La variante de janvier : Marguerite française

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

La française du jeu (d’abalone)


Marguerite française

*

Avec la Marguerite irlandaise, la Marguerite française est celle qui comporte le plus d’axes de symétrie. Trois au total : central, vertical et horizontal. Un vrai jardin à la française ! Mais symétrie ne veut pas dire équilibre. La preuve : cette position de départ relève de ce qu’on appelle les « variantes déséquilibrées », du fait qu’elle confère à l’un des joueurs un avantage qui augmente de façon significative ses chances de l’emporter.

De ce point de vue, la Marguerite française est sans doute la variante la plus déséquilibrée qui soit, puisque Noir y cumule l’avantage de commencer avec un avantage positionnel considérable. C’est pourquoi, lorsqu’on joue en ligne, la Marguerite française est rarement une variante que l’on choisit. Le plus souvent, elle nous échoit par tirage au sort. La Marguerite française est presque par nature une variante à handicap. Encore faut-il que le handicap se retrouve du bon côté de la balance, et que ce soit le joueur le plus fort qui se voit attribuer Blanc (^_-)—☆

On comprendra mieux cet avantage positionnel de Noir en observant la figure ci-dessous :


4 sumitos de 3 sur 2 chacun : l’embarras du choix !

On constate qu’elle présente d’emblée 8 « sumitos » de 3 sur 2 sur les diagonales, soit 4 dans chaque camp. Or les sumitos à l’avantage de Noir sont situés à l’intérieur de la position, tandis que ceux de Blanc sont situés à l’extérieur, donc moins avantageux. Cela tient au fait que Noir dispose de 4 billes dans le premier cercle autour du pivot E5, tandis que Blanc n’en dispose que de 2.

Dès lors, la conquête du centre par Noir est pour ainsi dire acquise, qu’il joue offensif (en attaquant la partie interne d’une des marguerites blanches) ou défensif (par prise immédiate du pivot).

Il ne lui reste plus ensuite qu’à écarter progressivement les deux marguerites adverses, ou à se focaliser sur l’une des deux, afin d’éjecter progressivement les 6 billes nécessaires au gain de la partie.

La tâche sera donc rude pour Blanc ! Toute stratégie défensive étant pour lui quasiment vouée à l’échec, il est condamné à attaquer. Et à moins que la supériorité de son niveau par rapport à celui de son adversaire vienne compenser le déséquilibre initial, ses chances de victoire sont minces…

Bref, gagner avec Blanc dans cette variante en forme de trèfle à 4 feuilles, c’est un peu comme jouer au loto : les gagnants sont plutôt rares, mais comme disait un célèbre slogan publicitaire « 100 % des gagnants ont tenté leur chance » ^^

Alors allez-y, lancez-vous, vous n’avez rien à perdre… sauf peut-être la partie (^_-)—☆

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une tentative héroïque, mais vouée à l’échec. Bien tenté ccc !

Retrouvez cette partie express en version PDF :

MiGs 31299 – Marguerite française – MLA (IA) – max vs. ccc (31/10/2016)

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page. On y est presque !

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Marguerite française
1.h6g6 f8e7 2.h7g6 e7d6 3.g5f5 d6c5 4.g6f5 d7e8c7 5.f5e4 e2d2 6.b3b2 d2c2 7.e5d4 e3f3d2 8.g7f6 e2d2 9.e5d4 a3b3 10.d4c3 f4e3 11.a1b2 c6c7b5 12.e4d4 a4b5 13.e6f6e5 e3e2 14.f5e5 e2d2 15.e5d5 d2c2 16.b4b5

Cette partie était disponible sur MiGs. Il suffisait d’entrer le numéro de la partie (31299) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « Marguerite française », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

Publicités

Je joue comme je veux !

21/01/2018


Dolores O’Riordan est décédée le 15 janvier 2018.

“I’ll live [play] as I choose,
Or I will not live [play] at all.” *

* “Je vivrai [jouerai] comme j’ai choisi de le faire,
ou je ne vivrai
[jouerai] pas du tout.”

