nombre de parties peut s’avérer important, ce score étant fonction des adversaires rencontrés.

Selon moi, le plus révélateur, c’est de voir qui a gagné contre qui et avec quelle couleur, et le seul classement vraiment pertinent, c’est celui du joueur qui a gagné toutes ses parties.

FightClub

Vincent Frochot remporte l’Abalone World Championship 2017

L’Abalone World Championship, l’une des épreuves de l’Olympiade des jeux de l’esprit (Mind Sports Olympiad) a eu lieu le lundi 21 août 2017 de 10h à 13h environ, heure locale. Comme l’an passé, l’épreuve s’est déroulée au JW3 (Jewish Community Centre for London), 341-351 Finchley Road, à Londres.

Le tableau des médailles des MSO 2017 est disponible ICI.

Un grand bravo à Vincent FROCHOT, qui remporte le titre pour la sixième fois, après ses précédentes victoires en 2007, 2010, 2011, 2015 et 2016. 10 ans après sa première participation, il reste le maître incontesté de la discipline dans le cadre des MSO.

Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous, les médailles d’argent et de bronze ont été attribuées aux points : en raison du système suisse en 5 rondes utilisé aux MSO, tous les participants ne se rencontrent pas. De ce fait, les deux prétendants à la seconde place n’ont pas eu l’opportunité – et surtout le plaisir – de jouer ensemble. Ce sera peut-être pour une autre fois…

Pour le départage des ex-aequo, le nombre de points que rapporte chaque victoire est fonction du nombre de points déjà remportés par les adversaires que le tirage a désigné pour chaque compétiteur. A l’issue de ce calcul, le belge Nico HABRAKEN a remporté la médaille d’argent avec 11 points, et Frédéric GARNIER a remporté la médaille de bronze avec 10 points :


Abalone World Championship 2017 : les cartes d’appariement des médaillés (tournoi en système suisse)

Félicitations aussi au jeune espagnol Victor HERNANDEZ LUIS, qui a remporté la médaille d’or en catégorie junior. J’ai eu l’occasion de jouer contre lui au cours de ce tournoi et je peux vous confirmer qu’il a un très bon niveau !

La jeunesse sud-coréenne n’a pas démérité non plus puisque l’un des membres de sa délégation, Ji-Woo Lee, est parvenu à mettre David Pearce en difficulté dans une fin de partie en position de blocs. Mais le manque d’expérience l’a empêché de gérer correctement l’avance confortable qu’il avait au chrono, et il a fini par perdre au temps.

Merci à tous ceux qui ont participé à l’organisation des MSO et à tous les compétiteurs qui ont fait de cet événement un super moment amical, ludique et festif !

Frédéric Garnier, alias FightClub