[Free to decide, paroles et musique de Dolores O’Riordan,
piste 4 du 3ème album des Cranberries, To The Faithful Departed (1996)]

Dolores O’Riordan, chanteuse et musicienne de rock irlandaise (1971-2018)

°


The Cranberries.
De gauche à droite : Mike Hogan, Fergal Lawler, Dolores O’Riordan, Noel Hogan.

°°°°°°


La Marguerite irlandaise est une variante déséquilibrée.

FightClub

Retrouvez toutes les citations dans le Dictionnaire de citations.

La variante de mai : MQuorric 1

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Who is McQuorric?


MQuorric 1

*

Voici ce qu’en disait eobllor sur le site BoardGameGeek le vendredi 28 novembre 2014 :

That’s nice to see that there are people who actually play this variant! I designed it eight years ago with a friend of mine. The purpose was to have a great asymmetry while remaining playable.*

* « C’est cool de voir qu’il y a des gens qui jouent cette variante ! Je l’ai conçue il y a huit ans avec un de mes amis. L’idée était d’avoir une grande asymétrie et que malgré cela la variante reste jouable. »

Huit ans, cela nous ramène à 2006, c’est-à-dire aux origines de la création de MiGs (qui fête donc ses onze ans cette année). Voilà donc une information sur la date de conception de cette variante, mais nous ne savons toujours pas qui est le fameux McQuorric, s’il est irlandais ou écossais, ni même s’il s’agit d’une personne portant réellement ce nom ! A moins qu’eobllor nous renseigne sur ce point, le mystère risque de rester entier…

Il est clair qu’à la vue de cette variante expérimentale tellement asymétrique, la première question que l’on se pose est de savoir si elle est plutôt favorable aux Noirs, qui pourront rapidement éjecter dans l’angle Sud-Est du plateau, ou aux Blancs, dont la disposition est plus compacte. Je me garderai d’exprimer un avis, tant la réponse me semble incertaine. Mais « jouable » – c’est-à-dire conservant un équilibre des chances de gain en dépit de son asymétrie – elle l’est manifestement ! Cette « variante déséquilibrée » ne l’est finalement pas tant que ça.

La seconde question que l’on se pose est la suivante : s’il existe une variante nommée MQuorric 1, comment ce fait-il qu’il n’existe pas au moins une MQuorric 2 ? Qu’à cela ne tienne ! Si elle n’existe pas, elle n’est pas bien compliquée à inventer : que pensez-vous de ceci ? Il faudra la tester pour juger si l’inversion modifie ou non son équilibre et sa jouabilité.

On notera qu’on retrouve dans cette variante la forme hexagonale et familière, typiquement abalonienne, de la marguerite.

*

Lorsque je cherche une partie pour illustrer une variante, j’essaye d’abord de trouver une partie courte et de bon niveau. Je recherche en premier lieu une partie récente, et j’en choisis de préférence une jouée entre deux joueurs, plutôt que l’entrainement d’un joueur contre MLA. Mais l’exercice s’avère compliqué lorsque la variante concernée n’a quasiment pas été jouée, ou alors il y a très longtemps, ou encore par des joueurs chez qui la valeur artistique des déplacements sur le plateau supplante largement la dimension stratégique, parfois difficile à percevoir.

Pour cette variante, ma liberté de choix s’est trouvée extrêmement réduite : je n’ai trouvé aucune partie récente entre deux joueurs. J’ai donc dû solliciter MLA MAX et choisir entre la 33698 (MLA (IA) – max contre ccc, en janvier 2017, Blanc gagne en 33 coups) et la 34610 (MLA (IA) – max contre DoubleZéro, en février 2017, Noir gagne en 104 coups). J’ai logiquement opté pour la plus courte.


(cliquez sur les poneys de Lord McQuorric pour visionner la partie)

Que sait-on de ccc ? Pas grand-chose à vrai dire. Le mystère ccc est au moins aussi épais que le mystère McQuorric. Cette page Wikipedia vous permettra peut-être d’élaborer quelques hypothèses, mais il n’est même pas sûr qu’il s’agisse d’un acronyme. A noter qu’on trouve aussi parmi les pseudos qui officient sur MiGs un eee, un ooo et un récent llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll, sans que rien ne laisse supposer qu’il y ait un quelconque rapport entre eux. Bref, tout ce qu’on peut dire, c’est que ce – joueur ? joueuse ? programme ? – est capable de battre MLA (IA) – max avec les Blancs. Ce n’est déjà pas si mal, même si la performance est à relativiser si l’on se souvient – parce que Mogwai nous l’a dit – que MLA n’est optimisé que pour la Marguerite belge et le Standard (^_-)—☆ Bien joué quand même, ccc ! (^^)//

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

MQuorric 1
1.f3e3 a4b5 2.h7g7 g6f6 3.f7e7 f4f5 4.c3d4b3 e6e5 5.d7d6 f6e5 6.c7d7 b6c6 7.d3c3 c6d6 8.a3a4 a5b5b6 9.a4b4 c6d6 10.d7e8 c5d6 11.b3c4 e7f7 12.c4d5 f4f5 13.e8f8 f5f6 14.h5h6 g5f5 15.b4c5 e3e4 16.d4d5 e4e5 17.h6h7 e5e6 18.h7g6 e4e5 19.e2f3 b6c6 20.f9g9 e5f6 21.d6d5 e7f8 22.c5d6 d7e7 23.f3g4e3 e7e8 24.e3e4 e9e8 25.c3c4 f6g7 26.e4f5e5 f8f7 27.c4d4 g9f8 28.e5d4 f8f7 29.f4e4 i9i8 30.c3c4 i8h8 31.h9g9 f5f6 32.c4c5b4 f6f7 33.b4b5c4 g7g8

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (33698) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « MQuorric 1 © MQuorric », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de mars : Marguerite irlandaise

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Marguerite irlandaise

Fêtons dignement la Saint-Patrick !

st_patricks_day

En dépit de ses multiples axes de symétrie, au même titre que la Marguerite française, la Marguerite irlandaise est une variante déséquilibrée. Pourquoi ? Parce que le position de Noir et celle de Blanc ne sont pas équivalentes, bien qu’elles soient constituées des mêmes formes (des marguerites emprisonantes). En effet, dans le premier cercle autour du pivot E5, Blanc dispose de 4 billes, contre 2 seulement pour Noir. Pour la Marguerite française, c’est l’inverse !

Ceux qui ont pratiqué la Marguerite française, par choix ou par tirage au sort de la variante, savent qu’à niveau de jeu égal, l’avantage positionnel de Noir, cumulé au fait de commencer, laisse peu de chance de gagner à Blanc. Arracher un nul est déjà pour lui une sorte d’exploit. L’affaire est moins nette dans le cas de la Marguerite irlandaise. D’abord parce que le fait de commencer compense partiellement le désavantage positionnel de Noir. Ensuite, parce que le noyautage des marguerites ne permet pas à Blanc de disposer de 4 axes d’attaques intérieures immédiates, contrairement à ce qui se passe pour Noir avec la Marguerite française.

Alors déséquilibrée oui, mais au profit de qui, c’est plus difficile à déterminer… Et il y a fort à parier que le véritable élément déterminant sera plutôt la maîtrise technique des joueurs en présence, compte tenu de la complexité de la structure : les sous-groupes se bloquant mutuellement, il n’est pas évident de savoir quoi faire (^_-)—☆

saint-patricks-badge

La partie que je vous propose remonte aux origines de MiGs, puisqu’il s’agit de la partie… 427 ! Nous avons aujourd’hui dépassé les 35.000 !

Autant vous dire que je n’ai pas choisi cette partie pour la qualité du jeu : Blanc, qui a pris l’ascendant dès l’ouverture, sécurise abusivement sa position alors que la situation du jeu au coup 17y lui aurait probablement permis de conclure en une trentaine de coups tout au plus, au lieu de 47. Protéger le pivot au coup 18y n’était pas si important, et par la suite, Blanc manque plusieurs occasions de l’emporter plus rapidement. Bref, tout ça manque quelque peu d’efficacité.

Non, si j’ai choisi cette partie, c’est plutôt pour les pseudos amusants des deux protagonistes : Turlututu et picasso ! Je ne connais ni l’un ni l’autre, étant donné qu’à cette époque je ne jouais pas encore à abalone (^_-)—☆

Cette partie ne s’est pas jouée une nuit de la Saint Patrick. Pourtant, il fallait au moins être pinté à la Guinness pour choisir des pseudos aussi farfelus :p Pas sûr pour autant qu’ils finissent dans le livre des records ^^

On notera aussi, dans la partition sur le côté droit de la première et de la dernière image, le curieux redoublement de la première coordonnée de certains coups (que l’on retrouve dans le fichier texte de la partie si on le télécharge sur MiGs, mais que j’ai corrigé ci-dessous). Sans doute encore un effet de la Guinness :p

La forme de ce trèfle à 4 feuilles pour permettra de comprendre pourquoi cette variante s’appelle « Marguerite irlandaise » : le trèfle est en effet le symbole de l’Irlande. Pourtant, le trèfle irlandais (que les irlandais appellent shamrock) ne comporte que 3 feuilles !

four-leaved-shamrock-rotation-500x500

(cliquez sur le trèfle pour vous mettre au vert)

°°°

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Marguerite irlandaise
1.e4e5 e3e4 2.e8f8 h6g5 3.f3e3 b3b4 4.c3c4 f4f5 5.f8f9e8 f5e4 6.e9d8 f6f7 7.c4c5 a3b4b3 8.e2e3f3 b5b4 9.c6d6 c7c6 10.f3f4 g7f7 11.g8g7 c6d7 12.d8c7 f7e7 13.f4f5 b3c4 14.f7g7 i7i6 15.g8g7 e4d3 16.d6c6 e8e7 17.c5c6 b4c5 18.h7h8 c2c3 19.c6d6 c5d5 20.b1c1 f8e7 21.b6c7b5 e7e6 22.h5h6 g4f4 23.f6g6 d3e4 24.i6h6 d6e6 25.h6i6h5 d4e5 26.h8i9g8 e6e5 27.h9g8 g7g6 28.c1d2c2 e5f5 29.i5h4 c3d4 30.b5c6 d4e4 31.c6d7d6 f4g4 32.g8f8 h4g4 33.c2d3c3 c4d5 34.c3d4 g4f4 35.f7e7 g6f6 36.f9f8 f4f5 37.d7e7 d5e6 38.g8f8 f5f6 39.f9e8 f7e6 40.c4c5 d4c4 41.h7h8 g7f6 42.c5c6b5 f8f7 43.b6c7 c4c5 44.c7d8 c5d6 45.e8d7 f6e6 46.b6b5 f7e7 47.d8e9e8 e7d7

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (427) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Variantes déséquilibrées » —> « Marguerite irlandaise », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de novembre : Def or Atak

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Def or Atak

Une variante trop mortelle

Créée par Saxo, Def or Atak est une variante déséquilibrée : bien que les figures noires et blanches y soient identiques – contrairement à MQuorric 1 ou à Domination contre Marguerite, par exemple – ces figures ne forment pas une position symétrique. Ainsi les deux figures blanches emprisonnantes se font face, tandis que les deux sous-groupes noirs sont décalés.

Ce décalage ne constitue pas un handicap que le fait pour noir de commencer viendrait compenser. Au contraire, il constitue un avantage que vient renforcer le trait. L’éloignement des bords, comparativement à Blanc, est un premier signe de l’avantage positionnel de départ. La chose se confirme si on utilise le système attribuant 5 points au pivot E5, 4 points au premier cercle, et ainsi dégressivement jusqu’à 1 point aux billes en bordures. Cela donne le résultat suivant :

NOIR

BLANC

0x5 = 0

0x4 = 0

5×3 = 15

4×2 = 8

5×1 = 5

0x5 = 0

0x4 = 0

2×3 = 6

8×2 = 16

4×1 = 4

Total = 28

Total = 26

L’expérience confirme cet avantage, puisque dans cette variante, à niveau égal, les Noirs l’emportent plus souvent que les Blancs, de manière significative, autrement dit indépendamment du fait de commencer la partie. Cela dit, vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole : rien ne vous empêche de consulter la database de MiGs pour vérifier (^_-)—☆

Cela ne signifie pas que – comme il a été dit dimanche dernier – les choses soient jouées d’avance. La situation de départ reste suffisamment ouverte pour qu’un joueur brillant puisse battre avec les Blancs celui qui est « probablement le meilleur d’entre nous ». J’ai nommé non pas Alain Juppé, mais Gengis Khan le redoutable et redouté, au style aussi tranchant que la lame courbe d’un cavalier mongol.

Pour autant, dans ce combat au corps à corps, cette lame aura été bien mal utilisée. Résultat, c’est celui qui a attaqué (en anglais « Attack », ici « Atak ») qui aura trouvé la mort (en anglais « Death » ou ici « Def »), faisant ainsi coup double, mais pas comme il aurait fallu. Dès les coups 3 et 4, il manie l’art de se faire couper par sa propre lame. Quant au coup 6, il est d’une étonnante naïveté : comment imaginer que Blanc ne va pas bloquer l’attaque sur l’axe 7, et au passage prendre le pivot ?

Tout ça n’était-il pas volontaire ? On sait Gengis Khan grand amateur de défis. Grand pédagogue aussi. Mon hypothèse est que l’on assiste ici à non pas à une authentique partie ou chacun se donne à fond pour gagner, mais plutôt à une sorte de partie pédagogique, du moins pour l’ouverture, ou à un défi que Gengis Khan s’est fixé à lui-même (du type : remonter une situation délicate), ou encore une partie expérimentale (du type : gagner sur les extérieurs).

Quoiqu’il en soit, l’opération s’avère délicate dans la mesure où son adversaire n’est pas non plus n’importe qui : Caipirinha_Lover est en effet l’un des meilleurs représentants de l’Abalonie helvétique, le meilleur peut-être. Son jeu, plus méthodique et moins de déjanté que celui de Galopin, mais aussi plus riche et moins rigide que celui d’atto, en fait un adversaire d’excellent niveau et très intéressant à jouer.

Au coup 28 toutes les billes de Caipirinha_Lover sont regroupées. Il a éclaté (la position de) son adversaire qui n’a plus qu’à déclarer forfait. Ce qu’il ne fera qu’au coup 40, puisque rien n’est jamais joué d’avance (^_-)—☆

ancient-mongolian-curved-sword

(Cette ancienne épée mongole est estimée à 3,5 millions de $ ;
cliquez dessus pour voir un chef mongol défait par un garde suisse)

Conseil : basculer le PDF en mode présentation vous permettra de faire défiler les coups à votre rythme avec la molette de la souris.

Remarque : pour les parties en Marguerite belge, je renvoie désormais à l’historique de MiGs si la partie est disponible sur MiGs. En revanche, pour les variantes, je poursuis avec les PDF afin qu’à terme on puisse trouver en ligne au moins un exemple de partie dans chaque variante sur cette page.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Def or Atak
1.h4g4 h9g8 2.f4g4e3 b1c2 3.g3f3 d1d2 4.f5g6e5 d2d3 5.c1d2 c2d3 6.b6d6c7 b2c3 7.b4c5 g8f7 8.f6g7g6 f9f8 9.h7h6 d3d4 10.d7e7 d5e5 11.i5i6 h4g4 12.e7f7 d4e5 13.d8d7 f8e7 14.d2e3 e2d2 15.c4c5d4 b5c5 16.h8i8 c3c4 17.h5h6 d2d3 18.g9g8 c5b4 19.d7c6 g5f5 20.c7c6 g4g5 21.f3g4 c3d3 22.d4c4 a4b5 23.c4b3 g7f6 24.b3a3 h8g7 25.a3b4 d4d5 26.b4c4 f8e7 27.d7c6 e7d6 28.c6b5 c5b4 29.g4f4 a3b4 30.a4b5 e6d5 31.i6h6 b4c4 32.f3g4 c4d4 33.g4h5 e3f3 34.g8f8 d5e6 35.c6d7 f7g7 36.g8f7 h7g7 37.h4h5 f3e3 38.i7i8 e3f4 39.i6h5 f4g5 40.i9i8 e5e6

Cette partie est disponible sur MiGs. Il suffit d’entrer le numéro de la partie (10537) dans les critères de recherche de l’historique.

Si vous souhaitez rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, je vous renvoie à la page suivante où vous trouverez de quoi raccorder cette variante expérimentale à une variante disponible dans le replayer (-:

Si vous souhaitez rejouer la partie avec ULA : allez dans l’onglet « Partie » —> « Nouvelle partie » —> « Classiques et variantes » —> « Def or attak (©saxo) », puis copier la partition dans le champ « Commentaires ».

La variante de décembre : Vraie marguerite

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

°°°°°°

Vraie marguerite

Une marguerite à la sauce nantaise

marguerite-au-soleil

Comme le faisait remarquer un jour boulet dans une partie que je jouais sur MiGs contre claudie (ne me demandez pas quelle partie, ma mémoire s’arrête là 😉 C’était en 2011 ou 2012) : « N’est pas boulet qui veut » ! Ce que chacun ayant déjà affronté ce joueur sur un plateau pourra confirmer.

D’une certaine manière, cette partie en témoigne : alors que la Vraie marguerite a souvent tendance à virer au bloc (ce qui est le cas pour de nombreuses variantes malheureusement, dès lors qu’on ne parvient pas à dépasser la mécanique gravitationnelle du jeu), ce n’est pas le cas avec boulet, qui vous la joue freestyle, avec brio et avec succès. Résultat, alors qu’au vu de l’éclatement relatif de sa position (coup 21 ou 25 des Noirs, par exemple) on pourrait éventuellement le donner perdant, il vous met trois billes dans la vue en utilisant toutes les ficelles d’une stratégie offensive.

Evidemment, avec le recul et sans la pression du jeu et du chrono, il y a toujours moyen de trouver de meilleurs coups ici ou là (il y avait un joli coup double – voire triple – à jouer à 42y avec h7g7, le coup offensif b6c6 à suivre de Noir ne portant pas à conséquence, la conclusion serait probablement arrivée plus tôt), mais outre ses éminentes qualités tacticiennes, boulet est de plus un joueur rapide. Cette rapidité fait partie de sa philosophie du jeu et il en a fait une de ses meilleures armes.

Face à lui dans cette partie, Gramgroum n’avait pourtant pas vraiment commis d’erreurs, développant son jeu dans les règles de l’art, sans excès défensif ni prises de risque inconsidérées. Sa défaite n’est donc pas due à une défaillance de son jeu, mais au remarquable talent de son adversaire. Pour peu que notre boulet national parvienne à quitter pour quelques jours notre bon pays françois, franchisse le Rubicon-Manche et fasse le déplacement en terre angloise (accompagné de quelque traducteur ou interprète de la langue de… James Bond), il y a là de la graine de champion du monde, c’est moi qui vous le dit !

Marguerite-BOULET-SAUTEL-1912-2004

Marguerite Boulet-Sautel, archiviste paléographe française (1912-2004),
agrégée de droit et historienne de l’Ancien régime.
Incroyable, non ? Si j’avais voulu l’inventer, je n’aurai pas fait mieux…

(cliquez sur l’image ci-dessus pour visionner la partie)

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Vraie marguerite
1.a2b3b2 f8f7 2.a1b2 f7f6 3.c4c5 f6f5 4.a3a5b3 h4g4 5.b3c4 h6g5 6.c3d4 g7h8g6 7.b1b2c2 g6f5 8.c4d5 g8h9g7 9.c1c2 d3e3 10.d4e5 h8h7 11.g3f2 f4f3 12.d5e6 h7g6 13.g7g8 h5g5 14.g9f8 i6h6 15.f7f8e7 f2f3 16.c3c4 g4f4 17.c2c3 f4e4 18.e6d5 h6g6 19.a4b4 e4e5 20.c4d5 e3f4 21.b4c5 f3f4e3 22.g8g9 i9h8 23.d5e6 h8g8 24.d8d7 b3c4 25.d4d5 e8f8 26.d5e6 c4d5 27.e6f7 h8g7 28.g9f9 g5g6 29.d7e7 h6g6 30.h9h8 f8g8 31.g9f8 g8h8 32.f9f8 d5e6 33.g8g7 g5f5 34.g7f6 h8g7 35.e7f8d7 h7g7 36.c5d6 i8h7 37.e5f6 e3e4 38.d6e7 d4d5 39.f8e7 f4e4 40.f6g7 f5f6 41.g7h8 d4e5 42.g6f5 d5e6 43.e7d6 b4c4 44.d7d6 g9g8 45.b5b4 c4d4 46.b4c5b3 h7g7 47.e8e9d7 e7f8 48.h8i9h7 f8f7 49.h7i8h6 g8g7 50.c3c4 e6e5 51.d7d6 f7g7 52.i7i6 i5h5 53.d8d7 g5f5 54.b3c4 h5g5 55.h6h5 g7f6 56.d7d6 h7g7 57.c4d5 g7f6 58.c6d7 f7f6 59.h5h6 e3e4 60.b2c3b3 e6f6 61.b3c4 g6h6 62.d7e8 h6g5 63.b6c6 d2d3 64.d7e7 f4f5 65.c6d6 d4e5 66.c4c5 i6h6 67.b5c6 e4d4 68.e8e7 d3d4 69.d8c7 d4d5 70.d8e8 g5g6 71.c6c5 f5f6 72.f9e8 d5d6 73.c4c5d4 d6d7 74.d4d5 g6g7 75.e5d4 g7g8

Openap pour le replayer d’Eob :

Standard
1.c3c4d4 i7h7 2.b5c5 h7g7 3.b1c1 i8h8 4.b2b1 i9h9 5.d4e5 e7f8 6.c5d5 g6g5 7.f6e6 f8e8 8.b4c4 e8f8 9.e6e7 f8f9 10.e7e6 f9f8 11.a2b3b2 f8f7 12.a1b2 f7f6 13.c4c5 f6f5 14.a3a5b3 h4g4 15.b3c4 h6g5 16.c3d4 g7h8g6 17.b1b2c2 g6f5 18.c4d5 g8h9g7 19.c1c2 d3e3 20.d4e5 h8h7 21.g3f2 f4f3 22.d5e6 h7g6 23.g7g8 h5g5 24.g9f8 i6h6 25.f7f8e7 f2f3 26.c3c4 g4f4 27.c2c3 f4e4 28.e6d5 h6g6 29.a4b4 e4e5 30.c4d5 e3f4 31.b4c5 f3f4e3 32.g8g9 i9h8 33.d5e6 h8g8 34.d8d7 b3c4 35.d4d5 e8f8 36.d5e6 c4d5 37.e6f7 h8g7 38.g9f9 g5g6 39.d7e7 h6g6 40.h9h8 f8g8 41.g9f8 g8h8 42.f9f8 d5e6 43.g8g7 g5f5 44.g7f6 h8g7 45.e7f8d7 h7g7 46.c5d6 i8h7 47.e5f6 e3e4 48.d6e7 d4d5 49.f8e7 f4e4 50.f6g7 f5f6 51.g7h8 d4e5 52.g6f5 d5e6 53.e7d6 b4c4 54.d7d6 g9g8 55.b5b4 c4d4 56.b4c5b3 h7g7 57.e8e9d7 e7f8 58.h8i9h7 f8f7 59.h7i8h6 g8g7 60.c3c4 e6e5 61.d7d6 f7g7 62.i7i6 i5h5 63.d8d7 g5f5 64.b3c4 h5g5 65.h6h5 g7f6 66.d7d6 h7g7 67.c4d5 g7f6 68.c6d7 f7f6 69.h5h6 e3e4 70.b2c3b3 e6f6 71.b3c4 g6h6 72.d7e8 h6g5 73.b6c6 d2d3 74.d7e7 f4f5 75.c6d6 d4e5 76.c4c5 i6h6 77.b5c6 e4d4 78.e8e7 d3d4 79.d8c7 d4d5 80.d8e8 g5g6 81.c6c5 f5f6 82.f9e8 d5d6 83.c4c5d4 d6d7 84.d4d5 g6g7 85.e5d4 g7g8

La variante de décembre : Je suis un robot

Le principe de cette rubrique est de mettre chaque mois en lumière une variante par le biais d’une partie ancienne ou inédite.

Je suis un robot

Je-suis-un-robot

(cliquez sur l’image pour visionner la partie)

Il paraît que les appareils connectés seront très tendance cette année comme cadeau de Noël. Evidemment on pourrait demander au Père-Noël un abalonier connecté – genre serveur de jeu en ligne – mais je doute qu’on soit exaucés… 😉
A défaut, je vous propose ce petit robot, conçu par Johy lors de la création de MiGs (Johy, n’hésite pas à rectifier si je me trompe).
C’est une variante expérimentale déséquilibrée. Vous pouvez la jouer en écoutant du Daft Punk (ou du Kraftwerk, si ça correspond mieux à votre génération).

Sur MiGs, les parties jouées en variantes expérimentales n’étaient pas légion. Les joueurs préféraient très majoritairement la très classique marguerite belge, et pour les débutants qui échouaient là, le basique Standard.

Les variantes déséquilibrées faisaient encore moins recette (alors qu’on s’en fiche en fait, qu’elles soient équilibrées ou pas, du moment qu’on peut jouer la revanche 😉 … et puis dire en faveur de qui est le déséquilibre n’est pas toujours si évident…). Tout cela fait qu’il y a eu peu de parties jouées dans cette variante sur MiGs. Dommage, car c’est une configuration qui aurait mérité qu’on s’y intéresse un peu plus.

Cette partie oppose deux joueurs talentueux chacun à leur manière : d’un côté KALVINH, presque toujours brillant dans l’analyse du jeu et ayant souvent fait preuve de créativité ; de l’autre, ernest, un joueur au style compact, maître du jeu hyperdéfensif, et redoutable lorsqu’il attaque les extérieurs dans une opposition de bloc.

Ici, l’avantage est pris par Noir dès l’ouverture. Le milieu de partie se résume à un bon gros bloc avec avantage au score.

J’ai souvent dit qu’on pouvait facilement perdre une partie sur un seul coup. C’est ce qui se passe ici avec le calamiteux coup 39y, qui ouvre la porte à l’enfoncement de ce qui était jusque-là un bloc.

Le tout s’achève donc sur un pur massacre, mais on notera néanmoins la finesse avec laquelle sont joués les derniers coups de Noir : un enchaînement de doubles attaques qui assure à son auteur une victoire des plus rapides. Principale raison pour laquelle je vous ai choisi cette partie.

FightClub


Notation Aba-Pro de la partie :

Je suis un robot

1.d6d7e6 f4h4e3 2.d3e4 g3f3 3.h6i6g5 f3e3 4.i7h7 a2b2 5.g5f5 d3d4 6.i5h5 a4b5 7.d6e7 h9h8 8.h7i8h6 h8g8 9.i7h6 g8f8 10.d8d7 f7f8 11.e5e6 b2c3 12.i9h8 e9d8 13.e4f5 f9g9 14.e8e7 b3b2 15.g6f6 e3d3 16.f4f5 d8c7 17.h8g8 d3c3 18.g7g8 b2c3 19.d7e8 e5d4 20.e7e8d7 e4d3 21.h5h6 c7c6 22.f5f6 f9e8 23.g9f8 c6b5 24.h6h7 a4a3 25.d2e3 b4c4 26.e3f4 b5c5 27.f4g5f5 d3e3 28.h7h8 a3b3 29.h9g9 b2c2 30.f8e7 c2c3 31.c6d7 c5d5 32.g9f8 b4c5 33.d7e8 f5f4 34.g5f5 f4e3 35.f9e8 d2c2 36.f5g6 c5d5 37.g6h7 c2c3 38.d6e6 c5d6 39.f8f7 d4d5 40.h8g7 d3c2 41.f5e5 d6d7 42.g7f6 c4c3 43.e7e6 c1c3d1 44.i8h7 d1d2 45.f6e5 e3d2 46.f7g8f6 e2d2 47.g6f5 c1c2 48.d4d5 c4d4 49.f5e4 b3c3 50.d6d7

Remarque : pour rejouer la partie avec le Replayer d’Eob, faites précéder la notation de la partie du fitting décimal en cours pour cette variante, que vous trouverez dans la page « Propositions décimales ».